Isabelle Picarel

Coupe du monde à 7 - Les Bleus terminent huitièmes

Les Bleus terminent huitièmes du Mondial

Le 23/07/2018 à 02:03Mis à jour Le 23/07/2018 à 10:14

Défaits contre l'Ecosse (24-29), après prolongations, pour leur dernier match de la compétition, les joueurs français finissent la Coupe du monde à 7 à la huitième place.

C’est au bout du suspense et au bout d’une course incroyable de plus de 90 mètres de la part de Jamie Farndale, le bourreau des Bleus, que ces derniers ont fini par s’incliner et par laisser la septième place au Ecossais. C’était lors des prolongations car les deux équipes n’étaient pas parvenues à se départager à l’issue du temps réglementaire (24-24). C’était déjà un miracle pour les Français au vu du scénario puisque les hommes du capitaine Manoel Dall’Igna ont écopé de trois cartons jaunes sur ce match : Boudehent (1e), Barraque (2e) et Bonnefond (13e).

Rugby à 7 - Tavite Veredamu (France) contre l'Ecosse (Crédit Photo : Isabelle Picarel)

Rugby à 7 - Tavite Veredamu (France) contre l'Ecosse (Crédit Photo : Isabelle Picarel)Isabelle Picarel

Ils ont même évolué en double infériorité numérique, à un instant où ils étaient menés 7-0 après l’essai de Jack Cuthbert (2e). Mais, héroïques sur certaines séquences, ils avaient égalisé par Kevin Bly (3e), puis étaient encore revenus au score grâce à Terry Bouhraoua (7e) qui répondait à l’intenable Farndale (5e) pour compter seulement deux points de déficit à la pause (12-14).

Des regrets

La deuxième mi-temps a laissé place à un incessant chassé-croisé. Kevin Bly, auteur d’un remarquable tournoi dans la lignée de ses précédentes sorties, donnait l’avantage d’entrée aux siens (8e). Robbie Fergusson répliquait quasiment dans la foulée (10e) et c’est Gabin Villière qui permettait aux Bleus de faire la course en tête (12e). Mais, trop friables défensivement, ceux-ci souffraient. La sanction à l’encontre de Bonnefond coûtait cher et Farndale en profitait pour égaliser juste avant la sirène (24-24). Il était donc l’heure des prolongations, et les troupes de Jérôme Daret pourront nourrir quelques regrets.

D’abord parce qu’elles avaient réussi à récupérer le ballon sur l’engagement, ensuite car elles se sont procurées une belle opportunité de marquer. Mais c’est finalement l’Ecosse qui l’emportait sur le fil (29-24). Si la deuxième journée des Bleus, qui ont subi deux défaites, est évidemment frustrante, la huitième place finale est encourageante. C’est le deuxième meilleur résultat cette saison pour eux.

Contenus sponsorisés
0
0