• Pro D2 - Charlie Cassang (Oyonnax) lors de la victoire des siens à Colomiers
    Pro D2 - Charlie Cassang (Oyonnax) lors de la victoire des siens à Colomiers
  • Pro D2 - Oyonnax - Cassang
    Pro D2 - Oyonnax - Cassang

Cassang : "Quand on est comme ça, on est infranchissable"

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

PRO D2 – Le demi de mêlée Charlie Cassang était l'un des acteurs du succès marquant d'Oyonnax à Colomiers. Il tente d'expliquer comment son équipe peut avoir autant d'avance à mi-saison.

Quel sentiment prédomine après cette victoire majuscule à Colomiers qui conforte votre première place avec 16 points d'avance ?

On avait déjà fait du bon boulot sur cette phase aller, mais on avait à cœur d'être au rendez-vous ici. On savait qu'on serait attendu dans l'engagement et le combat. Et on est super fier. Ça fait longtemps que je n'ai pas pris autant de plaisir sur le terrain ! On sort de la phase aller avec beaucoup de plaisir et on va profiter un peu pendant les vacances.

Votre défense n'a jamais semblé inquiétée. Est-ce votre ressenti aussi ?

Au départ, le temps ne se prêtait pas trop au jeu. On s'était dit de renvoyer la pression chez eux pour les laisser jouer. C'est ce qu'on a fait. Et depuis le début de la saison, on s'appuie sur notre défense. Quand on est comme ça, on est infranchissable. À nous de continuer jusqu'à la fin de la saison.

Le bonus offensif perdu en fin de match n'est-il pas un regret ?

Sincèrement, on aurait tout de suite signé pour gagner à Colomiers. Ça faisait quatre ans et demi qu'on n'avait pas gagné ici. Le bonus aurait été la cerise sur le gâteau mais on a gagné en réalisant un super match, et en montrant une vraie solidarité collective. On est très heureux ce soir.

Pro D2 - Oyonnax - Cassang
Pro D2 - Oyonnax - Cassang

Comment expliquez-vous votre domination systématique sur les collisions ?

C'est vrai qu'on est dense. À chaque poste, on a deux ou trois joueurs de très haut niveau. On ne se le cache pas, on a cette année une équipe pour monter en Top 14. On est persuadé qu'on va le faire. Chaque semaine, on veut prouver à tout le monde que c'est nous. C'était important de venir à Colomiers avec des ambitions.

Cette première place est-elle une priorité cette saison ?

C'est la troisième saison que je suis à Oyonnax et on a perdu à chaque fois les deux premières places. Donc c'est l'objectif de début de saison, c'est clair. On a compris les années précédentes que le public était important et que jouer un match en moins l'était aussi.

Comment expliquer votre très large avance sur le deuxième ?

On n'a pas envie de lâcher cette série de victoires. Il faut qu'on déteste de perdre. L'idée, c'est de ne jamais rien laisser aux autres et de tout prendre. C'est le discours chaque semaine. Cela fait deux ou trois ans qu'on galère et qu'on perd notre place dans les deux premiers dans les derniers moments. Il faut y rester pour aller chercher ce Graal après les deux matchs de phase finale.