Icon Sport

Recours rejeté pour l'UBB, le Mondial japonais... Les 5 infos qu'il ne fallait pas rater ce jeudi

Recours rejeté pour l'UBB, le Mondial japonais... Les 5 infos qu'il ne fallait pas rater ce jeudi
Par Rugbyrama

Le 21/09/2018 à 08:39Mis à jour Le 21/09/2018 à 14:16

Le programme de la Coupe du monde 2019, les tatouages devront être recouverts, John Hardie non conservé à Clermont ... Les 5 infos qu'ill ne fallait pas rater ce jeudi 20 septembre.

Les réclamations de Laurent Marti rejetées par la commission de discipline

Le 8 septembre, Laurent Marti n'avait pas apprécié de voir un joueur de Montpellier, Yvan Reilhac, céder sa place pour faire revenir en jeu François Steyn, tout ça en vertu de la nouvelle règle sur les douze remplacements possibles. Il prévoit que tout joueur sorti pour "des raisons tactiques" pourra de nouveau entrer en jeu à la place d'un coéquipier blessé.

Laurent Marti (UBB)

Laurent Marti (UBB)Icon Sport

Laurent Marti a expliqué que la LNR avait donné des directives précises pour éviter de voir des entraîneurs contourner cette règle, comme ce fut le cas lors des deux premières journées. Il n'avait pas apprécié de voir Reilhac sortir sans blessure apparente.

Mais le verdict de la Commission qui s'est réunie mercredi ne lui a pas été favorable. Il est toujours difficile d'établir qu'un joueur n'est pas blessé, surtout à une époque où l'on craint les commotions.

Le Mondial japonais à J-364 jours

Le Japon organisera 48 rencontres sur douze stades, dont une seule enceinte nouvelle à Kamaishi, 16 000 spectateurs. La finale, elle se déroulera à Yokohama, une nef de 72 000 places le 2 novembre.

Bill Beaumont, président de World Rugby et Shinzo Abe, premier ministre japonais

Bill Beaumont, président de World Rugby et Shinzo Abe, premier ministre japonaisIcon Sport

On se demande bien qui pourrait empêcher les All Blacks d'être une nouvelle fois sacrés, tellement leur domination est insolente depuis huit ans. Il serait juste plaisant de voir les Néo-Zélandais se faire au moins accrocher en poule par les Sud-Africains d'entrée de jeu. La France s'extraira-t-elle de la phase de poule ? On peut en douter vu les dernières saisons des Bleus qui se mesureront à l'Angleterre et à l'Argentine.

Le programme de la Coupe du monde 2019

La 9e édition de la Coupe du monde verra les vingt nations s'affronter du 20 septembre au 2 novembre 2019 dans douze stades. L'International Stadium Yokohama accueillera la finale le samedi 2 novembre.

Les stades du Mondial japonais

Les stades du Mondial japonaisOther Agency

La Nouvelle-Zélande, double tenante du titre, remet son trophée en jeu mais reste la favorite pour la victoire finale. Les All Blacks seront opposés à l'Afrique du Sud qui les a battus le week-end dernier dans le Four Nations (34-36).

Le programme du Mondial japonais

Le programme du Mondial japonaisOther Agency

Les tatouages cachés durant le Mondial

L'instance internationale World Rugby a rappelé l'importance de dissimuler les éventuels tatouages des joueurs présents au Japon pendant la Coupe du monde. Ceux-ci pourraient être assimilés aux Yakuzas et sont très mal vus par la population locale. Les supporters aussi seront aussi invités à cacher leurs tatouages dans les lieux publics.

Clermont ne conserve pas son international écossais

Le coach clermontois Franck Azéma a expliqué sa décision de ne pas conserver l'international écossais par sa forte propension aux blessures et par la concurrence : "Nous sommes très contents de l’investissement et des performances d’Alexandre Fischer dans le profil de plaqueur gratteur." Le troisième ligne originaire de Nouvelle-Zélande était à l'essai depuis son arrivée début août.

Contenus sponsorisés
0
0