Icon Sport

Le théâtre des rêves brisés pour les Dragons catalans

Le théâtre des rêves brisés pour les Dragons catalans

Le 09/10/2021 à 21:00Mis à jour Le 09/10/2021 à 21:41

RUGBY À XIII - Les "Dracs" auront tout tenté mais ça n'a pas suffi pour remporter la Super League. Les joueurs de Steve McNamara s'inclinent à Old Trafford face à St Helens sur le score de 12-10. Le centre des Saints, Kevin Naiqama, est le bourreau des Dragons catalans puisqu'il a inscrit un doublé. St Helens est champion pour le troisième année consécutive.

Au moment d’entrer dans cette antre d’Old Trafford, les Dragons étaient conscients du combat qui les attendait face à ces Saints de St Helens. Et nuls doutes que les premières minutes ont rassuré le peu de personnes qui pouvaient douter de l’intensité qu’allait mettre les joueurs pour remporter cette Super League. Dès les premières secondes, les contacts sont rudes et les Anglais s’installent dans le camp sang et or. Une domination territoriale, pas concrétisée au tableau d’affichage puisque ce sont les joueurs de Steve McNamara qui ouvrent le score grâce à une pénalité de James Maloney.

Un avantage de deux petits points que ne va pas tenir longtemps. Trois minutes après l’ouverture de score perpignanaise, les Saints frappent fort. Le centre Kevin Naiqama franchit la ligne et remet les siens devant à la treizième minute (4-2). Le reste du premier acte va se résumer à une démonstration de stratégie des deux côtés. Le tout assaisonné par les coups de sifflet de l’arbitre central du match, Liam Moore. Des sanctions qui permettent aux deux buteurs sur la pelouse d’ajouter chacun une pénalité. Les deux formations rentrent aux vestiaires sur un score de 6-4 en faveur des Saints de St Helens.

Kevin Naiqama achève les Dragons

Le début de la seconde période va donner encore un peu plus d’espoir aux supporters perpignanais. Bien installés dans le camp anglais, les Dragons développent leur jeu. Fouad Yaha est alerté sur son aile grâce à une magnifique passe au pied mais est plaqué très haut par Tommy Makinson. Le joueur des Saints est exclu pour dix minutes. L’occasion pour les Dragons de frapper fort.

Malgré une première chaîne mal négociée, les « Dracs » marquent leur deuxième essai dans cette finale grâce à Mike McMeeken. James Maloney transforme en coin et les Catalans repassent devant (10-6, 50’). Mais une nouvelle fois, ce diable de Kevin Naiqama va réapparaître pour planter une nouvelle banderille dans le dos des joueurs de Steve McNamara. Le centre fidjien redonne l’avantage à St Helens (12-10, 68è).

Plus rien ne sera marqué jusqu’au coup de sifflet, au plus grand regret de Steve McNamara. Après leur magnifique saison, les Dragons catalans tombent les armes à la main dans ce Théâtre des Rêves. Les images des Sans et Or allongés au sol prouvent de l’intensité de cette finale. Une finale qui n’aura pas tournée en faveur des "Dracs"…

Contenus sponsorisés