Icon Sport

Oyonnax s’envole au classement après sa victoire à Agen

Oyonnax s’envole au classement après sa victoire à Agen

Le 18/11/2022 à 22:56Mis à jour Le 18/11/2022 à 23:05

PRO D2 - Oyonnax remporte le choc des leaders sur la pelouse d’Agen (9-24). Un septième match sans défaite, qui permet aux Oyomen de faire le break et de s’installer confortablement dans le fauteuil de leader. Pour Agen, c’est déjà la troisième défaite à domicile, qui fait tomber le SUA du podium. Oyonnax a réussi le coup parfait à l'extérieur pour affirmer plus encore son statut de patron.

Peu importe l’adversaire, le contexte du match, ou même le fait de jouer à domicile ou à l’extérieur, Oyonnax est une machine armée pour viser systématiquement la victoire. Mais quand il s’agit d’affirmer plus encore ses ambitions dans un choc entre leaders, l’USO sait se montrer injouable, et aborde la période hivernale bien ancré à la première place du championnat. Avec son effectif parfaitement rodé aux joutes de Pro D2, les Oyomen sont plus que jamais les grands favoris à la montée en Top 14.

Malgré une bonne entrée en matière agenaise et suite à un premier round d’observation de près d’un quart d’heure, c’est Oyonnax qui a lancé les hostilités avec une première pénalité de Soulan de plus de 45 mètres. Un début de rencontre sous tension, avec deux équipes se craignant et ne voulant pas prendre de risque. A ce petit jeu, L’USO se montrait plus efficace et s’appuyait sur une bonne défense en faisant preuve de réalisme pour prendre le score. Avec l’apport de sa mêlée également, Oyonnax offrait à Jules Soulan deux autres pénalités (3-9, 32e minute). Si Agen prouvait sa volonté de tenter des choses, les hommes de Bernard Gouta ne parvenaient pas à lancer leur jeu, sous la pression constante de leur adversaire du soir. Pragmatique à souhait, et parfait dans le plan de jeu d’occupation, Oyonnax faisait un premier break juste avant la pause, avec une quatrième réussite de Soulan en autant de tentatives. Sans montrer grand chose de plus que l’essentiel, à savoir de l’application et de la précision, Oyonnax pouvait rentrer aux vestiaires avec un juste avantage de 9 points (12-3), en faisant quelque peu déjouer son hôte du soir, peu inspiré pour trouver des alternatives à la stratégie adverse.

Agen craque en fin de rencontre face au match parfait de l’USO à l’extérieur

En venant tout de suite dans le camp adverse, et en obtenant rapidement une pénalité suite à un bon contest de Ramoka dans un ruck, Agen se remettait dans le match en début de second acte, par la botte de Lagarde, avec l’espoir de prendre enfin le jeu à son compte (6-12, 46e minute). Dans la foulée, Sweetnam recevait un carton jaune après avoir bousculer Lagarde dans un duel aérien. Agen sonnait alors la révolte en infligeant une longue séquence, récompensée d’une nouvelle pénalité (9-12, 50e minute). Mais les locaux se montraient encore imprécis et ne parvenaient pas à reprendre l’avantage au tableau d’affichage, face à une défense à nouveau plus juste et disciplinée. En revenant dans son plan de jeu initial, Oyonnax faisait la différence suite à un jeu au pied récupéré par Darren Sweetnam. L’ailier rentrait dans les 22 mètres, en combinant avec Reybier, puis en servant Théo Millet pour un essai imparable (9-19, 68e minute). L’avantage semblait alors insurmontable, et Agen baissait alors en intensité en concédant un nouvel essai de Reybier, vainqueur d’un duel aérien dans l’en-but. Oyonnax remportait logiquement cette opposition de leaders, en ayant mené toute la rencontre au score et en réalisant le match parfait à l’extérieur, pour un score final de 9-24.

Grâce à cette 2e victoire de la saison à l’extérieur (et un match nul), Oyonnax fait un premier break dans le haut du classement (1er avec 40 points). L’USO va donc pouvoir aborder plus sereinement encore la réception d’Aurillac vendredi prochain à 19h. Du côté d’Agen, cette 3e défaite de la saison à domicile fait tomber l’équipe de Bernard Goutta du podium (5e avec 30 points). Agen va devoir provoquer une réaction immédiate jeudi prochain (21h) sur la pelouse de Carcassonne, en grande difficulté au classement, et avec la volonté de glaner déjà une 5e victoire à l’extérieur.

Contenus sponsorisés