Icon Sport

Les All Blacks cartonnent l'Australie et prennent une sérieuse option sur le titre

Les All Blacks cartonnent l'Australie et prennent une sérieuse option sur le titre
Par Rugbyrama

Le 24/09/2022 à 11:05Mis à jour Le 24/09/2022 à 11:40

RUGBY CHAMPIONSHIP - Les All Blacks n'ont pas fait dans la demi-mesure ce samedi contre l'Australie. 4 essais inscrits, et un suspense qui n'aura pas duré longtemps, tant les Wallabies n'ont pas existé (40-14). Ainsi, la Nouvelle-Zélande contraint l'Afrique du Sud à battre les Pumas avec le bonus offensif et un écart supérieur à 39 points. Pas une mince affaire...

L'enjeu de cette dernière journée de Rugby Championship est de connaître le vainqueur de cette édition 2022. Et chose assez exceptionnelle, les quatre équipes pouvaient encore remporter le titre. Et ce duel entre la Nouvelle-Zélande et l'Australie peut déjà en éliminer un sur le chemin. Pour espérer gagner ce Rugby Championship, l'Australie doit gagner avec bonus offensif face au Blacks, et dans le même temps, ne pas voir l'Afrique du Sud l'emporter face à l'Argentine. Pour la Nouvelle-Zélande, c'est de faire aussi bien que les Boks qui jouent ce soir, en marquant le plus de point possible.

Le week-end dernier, la rencontre entre Wallabies et Néo-Zélandais a fait couler beaucoup d'encre, surtout la fin de match. M. Raynal, l'arbitre de la rencontre, donnant un bras cassé en toute fin de match contre Foley qui a volontairement perdu du temps. Derrière, les Blacks ont inscrit l'essai de la gagne après la sirène. Ce match retour s’annonçait donc électrique.

Et dès le début du match, les Australiens, sûrement avec trop d'envie, ont dû jouer à un de moins. Le deuxième ligne Holloway réalisant un déblayage dangereux (0-0, 3e). Mais à un de moins, les Wallabies ont eu la possession et ont joué dans le camp des Blacks, sans trouver la solution. Après avoir laissé passer le petit orage australien, les hommes du capitaine Whitelock ont accéléré. À l'image de son ailier supersonique Jordan qui s'est fait la malle face à Petaia (10-0, 24e). Plus solides devant, en dominant les mêlées et les mauls, au lieu de prendre des points faciles, les All Blacks ont voulu insister en allant chercher les touches. Bien leur en a pris puisque, trois minutes plus tard, le maul de 20 mètres est arrêté de manière illicite et l'arbitre de la rencontre, M. Brace, accorde un essai de pénalité et inflige un carton jaune au fautif, Porecki. (17-0, 27e). Un score qui ne bougera pas jusqu'à la mi-temps.

Les Blacks dominent leur sujet et attendent le résultat de l'Afrique du Sud

Au retour des vestiaires, les All Blacks ont continué à avoir la mainmise sur le jeu et sur cette rencontre. Ce sont eux qui sont à l’initiative des actions, et quand les Néo-Zélandais ont le ballon, même s'ils sont beaucoup critiqués ces derniers temps, cela fait toujours mal. Et c'est le capitaine qui a montré la voie en marquant en force, et de manière élégante, le troisième essai des Blacks, synonyme de bonus offensif (22-0, 43e). Le score qui est même monté jusqu'à 32-0 à la 54e après une pénalité de Mo'unga et un essai en force inscrit après maul par le talonneur Taylor.

L'essai, un peu casquette, concédé par les Blacks, inscrit par Fainga'a à l'heure de jeu n'a pas freiné les intentions des Néo-Zélandais qui voulaient s'imposer avec le bonus offensif, et le score le plus large possible. Et à dix minutes du terme, bis repetita pour les coéquipiers des frères Barrett. Après un maul, cette fois c'est le talonneur remplaçant Taukei'aho qui a inscrit le cinquième et dernier essai des siens. L'Australie, qui est tombée sur plus forte qu'elle ce soir, a réduit le score en toute fin de match grâce à un essai du jeune Pataia. Score final 40 à 14.

La Nouvelle-Zélande s'impose tout en maîtrise 40 à 14 face à l'Australie et peut espérer remporter cette édition du Rugby Championship. Pour ça, il faut que l'Afrique du Sud ne gagne pas avec le bonus offensif, ni ne l'emporte avec une différence de +39 face à l'Argentine. Ça sent bon pour les Blacks mais ne vendons pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Rendez-vous ce soir, 17h05, pour connaître le dénouement final.

Contenus sponsorisés