Twitter

Cane raconte l'histoire derrière l'hommage des All Blacks à Maradona

Cane raconte l'histoire derrière l'hommage des All Blacks à Maradona

Le 30/11/2020 à 15:54Mis à jour Le 30/11/2020 à 16:41

La scène a ému et étonné à travers le monde entier. Samedi, avant le haka précédant leur match de Rugby Championship face aux Pumas (38-0), les All Blacks ont déposé un maillot floqué du numéro 10 et du nom de Diego Maradona au centre du terrain. Sam Cane, le capitaine de la sélection, revient sur cet hommage.

Au cours de la préparation de leur "finale" de Rugby Championship face à l'Argentine, les All Blacks avaient décidé de rendre hommage à la légende du football Diego Maradona, décédé trois jours plus tôt. L'idée est venue du demi de mêlée TJ Perenara. Les Néo-Zélandais ont surpris leur monde lorsque Sam Cane a déposé un maillot noir floqué du numéro et du nom de l'idole du peuple argentin au centre de la pelouse, avant de lancer leur haka.
Ce lundi, le troisième ligne a commenté cette initiative : "C'était un geste et une manière pour nous de rendre hommage à une légende argentine et à une légende mondiale dans son domaine." S'il reconnaît volontiers ne pas être un spécialiste du ballon rond, le meneur de la sélection à la fougère sait que le champion méritait cet honneur : "Le rugby est un jeu avant tout pensé et construit autour de la notion de respect. C'était respectueux et c'était la bonne chose à faire, je crois." Son homologue argentin Pablo Matera a apprécié : "Nous en sommes très reconnaissants. Maradona était évidemment un personnage emblématique pour l'Argentine, donc je suis vraiment touché par ce geste de la part des All Blacks", a réagi le joueur du Stade français.

Dans le même temps, les Pumas ont publié un communiqué pour présenter leurs excuses. Leur hommage à Diego Maradona a été jugé trop timide du côté de Buenos Aires. Une vidéo dans laquelle Pablo Matera s'exprime a d'ailleurs été diffusée sur les réseaux sociaux : "L'hommage que nous avons rendu à Diego a causé la déception, mais nous voulions vous dire que ce n'était en aucun cas notre intention (...) Nous voulions dire que Diego est toujours présent et est une personne extrêmement importante pour cette équipe", a déclaré le troisième ligne. Samedi, les Argentins avaient diffusé « La Mano de Dios » pendant leur échauffement mais la scène n'avait pas été diffusée.

Contenus sponsorisés