Icon Sport

Rugby à 7- Coupe du monde - Les États-Unis face à leur destin

Les États-Unis face à leur destin
Par Rugbyrama

Le 20/07/2018 à 11:51

Pour sa septième édition, la Coupe du monde de rugby à VII se déroulera à San Francisco, du 20 au 22 juillet. Durant 3 jours, les meilleures équipes masculines et féminines se disputeront le titre mondial. Sur leur terre, les Américains ont une grosse carte à jouer.

Ils auraient tort de ne pas y croire. Devant leur public, dans leur pays, les États-uniens vont disputer la Coupe du Monde de rugby à VII. En plus d’accueillir tous les ans une étape de circuit mondial, avec le tournoi de Las Vegas, les États-Unis organisent cette fois-ci la plus grande compétition dans la catégorie.

Toujours performants sur leur territoire, les joueurs de l’Oncle Sam ont les moyens de remporter leur titre mondial de rugby à VII. Sixième au classement général cette saison, les Nord-Américains ont réalisé une saison plus qu’aboutie. Sur les 10 étapes de la saison, 2017/2018, les coéquipiers de Perry Baker ont réussi à se qualifier pour la Cup à 7 reprises.

Perry Baker (USA)

Perry Baker (USA)Icon Sport

Malgré la grosse déconvenue de la première étape de Dubaï, où ils n’avaient remporté aucune rencontre, les États-uniens ont toujours répondu présents. Mieux ils sont parvenus à glaner une étape mondiale à Las Vegas, chez eux. Une performance majuscule tant les Fidji, l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande domine le circuit mondial.

Grâce à un effectif pétri de talent et qui arrive à maturité pour cette échéance, les Nord-américains pourraient réaliser un gros coup dans la ville de la Silicon Valley.

Une génération dorée

Pour cette Coupe du monde, Mike Friday, le coach des USA, a choisi de constituer une équipe expérimentée. Sur les 12 joueurs convoqués pour la compétition à San Francisco, 8 ont participé aux derniers JO à Rio sous la bannière étoilée. Même si le groupe constitué possède une grosse expérience du haut niveau du rugby à VII, les États-Unis sont surtout reconnus pour leur rugby fantasque. Dans un tout autre style que les "Flying Fijian", ils apportent du spectacle sur toutes les étapes à travers le monde.

Carlin Isles, l'Américain supersonique

Carlin Isles, l'Américain supersoniqueRugbyrama

Nombreuses sont les vidéos des exploits de Perry Baker ou Carlin Isles ayant fait le tour du web. Avec une vitesse de pointe supersonique, mais aussi des appuis de feu, les deux ailiers sont des dangers permanents sur un terrain de rugby. Pour autant, il serait trop simple de réduire le jeu des États-Unis à seulement deux ailiers aux appuis virevoltants. Il ne faut pas oublier la vision du jeu excellente du capitaine Madison Hughes, mais aussi la puissance de Danny Barrett.

Véritable perce-muraille, Barrett monopolise souvent plusieurs adversaires afin de libérer des espaces pour ses adversaires. Avec des joueurs si talentueux et entraîné par le talent de Mike Friday, nul doute que les USA ont les cartes en main pour réaliser un gros coup lors de cette Coupe du monde, et ainsi faire mieux qu’une 13e place.

Par Clément Gay

Contenus sponsorisés
0
0