Eurosport

Répétition générale pour les Blacks

Répétition générale pour les Blacks
Par Rugbyrama

Le 20/07/2019 à 16:15

RUGBY CHAMPIONSHIP - L’objectif de des Blacks est clair lors de ce Rugby Championship : maintenir tout son groupe sous pression pour arriver fins prêts au Japon.

C’est une équipe expérimentale que Steve Hansen a alignée pour affronter les Pumas à Buenos Aires. L’objectif est double : mettre au repos certains joueurs des Crusaders vainqueurs du Super Rugby il y a deux semaines et cadres de l’équipes (Sam Whitelock, Kieran Read, etc.), et tester les nouveaux venus (Sevu Reece, Braydon Ennor, Josh Ioane et Luke Jacobson), tous sur la feuille de match.

Car ne s’y trompons pas : ce Rugby Championship n’est qu’une répétition générale pour les Blacks, qui visent un troisième titre mondial consécutif. La nation phare du rugby mondial va pouvoir se tester face à des concurrents directs (notamment l’Afrique du Sud, adversaire dès la phase de poules) et monter en puissance. L’échec est permis, il ne le sera pas dans deux mois.

Le jeune à suivre : Sevu Reece

L’ailier d’origine fidjienne des Crusaders, 22 ans, a fait beaucoup parler de lui pour un joueur qui n’a encore jamais porté la tunique des All Blacks. Du côté extra-sportif pour son passage devant les tribunaux pour violences conjugales (où il a plaidé coupable), sur les terrains pour sa très bonne saison avec les Crusaders en Super Rugby (15 essais). À lui de saisir la chance que lui donne Steve Hansen en le titularisant d’entrée face à l’Argentine et de prouver qu’il peut être bien plus qu’un second choix au Japon.

Super Rugby - Sevu Reece (Crusaders) contre les Bulls

Super Rugby - Sevu Reece (Crusaders) contre les BullsIcon Sport

Le chiffre : 2

En 2011 comme en 2015, années de Coupe du monde, les Blacks ont terminé deuxièmes du Rugby Championship (ou Tri-Nation) en version raccourcie, derrière les Wallabies. Pour le dénouement que l’on connait. En 2011, les Blacks se sont inclinés à deux reprises, en Afrique du Sud (18-5) puis en Australie (25-20). En 2015, ils s’inclinaient de nouveau en Australie (27-19).

Le groupe

Avants : Asafo Aumua, Sam Cane, Dane Coles, Liam Coltman, Vaea Fifita, Owen Franks, Shannon Frizell, Jackson Hemopo, Luke Jacobson, Nepo Laulala, Atu Moli, Joe Moody, Dalton Papalii, Kieran Read, Brodie Retallick, Ardie Savea, Angus Ta'avao, Codie Taylor, Matt Todd, Karl Tu'inukuafe, Patrick Tuipulotu, Ofa Tu’ungafasi, Samuel Whitelock.

Arrières : Beauden Barrett, Jordie Barrett, George Bridge, Braydon Ennor, Jack Goodhue, Josh Ioane, Rieko Ioane, Ngani Laumape, Anton Lienert-Brown, Richie Mo'unga, TJ Perenara, Sevu Reece, Aaron Smith, Ben Smith, Brad Weber, Sonny Bill Williams.

International : Le fameux offload de Sonny Bill Williams (Nouvelle-Zélande) face à l'Afrique du Sud

International : Le fameux offload de Sonny Bill Williams (Nouvelle-Zélande) face à l'Afrique du SudIcon Sport

Le programme

Samedi 20 juillet à 21h00 : Argentine - Nouvelle-Zélande (Buenos Aires)

Samedi 27 juillet à 9h35 : Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud (Wellington)

Samedi 10 août à 21h40 : Australie - Nouvelle-Zélande (Perth)

La question

A quelle place va finir la Nouvelle-Zélande ?

Sondage
1900 vote(s)
1
2
3
4

Par Clément Argoud

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0