Icon Sport

La force de Colomiers ? C'est dans la tête !

La force de Colomiers ? C'est dans la tête !

Le 18/11/2022 à 15:04Mis à jour Le 19/11/2022 à 11:25

PRO D2 - Colomiers rugby a démontré depuis le début de la saison une force de caractère remarquable qui lui a permis de renverser de nombreuses situations chaudes.

On a souvent évoqué la défense, la mêlée ou la qualité de Colomiers dans les ballons de récupération. Mais si la force de la Colombe n'était pas sa confiance ? C'est en tout cas le premier point qu'évoque Florent Wieczorek, l'entraîneur des avants de Montauban, avant de se déplacer à Colomiers ce soir : "C'est une équipe habituée lors des dernières saisons à jouer le top 6. Elle est animée d'une confiance que nous n'avons pas. Même dans les situations difficiles, sa confiance prend le dessus et elle arrive à gagner les matchs avec ce surplus."

Certes, la comparaison avec l'US Montalbanaise est délicate à établir. Sapiac est en effet 14e du championnat grâce à son succès contre Massy avant la trêve. David Gérard mis à pied, c'est Pierre-Philippe Lafond qui a pris les rênes de l'équipe première. A contrario, Colomiers rugby est allé chercher la victoire à la 78e minute à Agen et Béziers et après la sirène contre Aix-en-Provence et Nevers...

Un critère de recrutement

Pour Julien Sarraute, l'entraîneur en chef columérin, ce n'est pas tant le fait de jouer régulièrement le haut de tableau ou même la stabilité du groupe depuis plusieurs saisons qui participent à ce phénomène. "C'est la force de caractère des joueurs qui composent cet effectif, tout simplement. La résilience et la détermination sont des facteurs psychologiques très importants dans le sport de haut niveau." A tel point que ça en devient un critère de recrutement au moment d'analyser les profils. "C'est une partie prenante du cahier des charges dans le recrutement. C'est tout ce travail-là avec le réseau qui permet le profilage des joueurs. Et la deuxième étape, c'est l'influence qu'a l'équipe sur l'individu. Chaque joueur doit répondre aux exigences qui émanent de la volonté collective. Et il se met au diapason de l'état d'esprit collectif qui a été poli au fil des années."

Ainsi l'intégration de recrues ou de jeunes espoirs est permise dans ce domaine aussi par l'accompagnement des anciens : "Les joueurs relais à l'intérieur de ce groupe emmènent dans leur sillage toute l'équipe dans cette détermination." Un atout qui n'est pas à négliger quand on connaît la difficulté et la longueur de ce championnat de Pro D2.

Contenus sponsorisés