Icon Sport

Garcia : "Ensemble, nous pouvons relancer le rugby à XIII en France”

Garcia : "Ensemble, nous pouvons relancer le rugby à XIII en France”
Par Rugbyrama

Le 17/01/2022 à 18:22Mis à jour Le 17/01/2022 à 18:29

RUGBY A XIII - C'est officiel depuis quelques jours, la Coupe du Monde de rugby à Xiii 2025 aura lieu en France. Une nouvelle qui réjouit le capitaine de cette équipe, Benjamin Garcia. Le joueur des Dragons Catalans s'est confié à l'International Rugby League et à 28 ans, il mesure la chance que ce collectif a pour développer ce sport dans l'Hexagone.

Le capitaine du XIII de France le sait, c'est une chance pour ce sport que d'accueillir la Coupe du Monde 2025 en France. "C’est juste une grande nouvelle et une super opportunité pour la Fédération française de développer le rugby à XIII, mais aussi pour nous en tant que joueurs. Ce n’est pas quelque chose que j’imaginais, je ne m’y attendais pas. Pour nous en tant que joueurs, c’est excitant, nous pouvons rallumer la flamme du XIII en France”.

D'autant qu'en France le rugby à XIII est dans l'ombre du XV et du Seven. Alors cette compétition, combinée à la présence de deux clubs français dans l'élite cette saison (les Dragons Catalans et le Toulouse olympique XIII), est l'opportunité de donner un coup de pouce au développement de ce sport. "Nous avons tous la chance de faire grandir notre sport en France. Nous avons eu quelques difficultés dans le passé, mais cette coupe du monde sera une opportunité d’attirer de nouveaux joueurs et d’amener les gens qui ont peu ou pas de connaissance à suivre notre sport. Ensemble, nous pouvons relancer le rugby à XIII en France”, assume Benjamin Garcia.

Des chances de bon résultat final pour la France ?

Rugby à XIII - Corentin LE CAM (France XIII) contre l'Angleterre

Rugby à XIII - Corentin LE CAM (France XIII) contre l'AngleterreIcon Sport

Si l'on se fie aux précédentes éditions, la France n'est pas vraiment invitée aux rangs des favoris. Sur 15 éditions organisées de la Coupe du Monde, le XIII de France n'a terminé que quatre fois sur le podium, avec trois troisième place (1970, 1972 et 1989-92) et deux finales perdues (1954-1968). Le tout alors que seulement trois nations se sont partagées les quinze titres (11 pour l'Australie, 3 pour la Grande-Bretagne, 1 pour la Nouvelle-Zélande). Mais avec des joueurs galvanisés à domicile, tout reste possible.

Benjamin Garcia en a bien conscience, malgré le retard de développement qu'accusent les tricolores sur d'autres nations. "Nous avons tous les éléments en place pour réussir, les jeunes joueurs ont eu leur chance avec les Dragons et cela va continuer. La promotion de Toulouse en Super League donne encore plus de chances aux joueurs français de jouer au plus haut niveau. Nous avons la coupe du monde cette année en Angleterre et deux ans supplémentaires pour préparer notre défi”, analyse le Catalan.

Contenus sponsorisés