World Rugby

Ce qu'il faut savoir sur France 7 Féminines avant Kitakyushu

Ce qu'il faut savoir sur France 7 Féminines avant Kitakyushu

Le 19/04/2019 à 17:52

SEVENS - L'équipe de France féminine de rugby à 7 jouera dans la Poule A face à la Nouvelle-Zélande, à la Russie et au Japon au tournoi de Kitakyushu, quatrième étape du HSBC World Rugby Women's Sevens Series 2018-2019. Infos, stats et faits marquants : ce qu'il faut savoir sur la France et ses adversaires.

L'équipe de France féminine de rugby à 7 jouera dans la Poule A face à la Nouvelle-Zélande, à la Russie et au Japon au tournoi de Kitakyushu, quatrième étape du HSBC World Rugby Women's Sevens Series 2018-2019. Infos, stats et faits marquants : ce qu'il faut savoir sur la France et ses adversaires.

Ce sera le 30e tournoi de l'équipe de France féminine de rugby à 7. La France a déjà disputé 178 matches sur le circuit mondial (depuis Dubaï en 2012), en a gagné 83, en a perdu 95, a marqué 2 804 points et en a encaissé 2 721. La France est, avec le Japon (16) l'équipe de la poule A qui compte le moins de tournois sur le circuit derrière la Nouvelle-Zélande (34) et la Russie (33). La Nouvelle-Zélande est sur une série de 36 victoires qui a justement débuté à Kitakyushu il y a un an. C'est une victoire de moins que la précédente série (37) entre 2014 et 2015. Seules deux joueuses ont participé aux deux : la capitaine Sarah Hirini et Tyla Nathan-Wong. Les Black Ferns Sevens ont remporté six titres consécutifs sur le HSBC World Rugby Women's Sevens Series : Kitakyushu, Langford, Paris, Glendale, Dubaï et Sydney.

La Nouvelle-Zélande est la seule équipe à avoir remporté une étape du HSBC World Rugby Women's Sevens Series au Japon après avoir remporté les deux dernières à Kitakyushu. Mais elle n'a jamais remporté trois fois de suite le même tournoi : seulement deux de suite (Langford, Gangzhou, Amsterdam, Atlanta, France et USA). Les Black Ferns Sevens sont sur une série de 12 victoires consécutives à Kitakyushu et n'ont encaissé que 14 essais sur les deux tournois, soit le moins que toute autre équipe.

Le Japon a été battu (par l’Écosse) en demi-finale du tournoi de qualification de Hongkong cette année et ne reviendra donc pas sur le circuit l'année prochaine (après sa relégation en 2018). Le Japon a remporté par deux fois le tournoi de qualification : en 2015 en Irlande et en 2017 à Hongkong (contre l'Afrique du Sud 22-10). Le Japon va accueillir le deuxième tournoi olympique de rugby à 7 lors des JO de Tokyo en 2020. Kitakyushu 2019 sera le 18e tournoi sur le circuit pour les Japonaises depuis Houston en 2012. Elles ont perdu leurs dix matches à domicile sur les deux derniers tournois de Kitakyushu. Sept des joueuses sélectionnées cette année ont joué sur le circuit l'année dernière.

La Russie a terminé 5e lors des deux derniers HSBC Kitakyushu Sevens, s'inclinant à chaque fois en quart de finale face à un futur finaliste. La Russie n'a plus atteint la demi-finale de Cup depuis Sydney l'année dernière et a perdu trois quarts de Cup cette saison. La Russie n'a plus dominé sa poule sur le circuit depuis Sydney en 2017, soit il y a 13 tournois en arrière. La Russe Alena Mikhaltsova a été la DHL Impact Player sur la première étape de la saison à Glendale. L'an passé à Kitakyushu, elle a été la meilleure marqueuse d'essais (11) dont cinq essais contre l'Angleterre. Les joueuses de Russie ont par trois fois en 2018 été sacrées DHL Impact Player : Alena Mikhaltsova à Dubaï et Kitakyushu et Baizat Khamidova à Sydney.

Horta et Izar co-capitaines

La France s'est qualifiée pour la première finale de Cup de son histoire à Kitakyushu en 2018 (s'inclinant face à la Nouvelle-Zélande). Cette saison-là, les Françaises ont fait leur meilleure année en terminant 3e et en se qualifiant pour deux demi-finales à Paris et Glendale. La France n'a atteint que plusieurs fois la demi-finale dans un même tournoi qu'à trois occasions : deux fois à Dubaï et en France, quatre fois à Langford. La France a marqué 24 essais lors du tournoi précédent à Sydney, soit le plus d'essais que n'importe quelle autre équipe et le plus jamais marqué dans un tournoi du circuit mondial.

La France a effectué le plus de visites dans les 22 adverses (86) que n'importe quelle autre équipe cette saison, mais a le plus faible taux de concrétisation car seulement 70,7% de ces visites se sont soldées par un essai. La France va vouloir gagner pour la toute première fois de son histoire face à la Nouvelle-Zélande dans leur match de la Poule A. Le plus proche que les Françaises ont fait, c'est une défaite 14-12 à Sydney en 2017. Mais les Françaises en sont à 115 à 11 sur les quatre dernières rencontres à 7, dont la défaite 31-0 à Hamilton pendant le Fast Four sur invitation en février.

La France va vouloir rebondir après sa défaite 21-10 contre la Russie à Dubaï. Cette défaite a mis fin à une série de quatre victoires. Huit joueuses sélectionnées pour le tournoi de cette année avaient disputé la finale l'année dernière : Marjorie Mayans, Anne-Cécile Ciofani, Chloé Pelle, Nassira Konde, Fanny Horta, Séraphine Okemba, Coralie Bertrand et Caroline Drouin. La capitaine Fanny Horta a encore besoin de marquer quatre essais pour devenir la première française à passer 50 essais sur le circuit mondial féminin. Séraphine Okemba a fait ses débuts sur le circuit mondial féminin à Kitakyushu en 2017 contre la Russie.

Anne-Cécile Ciofani est la meilleure marqueuse d'essais française de la saison (10). Shannon Izar a réalisé le plus de offloads que n'importe quelle autre joueuse à Sydney (10) et est la deuxième au classement (18). C'est la 4e année que David Courteix est l'entraîneur de l'équipe de France ; il a été sacré Entraîneur de la Coupe du Monde de Rugby à VII 2018. Contre la Russie : 18 matches joués dont 9 victoires et 9 défaites. La dernière rencontre remonte à Dubaï en 2018 en demi-finale pour la 5e place où la France avait perdu 21-10. Trois rencontres au Japon avec deux défaites et une victoire : défaite 26-5 dans la Poule A en 2017, défaite 5-26 en demi-finale pour la 5e place en 2017, victoire 29-5 en quart de finale en 2018.

Contre le Japon : 5 matches joués dont 5 victoires. La dernière rencontre remonte à Paris en 2018, victoire 26-17 en match de poule. Deux rencontres au Japon : victoire 33-5 en 2017 et victoire 33-5 en 2018. Contre la Nouvelle-Zélande : 21 matches joués dont 21 défaites. La dernière rencontre remonte à Sydney en 2019 où la France s'est inclinée 31-7. Trois rencontres au Japon et trois défaites : 19-14 en match de poule en 2017, 38-7 en match de poule en 2018 puis 24-12 en finale en 2018.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0