Icon Sport

Biarritz frappe fort à Montauban

Biarritz frappe fort à Montauban

Le 06/10/2022 à 23:02Mis à jour Le 07/10/2022 à 00:33

Les Biarrots s'imposent avec opportunisme à Sapiac (32-46). Ils ont su valider la moindre occasion. Par des essais et la patte de Baptiste Germain. Ils inscrivent 4 essais en terre montalbanaise, se nourrissant parfaitement de ballons de récupération et d'approximations adverses. Un premier succès à l'extérieur qui peut être fondateur.

Au bout d’une rencontre très intense et marquée par une certaine efficacité offensive (8 essais au total, 4 de chaque côté), c’est finalement Biarritz qui a remporté le bras de fer à Montauban (32-46) à l'occasion du premier match de la 6e journée de Pro D2. Les Biarrots s'imposent ainsi avec opportunisme à Sapiac.

Un match fou fou fou

Un match un peu fou, avec 78 points inscrits au total ! Les deux équipes se rendent d'abord coup pour coup, se montrant chacune à son tour en difficulté pour sortir de son propre camp après avoir marqué des points. Ainsi, après 20 minutes de jeu, un essai de pénalité des Sapiacains en réponse à un essai en contre de Aurrekoetxea pour les Biarrots mettent les équipes dos à dos (13-13). Dans ce bras de fer, Jalagonia derrière sa mêlée basque (23e) puis le Montalbanais Venter suite à une inspiration de Tuculet (28e) poursuivent l’échange en mode ping-pong d’essais de chaque côté (20-23 à la demi-heure de jeu). Et puis, comme un coup de poignard, sur un dégagement au pied devant leur en-but, les locaux sont punis juste avant la pause. Joe Jonas récupère l’ovale, tape à suivre et profite d’hésitations au moment du rebond pour prendre de vitesse l’arrière-garde adverse et filer dans l’en-but (20-33 à la pause). Dès lors, les Montalbanais doivent courir après le score. Et ne parviendront jamais complètement à combler l’écart créé par leurs adversaires.

26 points au pied pour Baptiste Germain

Dans le deuxième acte, les Sapiacains répliquent bien par des essais en puissance de Momo (48e) puis Vaotoa (53e). Mais face à cette réponse en force, les Basques conservent toujours une longueur d’avance, notamment grâce à la patte de Baptiste Germain (10/12). Pour sa première officielle comme ouvreur en Pro D2, il enquille 26 points au pied. Et la pénalité qu’il rate est même… positive car elle débouche sur l’essai du vif Henry Speight venu contrer le dégagement de Jérôme Bosviel devant ses poteaux (63e). Le jeune ouvreur boucle même le score d’une victoire marquante pour les Basques, car très rare à Sapiac. Les Biarrots profitent de ce succès (32-46) pour remonter dans le classement. Et peuvent espérer s’installer dans les hauteurs avec deux matchs à domicile qui se profilent : face à Agen puis Colomiers. A condition de faire preuve de constance dans la performance. Et de réussir à conserver cet énorme opportunisme affiché ce soir à Montauban.

Contenus sponsorisés