Icon Sport

L'Australie se rassure en Argentine mais perd Cooper

L'Australie se rassure en Argentine mais perd Cooper
Par Rugbyrama

Le 06/08/2022 à 23:04Mis à jour Le 06/08/2022 à 23:10

RUGBY CHAMPIONSHIP - Malgré son indiscipline, surtout en première période, l'Australie est parvenue à renverser l'Argentine ce samedi soir (26-41). Parfois géniaux en seconde mi-temps, les hommes de Dave Rennie ont de quoi bâtir pour la suite de ce Rugby Championship. Ils ont tout de même perdu leur maître à jouer, Quade Cooper.

On avait quelques doutes sur le niveau des deux sélections qui ont croisé le fer ce samedi soir, au Stade Malvina Argentinas. D'un côté des Argentins en quête d'un nouveau souffle après leur Rugby Championship de l'an passé, où ils n'avaient pas glané la moindre victoire. D'un autre une Australie elle aussi quelque peu malade, mais pas pour autant sans ambition, qui n'avait pas su résister à l'Angleterre en juillet dernier. Alors pour ce duel entre outsiders de cette compétition entre sudistes, la tension était de mise, l'indiscipline aussi. La preuve en est cette entame de match, complètement hachée par les coups de sifflets récurrents de M. Adamson, dans laquelle les Australiens ont souvent offert des points gratuits à l'excellent buteur qu'est Emiliano Boffelli.

L'arrière a profité des dix pénalités concédées par les Wallabies en première période pour passer quatre pénalités. Avant cela, les Pumas ouvraient d'abord la marque en inscrivant un joli essai. Suite à une belle combinaison en touche et après plusieurs temps de jeu, Carreras héritait du ballon et envoyait Pablo Matera à dame depuis son intérieur. Malmenés et en manque de munition, les Australiens réagissaient d'abord par une pénalité de Quade Cooper. Quelques minutes plus tard, l'ouvreur décidait d'aller en touche sur une pénalité et était au centre d'une combinaison en première main qui amenait l'essai de Jordan Petaia (18e). Malgré leur indiscipline, les hommes de Dave Rennie étaient toujours dans le match à la mi-temps (19-10).

Quade Cooper lourdement blessé

Les Wallabies débarquaient alors fringants en début de seconde période. Malgré deux nouvelles pénalités concédées d'entrée, ils parvenaient enfin à mettre la main sur le ballon pour développer leur jeu fait de vitesse et de création. Mais alors qu'ils se trouvaient à quelques mètres de l'en-but des locaux, les Australiens voyaient leur maître à jouer Quade Copper s'écrouler sans raison apparente. Victime sans nul doute d'une grosse blessure au niveau de la jambe (tendon d'Achille ?), le joueur de 34 ans sortait du terrain, laissant les siens orphelins. Sûrement touchés par cette sortie prématurée, les Wallabies poussaient encore devant la ligne argentine et inscrivaient un essai en force, suite à un maul d'école (48'). Et alors qu'on les sentait libérés et prêts à passer devant leurs adversaires, ils se faisaient finalement assassiner quelques minutes plus tard.

Sur un ballon cueilli dans ses 22 mètres, Juan Cruz Mallia tentait une relance folle et progressait balle en main. Intelligemment, il trouvait Matera placé sur l'aile. Celui qui était exceptionnellement placé en numéro 8 pour ce match fixait et donnait parfaitement à Gonzalez Samso pour le nouvel essai argentin (26-17 après la transformation de Boffelli). Mais malheureusement pour les Pumas, ils tombaient à leur tour dans une grosse indiscipline. Pour poursuivre ce match riche en points, un essai de pénalité était accordé aux Australiens suite (encore) à un ballon-porté. Réduits à 14 avec le carton jaune d'Alemanno, les hommes de Cheika souffraient et voyaient les visiteurs passer devant pour la première fois du match grâce à une pénalité de Reece Hodge (26-27, 66').

La suite ? C'est une déferlante jaune et verte. Sublimes par moments, les Australiens parvenaient à conserver de la vitesse dans leur jeu et épuisaient de pauvres Argentins. Fainga'a marquait de nouveau en puissance à 10 minutes de la fin et donnait un avantage décisif à l'Australie. Le seul échec de Boffelli au pied en fin de match mettait fin au suspense. En plus, après une action folle après la sirène, Ikitau offrait le bonus offensif aux siens. L'Australie s'est faite peur mais s'imposait 41 à 26 en Argentine. Même si d'énormes progrès sont à faire au niveau de la discipline et qu'ils ont perdu Quade Cooper, les Australiens peuvent regarder vers le haut. L'Argentine reste en quête d'une victoire et rate de peu le bonus défensif...

Contenus sponsorisés