Icon Sport

Folau signe dans un club de D2 australienne

Folau signe dans un club de D2 australienne
Par AFP

Le 21/05/2021 à 10:56Mis à jour

RUGBY A XIII - Israel Folau, banni par la Fédération australienne de rugby en 2019 après des déclarations homophobes, s'est engagé avec les Southport Tigers, en deuxième division australienne de rugby à XIII, a annoncé vendredi le club, mais son inscription n'a pas encore été validée par la ligue.

Libre de tout engagement après son licenciement de la fédération australienne de rugby à XV, Folau, 32 ans, avait rejoint en 2020 les Dragons catalans, club basé à Perpignan et qui évolue en Super League de rugby à XIII. Invoquant des problèmes personnels, le joueur avait quitté Perpignan pour rejoindre l'Australie à la suite de l'arrêt des compétitions liées à la pandémie de Covid-19. En juillet, il avait prolongé son contrat d'une saison jusqu'en juin 2021 avec les Dragons catalans mais n'était pas revenu en France.

En février, les dirigeants des Dragons catalans avaient fait savoir dans la presse qu'ils ne comptaient "pas rompre le contrat de Folau sans compensation". L'ex-international de rugby à XV (73 sélections) a déclaré lors d'une conférence de presse qu'il comptait débuter dès la semaine prochaine avec les Southport Tigers, une petite équipe du Queensland parrainée par l'homme d'affaires et homme politique Clive Palmer. Mais son inscription dans le championnat n'a pas encore été validée par la Queensland Rugby League. La commission de la Ligue australienne de rugby a laissé entendre qu'elle ne permettrait pas à Folau de revenir.

Mais Palmer a déclaré en conférence de presse qu'il soutenait Folau "à 100%" et a menacé de poursuites judiciaires contre quiconque pourrait "le défier illégalement". Fervent chrétien évangélique, Folau avait provoqué un tollé en avril 2019 après la publication d'un message sur son compte Instagram : "Ivrognes, homosexuels, adultères, menteurs, fornicateurs, voleurs, athées, idolâtres, l'Enfer vous attend. Repentez-vous! Seul Jésus peut vous sauver". Interrogé au sujet de ces messages vendredi lors de la conférence de presse, Folau ne s'est pas excusé. "Aucun regret du tout dans la vie... Vous savez, j'ai foi en Dieu et tout arrive pour une raison", a-t-il déclaré. "Je suis simplement reconnaissant pour cette opportunité de revenir sur le terrain", a-t-il ajouté.

Contenus sponsorisés