Icon Sport

Rugby fauteuil : la France et l’histoire de la discipline

Rugby fauteuil : la France et l’histoire de la discipline
Par Midi Olympique

Le 24/03/2022 à 09:13Mis à jour

RUGBY FAUTEUIL - "Désormais, les autres nations vont nous regarder encore autrement". Roi d’Europe depuis le mois de février 2022, et un titre de champion continental obtenu à Paris, le rugby fauteuil français est définitivement entré dans une autre dimension. Une progression fulgurante, pour une sélection encore très jeune sur la scène internationale

"La première fois que j’ai entendu parler de rugby-fauteuil, c’était en 1997. Des gens étaient intéressés pour développer ce parasport, introduit Michel Terrefond. Ce n’est qu’en 2009 que la commission de rugby fauteuil est créée au sein de la Fédération française de handisport." La discipline a donc pris son temps pour arriver jusque dans l’Hexagone.

"Ce parasport a été créé au Canada (1977), où il était d’abord appelé "murderball"." Au cours des années 1970, l’Amérique du Nord s’avère être un lieu précurseur du rugby fauteuil. Les États-Unis remportent d’ailleurs la première édition du championnat du monde, en 1995, un an avant d’accueillir la discipline en démonstration aux Jeux d’Atlanta. Des nations comme l’Australie, le Japon ou la Grande-Bretagne suivent également en tant que sélections majeures à l’échelle planétaire. Elles se partageront les titres majeurs pendant de longues années. Classée 26e mondiale en 2009, la France est aujourd’hui 6e . Forte de son succès contre la Grande-Bretagne (3e nation mondiale) en finale européenne, elle peut désormais jouer des coudes avec ces cadors du "quad rugby" : "On a quand même battu le champion paralympique sacré il y a six mois !", s’exclame Michel Terrefond.

N’ayant pas encore donné la pleine mesure de son potentiel, la bande de Cédric Nankin poursuit ainsi un objectif sur le moyen terme : l’or paralympique. Avant cela, il lui faudra batailler avec le gratin du rugby international lors du prochain championnat du monde, au Danemark (octobre 2022). "L’objectif est d’arriver à maturité pour les Jeux en 2024", nous confiait l’international Adrien Chalmin au lendemain de la finale remportée face aux "British".

Les Français, nouveaux champions d’Europe de la discipline, ont battu les Anglais en finale. Photo Euro 2022 Rugby fauteuil

Les Français, nouveaux champions d’Europe de la discipline, ont battu les Anglais en finale. Photo Euro 2022 Rugby fauteuilOther Agency

Compétitions internationales

En effet, à la différence du rugby à XV, le rugby fauteuil fonctionne par cycles paralympiques. Les quatre années séparant chaque édition des Jeux sont ainsi l’occasion pour les sélections de participer au championnat d’Europe et au championnat du monde, tout en s’affrontant lors de divers tournois. Depuis 2015, une Coupe du monde prend également place tous les quatre ans, au sein du pays accueillant le Mondial des joueurs "valides". En plus d’actuellement organiser la plus grande compétition internationale de rugby à XV, France 2023 est donc aussi en charge de l’édition rugby fauteuil.

Compétitions nationales

Dans l’Hexagone, le quad rugby fait des débuts discrets en 2004, lors de la création du club Toulouse Handisport Ovale Mixte. Le bouche-à-oreille fait son effet et, en 2008, une première coupe de France est organisée à Bordeaux et Carquefou. Avant d’aboutir à d’autres compétitions. "On a créé un championnat de France au fur et à mesure que les clubs se mettaient en place", informe Michel Terrefond. Du tournant des années 2010 à aujourd’hui, de nouveaux clubs viennent garnir les rangs. Actuellement, une vingtaine d’équipes sont réparties sur trois niveaux de championnat. La plus dominante d’entre elles est évidemment le Stade toulousain du capitaine tricolore Jonathan Hivernat, qui cumule déjà huit titres de champion de France.

  • Les règles du jeu

Le rugby fauteuil est un sport collectif mixte se pratiquant en fauteuil manuel sur un terrain de basket-ball, et avec une balle identique à celle du volley-ball. Pour l’emporter, il faut tout simplement marquer un maximum d’essais (1 point par essai), en allant le plus de fois possible derrière la ligne d’en-but en possession du ballon. Les deux équipes doivent aligner quatre joueurs sur le parquet, et s’affrontent durant quatre quart-temps de huit minutes.

Discipline physique où les chocs sont nombreux, le rugby fauteuil autorise les contacts entre fauteuils roulants. Pour progresser vers la ligne de but, les joueurs ont donc le droit de lancer la balle, de la faire rouler, de dribbler en la faisant rebondir, ou tout simplement de la porter. Attention tout de même : l’équipe bénéficie d’un temps limité pour franchir la ligne médiane (12 secondes) et marquer (40 secondes), après quoi la balle est rendue à l’adversaire. De même, le cuir doit être passé ou utilisé pour dribbler toutes les 10secondes, et ne doit pas être ramené vers le camp de l’équipe attaquante (retour en zone), sous peine de perdre la possession.

Seuls les hommes et femmes ayant un handicap touchant les quatre membres sont admis en compétition. En fonction de leurs capacités motrices, ils obtiennent une classification allant de 0,5 (pour les handicaps les plus importants) à 3,5 points, en sachant qu’une équipe ne peut pas dépasser les 8 points au total. De plus, cette classification a une incidence sur le type de fauteuil utilisé en match : les joueurs de classe 0,5 à 2 héritent d’un fauteuil défensif (muni d’une grille pour accrocher les adversaires), tandis que les joueurs de classe 2,5 à 3,5 se voient attribuer un fauteuil offensif (avec un pare-chocs renforcé).

Par Dorian Vidal

Tous nés pour atteindre les sommets - Société Generale
Contenus sponsorisés