Icon Sport

L’Afrique du Sud s’impose mais laisse le sacre à la Nouvelle-Zélande

L’Afrique du Sud s’impose mais laisse le sacre à la Nouvelle-Zélande

Le 24/09/2022 à 19:27Mis à jour

RUGBY CHAMPIONSHIP - L’Afrique du Sud remporte à domicile son dernier match du Rugby Championship face à l’Argentine (38-21), mais ne termine que deuxième au classement final, derrière la Nouvelle-Zélande.

Pour remporter cette édition du Rugby Championship, l’Afrique du Sud devait obligatoirement s’imposer avec le bonus offensif et 39 points d’écarts. Les hommes de Jacques Nienaber ont signé un succès ce samedi après-midi à Durban sur le score de 38-21, mais termine derrière la Nouvelle-Zélande, avec un point de retard.

La rencontre a démarré de manière idéale pour les Sud-Africains. Dès la 11e minute, les coéquipiers de François Steyn pensaient inscrire le premier essai, finalement invalidé par le corps arbitral pour un hors-jeu. Ce ne fût que partie remise car quelques minute plus tard, Jasper Wiese marquera le premier essai de la rencontre (19’), suite à une mêlée conquérante des Springboks. Les Argentins, dépassés dans le jeu et indisciplinés, vont recevoir deux cartons jaunes en première période (un pour Kremer après un quart d’heure de jeu, un autre pour Juan Martin Gonzalez à la 27e).

Profitant de cette supériorité numérique temporaire, les Springboks vont inscrire un 2e essai, par l’intermédiaire du capitaine Siya Kolisi. Le troisième ligne sud-africain s’est échappé du maul à 5m de la ligne d’en-but des Pumas pour creuser l’écart en faveur de son équipe. François Steyn réussit les deux transformations et une pénalité, l’Afrique du Sud mène 17-0 après 38 minutes.

François Steyn (Afrique du Sud)

François Steyn (Afrique du Sud)Icon Sport

Juste avant la pause, l’Argentine se rebelle. Bien décidé à ne pas terminer à la dernière place de ce Rugby Championship, les Pumas remettent la main sur le ballon et sur une de leur première action franche de ce match, ils réussissent à réduire l’écart. Le demi de mêlée Bertranou termine dans l’en-but après la sirène, essai transformé par Boffelli et l’Afrique du Sud mène 17-7 à la pause.

Six cartons jaunes distribués dans cette rencontre

En début de 2nd période, l’indiscipline va de nouveau faire défaut aux Pumas (20 pénalités concédé sur l’ensemble de la rencontre). Pourtant, à la 50e minute, ils étaient revenu à 3 petits points des locaux, grâce à un très bel essai de Juan Martin Gonzalez qui, d’un cadrage débordement, élimine Le Roux pour aller aplatir le 2e essai des Pumas.

Quelques instants plus tard, les Springboks vont de nouveau mettre la main sur le ballon et faire plier la défense des Pumas. L’arbitre va accorder un essai de pénalité en faveur des locaux, et va adresser un carton jaune à De La Fuente (56’). Il ne reste qu’un quart d’heure à jouer, et l’Afrique du Sud ne mène que de 10 points, 24-14. Les hommes de Nienaber sont donc contraints d’inscrire deux essais et 29 points supplémentaires dans le dernier quart d’heure pour remporter ce Rugby Championship.

L’Argentine va réduire les derniers espoirs des locaux, en inscrivant un nouvel essai (69’) par l’intermédiaire de Moroni, profitant d’une double supériorité numérique après les cartons jaunes reçus contre Eben Etzebeth (60’) et Faf de Klerk (65’). En toute fin de rencontre, un nouvel essai de pénalité pour l’Afrique du Sud (73’) ainsi qu’un essai de Kurt-Lee Arendze (80’) viendront sceller le sort de ce match. Malgré la victoire 38-21, les Springboks terminent la compétition à la 2e place, un point derrière la Nouvelle-Zélande, tandis que l’Argentine se retrouve en dernière position, avec deux victoires au compteur.

Contenus sponsorisés