World Rugby

Tournoi de Cape Town : ce qu'il faut savoir sur les Françaises (et leurs adversaires)

Tournoi de Cape Town : ce qu'il faut savoir sur les Françaises (et leurs adversaires)

Le 12/12/2019 à 16:15Mis à jour Le 12/12/2019 à 16:16

SEVENS - TOURNOI DE CAPE TOWN - La France jouera dans la Poule B face au Canada, à l'Espagne et au Brésil lors du HSBC Cape Town Sevens qui se déroule du 13 au 15 décembre 2019.

L'Afrique du Sud devient le 11e pays où s'arrête le HSBC World Rugby Women's Sevens Series et le premier depuis que le circuit s'est imposé une étape en Australie et au Japon lors de la saison 2016-2017. La Nouvelle-Zélande a remporté cinq des dix premiers tournois organisés dans un nouvel endroit. A chacune des quatre dernières occasions où un nouveau pays a accueilli une étape du circuit la première fois, le Canada s'est qualifié en finale de Cup.

  • Cape Town devient la 16e ville où s'arrête le HSBC World Rugby Women's Sevens Series. Ce sera également là que sera disputée la Coupe du Monde de Rugby à VII en 2022.
  • Les deux derniers vainqueurs de Cup cette saison (USA à Glendale et Nouvelle-Zélande à Dubaï) n'ont pas fini premiers de leur poule, mais toujours deuxièmes derrière la France (les USA dans la Poule B à Glendale et la Nouvelle-Zélande dans la Poule C à Dubaï).
  • La France jouera dans la Poule B face au Canada, à l'Espagne et au Brésil lors du HSBC Cape Town Sevens qui se déroule du 13 au 15 décembre 2019.
  • Ce sera le 36e tournoi des Françaises depuis 2012. En tout, elles ont joué 206 matches, en ont gagné 100 – le 100e était contre la Nouvelle-Zélande à Dubaï en match de poule - et perdu 106. Jamais elles ont fait match nul. Durant tout ce temps, elles ont marqué 3 349 points et en ont encaissé 3 132.
  • Leur meilleure série de victoires est de quatre de suite au tournoi de Glendale 2019, les 5 et 6 octobre derniers.
  • La France a marqué 12 essais à Dubaï. La dernière fois où les Françaises en ont marqué aussi peu, c'était à Amsterdam en 2015. Elles ont passé plus de temps à défendre : 23,5 plaquages par match en moyenne, le taux le plus élevé de toutes les équipes.
  • Comparé à Glendale, leur temps de jeu ballon en main a été faible : 7 franchissements de moins, 14 offloads de moins et seulement 15 visites dans les 22 adverses comparés aux 28 à Glendale.
  • Les filles ont été sifflées pour 22 pénalités à Dubaï, soit une moyenne de 5,5 par match, dont au moins six dans trois de leurs quatre derniers matches.
  • La France a terminé première de sa poule à Glendale et Dubaï. C'est seulement la deuxième fois qu'elles y arrivent sur le circuit deux fois de suite. Mais jamais trois.
  • Il ne suffit que d'un essai pour que la capitaine Fanny Horta devienne la deuxième française (derrière Camille Grassineau) à marquer 50 essais sur le circuit mondial féminin.

Contre l'Espagne

Contre l'Espagne, la France a joué à 16 reprises et a gagné 15 fois dont la dernière en quart de finale de Glendale (26-7). La dernière fois que les Espagnoles ont battu les Françaises, c'était à Amsterdam, en 2015.

L'Espagne s'est qualifié pour les quarts de finale dans chacun de ses quatre derniers tournois depuis Langford et vise une cinquième qualification de suite pour la deuxième fois seulement (depuis 2013-2014). Les Espagnoles ne comptent que 6 franchissements à Dubaï, soit 17 de moins qu'à Glendale. Elles ont remporté leur dernier match contre le Canada à Glendale, mettant fin à 14 défaites de suite. A Dubaï, cinq joueuses différentes ont marqué des essais contre neuf à Glendale. Patricia Garcia est la seule qui en a marqué plus d'un.

Contre le Brésil

Contre le Brésil, la France a joué 13 fois et a gagné 12 fois dont la dernière fois en Poule B du tournoi de Glendale le 5 octobre (38-5). La seule victoire du Brésil remonte à Dubaï en match de poule en 2013 (12-7). Les Brésiliennes espèrent mettre fin à une série de 11 défaites de rang face aux Françaises. Contre le Canada, elles n'ont marqué qu'un seul essai lors de leurs trois derniers matches. Et leur dernière victoire contre l'Espagne remonte à Sydney en 2017 (10-7).

Le Brésil a mis fin à une série de 12 défaites de suite en battant le Japon à Dubaï la semaine précédente et pourrait viser une deuxième victoire de rang pour la première fois depuis Sydney en 2017. Les Brésiliennes ont été plus disciplinées à Dubaï (14 pénalités) qu'à Glendale (20 pénalités). De même, elles ont encaissé moins d'essais à Dubaï (18) qu'à Glendale (21). Mais le Brésil est la seule équipe à, pour l'instant, ne pas avoir manqué une seule transformation cette saison (7 réussies).

Contre le Canada

Contre le Canada, la France compte 25 rencontres dont seulement deux victoires contre 23 pour le Canada. La dernière défaite a été l'une des plus cuisantes : 7-19 en quart de finale de Cup à Dubaï la semaine précédente. Le Canada est sur une série de 14 victoires consécutives sur la France, depuis Sydney 2017, même si quatre de leurs sept derniers duels s'est soldé par un essai transformé au max.

Le Canada s'est qualifié pour la finale de Cup dans trois de leurs sept derniers tournois depuis Dubaï 2018. Deux de leurs quatre victoires de Cup ont été obtenues au premier tournoi organisé sur une nouvelle étape : le premier HSBC Sydney Sevens en 2017 et le premier Clermont-Ferrand en 2016 (c'était la première fois que la France accueillait une étape du circuit féminin). Le Canada va devoir améliorer sa défense après avoir encaissé 31 essais sur les deux derniers tournois, soit 41% de leur total sur la saison 2019 (76) en six tournois.

L'avis de notre expert, Laura di Muzio

" Ce qu'il y a de bien quand tu rencontres le Canada en poule, c'est que tu ne vas pas l'avoir en quart. Ce sont des filles que l'on a du mal à battre en phases finales. En règle générale, je ne suis pas trop inquiète par les poules. On fait toujours partie des quarts de finalistes. C'est plus le quart qui m'inquiète ; il faudrait voir contre qui on croise. C'est le match charnière, celui qui réussit ou pas ton tournoi. S'arrêter dessus, c'est très frustrant."
Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0