Icon Sport

Rugby à 7 - Le rêve américain

Le rêve américain
Par Rugbyrama

Le 18/07/2018 à 16:49Mis à jour Le 18/07/2018 à 17:32

La Coupe du Rugby à 7 débute dans trois jours à San Francisco et les deux équipes n’ont pas les mêmes objectifs. Quand les hommes chercheront à ne pas subir une grosse déconvenue face à la Jamaïque, les femmes veulent glaner une médaille. Mais quelles sont réellement les chances de nos Français(es) ?

San Francisco, son pont de Golden Gate, ses Cable Cars, son ile et sa prison d’Alcatraz. Une ville mythique, où pendant trois jours le rugby à sept pose ses valises. Plus précisément dans la célèbre enceinte des Giants, l’équipe de baseball : l’AT&T Park. Les meilleurs joueurs et joueuses de la planète n’auront donc pas le temps de visiter la magnifique ville de Californie mais ont tous et toutes un but commun : soulever le trophée avec plus ou moins d’incertitudes en fonction des équipes. Justement, quelles sont réellement les chances de nos Bleu(e)s pour cette Coupe du Monde ?

Les hommes

Dire que les Bleus ont connu une saison difficile est un euphémisme. Ils ne se sont invités qu’une seule fois en quart de finale dans le tableau principal à Cape Town sur les dix étapes de cette saison. Reversés donc à neuf reprises en Cup, les Bleus ont tout de même réussi à remporter à quatre reprises le tableau secondaire. Les résultats sont décevants, preuve en est une treizième place mondiale à l’issue de l’exercice 2017-2018 derrière des nations comme l’Espagne ou l’Ecosse.

Jerome DARET

Jerome DARETIcon Sport

Avec un groupe en reconstruction, les hommes de Jérôme Daret arrivent donc sur la mythique côte ouest sans certitudes et avec beaucoup d’inquiétudes. Ils ne devront pas se manquer face à la Jamaïque lors du tour préliminaire pour accéder aux phases finales, où ils pourraient retrouver l’équipe australienne.

Quatrième équipe du classement des World Séries, les Australiens ne sont pas imbattables. Le capitaine Lewis Holland et Jesse Parahi sont les deux seuls joueurs à avoir participé à une précédente Coupe du Monde de Rugby à VII. Un petit manque d’expérience qui peut profiter aux Bleus dans un match à élimination directe. Si les coéquipiers de Jean-Pascal Barraque remportent leurs deux matchs, ils croiseront sur leur chemin les All Blacks en quart de finale. Une montagne qui s’annonce difficile à gravir.

Rugby à 7 : Tavite Veredamu de France

Rugby à 7 : Tavite Veredamu de FranceIcon Sport

Les femmes

Notre plus grande chance de médailles repose clairement sur notre équipe féminine. Au contraire des hommes, elles ont réalisé une saison très satisfaisante avec au terme du HSBC World Sevens Series 2018 une troisième place au classement mondial. Un rang mérité tant l’équipe de France féminine a montré de belles choses sur les pelouses du 7 tout au long de la saison.

David Courteix

David CourteixIcon Sport

Demi-finalistes à deux reprises (Langford et Paris), les joueuses de David Courteix ont même été finalistes à Kitakyushu au Japon (battues par la Nouvelle-Zélande). De bonne augure avant cette Coupe du monde à San Francisco, où elles retrouveront le Japon au premier tour, à priori à sa portée. En cas de qualification, elles affronteraient leur bête noire les Canadiennes qui les a éliminées aux Jeux Olympiques de Rio en 2016 ou récemment à Paris en demi-finale. Il faudra donc se méfier de cette équipe canadienne qui pose toujours d’énormes problèmes aux Bleues.

Par Lucas Meirinho

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0