Icon Sport

Élisez votre XV de la saison de Pro D2 : le troisième ligne aile (numéro 6)

Élisez votre XV de la saison de Pro D2 : le troisième ligne aile (numéro 6)
Par Rugbyrama

Le 20/06/2020 à 10:14Mis à jour Le 20/06/2020 à 10:15

SONDAGE - En cette période d’arrêt des compétitions rugbystiques en France, Rugbyrama vous propose d'élire votre XV type de cette saison avortée du Pro D2 2019-2020. En fonction des étoiles attribuées tout au long du championnat par Midi Olympique, nous avons sélectionné huit joueurs et c'est à vous de désigner le meilleur. Aujourd'hui, focus sur le troisième ligne aile (numéro 6).

Kévin Lebreton (Aurillac, 17 étoiles)

Pour sa quatrième saison dans le Cantal, le troisième ligne formé à Toulouse s'est enfin affirmé comme un titulaire en puissance. Aligné à 16 reprises en championnat, il a mis en évidence ses redoutables qualités de plaqueur-gratteur. Seul ombre au tableau : son carton rouge lors de la 19e journée qui lui valut 5 semaines de suspension. À 25 ans, Lebreton a décidé de se lancer un nouveau défi en signant à Rouen pour la saison prochaine.

Aurélien Béco (Colomiers, 17 étoiles)

À Colomiers depuis 2011, Béco est un habitué des joutes de Pro D2. Et il a encore une fois réalisé un exercice de qualité, malgré quatre cartons jaunes obtenus en seulement 13 rencontres. Des rencontres que l'international portugais a démarrées à chaque fois, faisant étalage de tout son sens du combat. En fin de contrat avec le dernier leader de Pro D2, le joueur formé à Brive n'a pas encore levé le voile sur son avenir.

Paul Belzons (Soyaux-Angoulême, 16 étoiles)

Après une première saison Angoumoisine tronquée par une longue blessure survenue à l'été 2018, l'ancien espoir de Narbonne s'est réellement imposé dans l'effectif charentais. Il a ainsi réalisé un début de championnat tambour battant, marquant trois essais sur les cinq premières journées. Troisième ligne au volume de jeu impressionnant, il a été aligné à 21 reprises par Adrien Buononato.

Paul Belzons (SAXV) inscrit un essai face à Valence-Romans (Photo Sud-Ouest)

Paul Belzons (SAXV) inscrit un essai face à Valence-Romans (Photo Sud-Ouest)Other Agency

Jean-Baptiste Barrère (Béziers, 13 étoiles)

Arrivé dans l'Hérault il y a maintenant cinq ans, le troisième ligne ligne formé à Pau continue d'être un élément important du club biterrois. Joueur puissant et mobile, il a formé cette saison une redoutable paire de flankers avec l'Anglais Karl Wilkins. Utilisé à 19 reprises avant l'interruption du championnat, il sera confronté la saison prochaine à la concurrence du jeune Maxence Lemardelet, arrivé en provenance de Clermont.

Asier Usarraga (Biarritz, 13 étoiles)

Très présent dans l'actualité ces derniers mois avec son départ prochain pour l'Aviron bayonnais, il ne faudrait pas oublier que l'international espagnol a encore réalisé un exercice de haut niveau. Homme à tout faire du pack biarrot, capable de dépanner en numéro 8 mais aussi en deuxième ligne, il a foulé les pelouses à 21 reprises cette saison. Joueur dur au mal et aux talents de plaqueur-gratteur avérés, il découvrira pour la première fois le Top 14 la saison prochaine.

Grégory Annetta (Provence Rugby, 12 étoiles)

S'il n'a joué "que" 13 matchs pour sa deuxième saison en Provence, l'ancien Toulonnais a tout de même marqué les esprits au stade Maurice David. Troisième ligne athlétique (1,89 m, 105 kg) et redoutable gratteur, il a réalisé un exercice 2019-2020 de qualité, malgré une certaine indiscipline et trois cartons jaunes infligés.

Grégory Annetta (Provence Rugby)

Grégory Annetta (Provence Rugby)Other Agency

Wandrille Picault (Vannes, 12 étoiles)

Seulement utilisé à 25 reprises sur ses deux premières saisons, le joueur formé à Perpignan était parti sur une rythme plus élevé cette saison, avec 13 titularisations avant l'interruption du championnat. Le tonique troisième ligne d'1,85 m pour 102 kg a montré l'étendue de ses compétences offensives comme défensives, tant bien que le club breton a décidé de le prolonger jusqu'en 2022.

Gautier Gibouin (Nevers, 10 étoiles)

Avec seulement 11 matchs en Pro D2 cette saison, le coéquipier d'Asier Usarraga en sélection espagnol est le joueur qui présente le moins de temps de jeu dans cette liste, avec 595 minutes passées sur les pelouses. Joueur puissant et mobile, il a inscrit deux essais sur cet exercice, dont un crucial lors de la victoire des Neversois à Rouen. À 31 ans, celui qui a été formé à l'UBB continue de faire du grabuge en Pro D2.

Qui est le meilleur numéro 6 du Pro D2 2019-2020 ?

Sondage
6154 vote(s)
Kévin Lebreton
Aurélien Béco
Paul Belzons
Jean-Baptiste Barrère
Asier Usarraga
Grégory Annetta
Wandrille Picault
Gautier Giboin
Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés