Other Agency

Saga Haka - Épisode VIII : la grande première des Chiefs

Saga Haka - Épisode VIII : la grande première des Chiefs
Par Rugbyrama

Le 29/04/2020 à 14:14Mis à jour Le 29/04/2020 à 14:39

La crise sanitaire actuelle a contraint les autorités à stopper toutes les compétitions de rugby. L’occasion de se remémorer les grands moments de la plus mythique des traditions rugbystiques. Chaque jour, Rugbyrama vous propose de revenir sur les hakas les plus marquants. Aujourd’hui, le He Piko, He Taniwha des Chiefs face au pays de Galles en 2016.

Lors des tournées estivales ou automnales, certaines nations acceptent de jouer des matchs non officiels en semaine, face à des clubs ou des équipes nationales. Ces matchs, qui sont souvent l'occasion pour les sélections de faire tourner leur effectif, peuvent donner lieu à des parties mémorables, comme le Munster - Nouvelle-Zélande de 2008 par exemple. Mais parfois, ils permettent de se rappeler que les All Blacks n'ont pas le monopole des hakas.

Ce mardi 14 juin 2016, dans un Waikato Stadium bien rempli à Hamilton, les Chiefs reçoivent le pays de Galles. Les hommes de Warren Gatland sont alors en pleine préparation de leurs deux tests à venir face aux All Blacks, dont le premier quatre jours après cette opposition face aux Chiefs. Si de nombreux titulaires sont bien évidemment absents, le XV du Poireau aligne plusieurs grands joueurs comme la capitaine du soir Luke Charteris, Sam Warburton ou le demi de mêlée Gareth Davies. Côté Chiefs, on note l'absence des internationaux Retallick, Cane, Cruden ou encore Sonny Bill Williams (qui lui prépare les JO de Rio), mais aussi celles sur blessure de Charlie Ngatai et Damian McKenzie.

Les Chiefs réalisent un haka face au pays de Galles en 2016

Les Chiefs réalisent un haka face au pays de Galles en 2016Getty Images

Si la partie en elle-même s'annonce très intéressante, les supporters attendent aussi l'avant-match avec impatience. Car pour la première fois, 20 ans après leur création en 1996, les Chiefs vont pouvoir réaliser leur haka avant le match. Il ne l'avaient pour l'instant réalisé qu'après leurs sacres en finale des Super Rugby 2012 et 2013. Ce haka est donc un véritable événement dans une région, le Waikato, où près de 20% de la population possède des origines maories.

Serrés, en cercle, les Chiefs entament donc leur He Piko, He Taniwha ("À chaque détour, un Chief"). Un haka puissant, où les joueurs déclarent qui ils sont et qui ils représentent, à savoir la population du Waikato et des régions du nord de la Nouvelle-Zélande. Ils sont parfaitement menés dans ce haka par Hika Eliott, l'actuel talonneur de Nevers. À noter la superbe performance, en première ligne, du tout jeune Atu Moli (21 ans et 2 jours) qui jouait sa première saison dans le Super Rugby, ainsi que la présence du pilier Yoshito Yamashita, qui devient alors le premier joueur japonais à effectuer un haka.

Brad Weber (Chiefs) marque le premier essai face au pays de Galles en 2016

Brad Weber (Chiefs) marque le premier essai face au pays de Galles en 2016Getty Images

Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce haka aura rempli sa fonction galvanisante. Le match sera à sens unique. Les Gallois seront fessés 40 à 7, 6 essais à 1, et gâcheront le retour de Warren Gatland dans sa ville natale. Et dans le squad triomphant des Chiefs, plusieurs jeunes joueurs auront réalisé là leur premier grand fait d'armes : Atu Moli, Brad Weber et Anton Lienert-Brown participeront à la Coupe du monde au Japon avec les All Blacks. Et ils se souviendront sans doute longtemps de ce 14 juin 2016.

Par Baptiste Pery

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés