Icon Sport

Lézignan et le rugby à XIII français en deuil, Michel Maïque n’est plus

Lézignan et le rugby à XIII français en deuil, Michel Maïque n’est plus
Par Rugbyrama

Le 13/09/2021 à 16:04Mis à jour

RUGBY À XIII - La vie de Michel Maïque s’est arrêtée le 12 septembre dernier, victime à 73 ans d’une pancréatite foudroyante. La vie de cet instituteur des Corbières comporte plusieurs chapitres.

Tout d’abord, le patronyme de Maïque est lié à jamais à celui du FC Lézignan, son club de cœur et de toujours. C’était un joueur de devoir, un excellent manieur de ballon qui évoluait aussi bien en deuxième ou troisième ligne. Sous le maillot vert, il a remporté la Coupe de France en 1970 aux dépens de Villeneuve-sur-Lot (Victoire 14-8). Huit ans après, dans la boue du stadium de Toulouse, il mène le FCL au titre de champion de France face au XIII catalan. Ce jour-là, le 21 mai 1978, une pénalité et un drop de l’ouvreur, Eric Walligunda font le bonheur des Audois victorieux sur ce petit score de 3 à 0. A l’automne 1978, il est le capitaine de l’équipe de France qui remporte la série des deux tests matchs face à l’Australie.

Lors du premier test à Carcassonne, la France s’impose (13-10). Deux semaines après, à Toulouse, elle double la mise (11-10). Depuis, l’équipe de France n’a plus connu la victoire face à l’Australie. L’équipe de France, il en fut le sélectionneur de 1982 à 1983. Il s’est également illustré sur un autre terrain, celui de la politique ou pendant onze ans entre 2009 et 2020, il fut le maire de Lézignan. Une grande figure de la vie lézignanaise et du rugby vient de nous quitter. Il était l’oncle de Pierre Lacans, un autre lézignanais célèbre qui malheureusement est parti trop tôt, le 30 septembre 1985 à l'âge de 28 ans.

Contenus sponsorisés