Icon Sport

Rouen nouveau leader, Oyonnax en toute logique... Les enseignements de la soirée de Pro D2

Rouen nouveau leader, Oyonnax en toute logique... Les enseignements de la soirée de Pro D2

Le 02/09/2022 à 23:16Mis à jour Le 02/09/2022 à 23:29

PRO D2 - Rouen nouveau leader, Oyonnax en toute logique, Soyaux-Angoulême résiste mais s'incline et Grenoble enchaîne avant le test contre Oyonnax.. Ce qu'il faut retenir de cette deuxième journée de Pro D2 !

La logique respectée pour Oyonnax

C'était un choc aux antipodes qui avait lieu ce vendredi soir à Charles-Mathon. Oyonnax, véritable ogre de la deuxième division, reçevait le tout jeune promu Massy. Et force est de constater que les Franciliens ont résisté durant 25 bonnes minutes à la puissance des Rouge et Noir. Pour autant, les Aindinois ont finalement trouvé la faille à deux reprises en première période, avec notamment cet essai inscrit par Battye sur un renvoi direct en touche. Jouée vite au milieu du terrain après un relais avec Gavin Stark, le deuxième ligne plonge dans l'en-but. En seconde période, les locaux ont passé deux nouveaux essais, histoire d'obtenir un bonus offensif somme toute logique.

Après leur revers la semaine passée à Biarritz, les coéquipiers de Charlie Cassang, auteur d'un doublé ce soir, recevront Grenoble pour tenter de faire aussi bien. De leur côté, Massy se rendra à Nevers afin d'essayer de prendre ses premiers points.

Nouveau leader, Rouen confirme sa forme

Il y avait là un affrontement prometteur entre les normands tombeurs de Massy vendredi dernier et l'US Colomiers vainqueurs de Carcasonne dans le même temps. Et grâce à la botte de Franck Pourteau, Rouen passe devant rapidement dans la rencontre, dès la 3ème minute. Dans un duel de buteurs avec Thomas Girard, Franck Pourteau voit son coéquipier Malcolm Bertschy inscrire le seul et unique essai de la rencontre. Grâce à Lydon qui a pris le but, les locaux sont devant à la pause. Le RNR est donc bien embarqué pour réussir son début de saison. Mais c'était sans compter sur l'artilleur columérin Girard qui permet aux siens de revenir à 19-12. Lydon creuse l'écart et malgré la pression de la Colombe pour revenir au score, il n'en sera rien et Rouen l'emporte à Diochon.

Il faut remonter à début novembre 2021 pour voir les Lions enchaîner deux succès. Colomiers aura l'occasion de se rattraper en cas de victoire face à Provence.

Nevers dans le dur

Soyaux-Angoulême avait gagné d'une courte tête la semaine dernière, c'est une défaite d'un écart à peine plus grand qui les attendait aujourd'hui. Nevers, par le pied de Reynolds et un essai d'Issam Hamel, prend l'avantage dans cette première période. Mais la tranquillité ne dura pas et ce malgré le second essai nivernais de Noah. Grâce à la botte de Botica et l'indiscipline des Jaunes, Soyaux grappille petit à petit du terrain au tableau de marque. Mais ils s'arrêteront juste avant la victoire puisqu'ils échoueront à 20-18 mais 15 points inscrits dans le second acte tout de même. Les visiteurs trouveront de la satisfaction dans la révolte et de l'espoir tant on sait à quel point c'est compliqué de prendre ramener un bonus du Stade du Pré Fleuri.

Nevers devra être plus serein dans la maîtrise de ses rencontres, notamment lors du déplacement chez l'autre promu massicois la semaine prochaine.

Carcassonne réagit à Domec

Pas de temps à perdre pour les hommes de la Cité, Marty marque en tout début de rencontre. Plus appliqués et plus investis, les hommes de Christian Labit trouvent la faille à nouveau avec un essai de leur ouvreur Mouchous. L'USC est donc amplement devant à la pause. La mince réaction par Mathy en deuxième période ne suffira pas et Montauban subit un premier revers cette saison. Carcassonne retrouve donc Domec avec le sourire et un premier succès cette saison.

Les Audois disputeront le derby face à Béziers la semaine prochaine, tandis que l'USM accueillera Agen à Sapiac.

Vannes, vainqueur du chassé croisé

Il faudra s'appuyer sur cette abnégation pour la suite de la saison ! Vannes n'a rien lâché jusqu'au bout et est recompensé par cette victoire aux dépens du relégué biarrot. Pourtant, le B.O ouvre le score par Aurrekoetea et devance les Bretons de 10 points. Mais la réaction du RCV est bien là et Hulleu, puis Camou renversent le score. Malgré le carton rouge à l'encontre de Joseph Edwards pour un tête contre tête, les locaux passent devant et dominent 18-10 à la pause. Au retour des vestiaires, le Basque Sauveterre répond à son tour par un essai qui sera transformé. 18-17, le début d'un long chassé croisé. Herron et Lafage se répondent (18-20 ; 21-20 ; 21-23 ; 24-23 ; 24-26 ; 27-26) à distance. Mais à deux minutes du terme, Blanchard et le pack breton emporte tout pour faire chavirer définitivement la Rabine. Vannes fait donc chuter l'un des ogres de cette saison.

Aurillac, une charnière au point

Après avoir perdu la rencontre globalement sur deux cartons jaunes à Mont-de-Marsan la semaine précédente, Aurillac devait réagir dans sa forteresse de Jean-Alric. Ce fut chose faite. Et deux hommes ont inscrits tous les points pour les Canataliens. Le demi de mêlée Hugo Bouyssou, en grande forme puisqu'il était déjà auteur d'un essai à Guy-et-André Boniface, marque à nouveau dans son jardin. D'autre part, le précis Marc Palmier passe six coups de pied et permet au Stade de n'être véritablement jamais inquiété au score. Provence, défait déjà sur sa pelouse contre Agen, démarre mal l'exercice 2022-2023 avec deux défaites.

Un déplacement compliqué contre Colomiers la semaine prochaine ne facilitera pas leur accès à une première victoire.

Grenoble enchaîne à Armandie

C'était l'affiche de ce vendredi soir et les deux équipes étaient conscientes que la tâche serait ardue. En première période, les deux équipes sont prudentes et les buteurs sont chargés de récompenser les erreurs adverses. Avantage Trouilloud et 6 à 3 pour les visiteurs à la pause. Puis cinq minutes après la mi-temps, Hugo Trouilloud relance et trouve son frère Romain à l'intérieur. Après un ballon cafouillé vers l'arrière, Romain Barthélémy s'en saisit et tape une transversale dans les bras de Lucas Dupont. Le SUA se remobilise et met en difficulté Grenoble. Les hommes de Bernard Goutta sont recompensés puisqu'ils enfoncent le FCG sur un maul bien piloté. Une pénalité de Lagarde plus tard et voilà qu'Agen n'a plus que deux points de retard 11 à 13. Mais en fin de rencontre, Thomas Fortunel lui répond et remet l'écart à ce qu'il était.

Grenoble débute idéalement cette saison après leur succès à Béziers la semaine passée. Un test d'autre ampleur se présentera à eux la semaine prochaine puisqu'ils se rendront à Oyonnax. Agen se déplacera à Sapiac chez le voisin montalbanais.

Contenus sponsorisés