• Pro D2 - Angoulême - Emmanuel SAUBUSSE
    Pro D2 - Angoulême - Emmanuel SAUBUSSE

Soyaux-Angoulême fait tomber Agen à Chanzy

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

Les Angoumoisins renouent avec la victoire en bousculant des Agenais qui restaient sur une série de 5 succès consécutifs. Les Charentais ont capitalisé sur une bonne première heure puis ont su résister ensuite. Avec un Saubusse inspiré à la baguette et un énorme Nabou au grattage.

Il aura fallu une initiative d’Emmanuel Saubusse pour mettre les Angoumoisins dans le sens de la marche. 13e minute, le SA XV vient de s’offrir une pénalité sur mêlée au milieu du terrain, le demi de mêlée décide de jouer rapidement à la main pour emballer la partie. Alors que son équipe peine sur cette entame de match (0-6 après deux pénalités de Thomas Vincent), les Charentais ne scorent pas sur cette action. Mais elle ramène le jeu dans les 22 mètres adverses et donne le ton, l'impulsion. Trois minutes plus tard, Manu Saubusse trouve Matthieu Ugalde pour le premier essai de la partie, après une bonne séquence de pilonnage des avants charentais (16e). Les locaux cherchent à mettre du rythme et du volume. Face au vent, ils restent fidèles à leur philosophie et tiennent beaucoup le ballon. Ils s'évertuent à jouer debout, à se faire des passes après contact et visent les bordures de ruck avec leurs trois quarts. Ils s’immiscent dans quelques brèches et mettent ainsi à la faute leurs adversaires. Emmanuel Saubusse en profite pour alimenter le tableau d’affichage sur pénalités et à la pause, le SA XV mène 16-9.

Les Charentais sont bien dans leur partie même s’ils concèdent rapidement une pénalité à Danre Gerber en début de deuxième acte (16-12, 43e). Ils repartent à l’offensive, sans concrétiser. A l’image d’un drop manqué par Matthieu Ugalde (59e). Le bras de fer bascule alors un peu…

Occasions agenaises, défense charentaise

Après l’heure de jeu, une contre-attaque de Tevita Railevu depuis ses 22 mètres sonne la révolte agenaise (64e). S’en suit alors une longue période d’occupation des 22 adverses par les Agenais. Les visiteurs insistent dans le secteur de la mêlée fermée à 5 mètres de l’en-but. Au bout de 3 minutes d’efforts et autant d’épreuves de force à renouveler, ce sont les… Charentais qui récupèrent une pénalité pour se donner de l’air. Les joueurs de Bernard Goutta ne cèdent pas et reviennent dans les 22 mètres agenais. Après la mêlée, les visiteurs vivent un temps fort à multiplier les pénalités en touche à 5 mètres. Et les tentatives de groupés pénétrants. Si le pilier angoumoisin Nolan Pienaar récolte un carton jaune (73e), la défense charentaise plie encore sans rompre. Et un énorme grattage du 2e ligne Sikeli Nabou (son quatrième récompensé dans cette partie !) permet au SA XV de conserver ses quatre longueurs d’avance (74e). Les Agenais ont encore une balle de match à remonter à l’ultime minute. De leurs 22 mètres jusqu’à ceux de Charentais arcboutés pour défendre cette victoire. A l’image du match, la défense agressive finit par pousser l’attaque agenaise à la faute. Et un en-avant scelle le résultat de ce match : une victoire 16-12 de Soyaux-Angoulême devant Agen. Ce résultat coupe la dynamique des partenaires de Vincent Farré. Ils restaient sur cinq succès consécutifs, série stoppée. Néanmoins, Agen se console avec un point de bonus défensif. Et le fait que les Agenais ont toujours accroché au moins un point cette saison. Pour les Violets de Soyaux-Angoulême, cette victoire fait un bien fou. Surtout avant d’affronter un prochain bloc de matchs de folie. Avec quatre déplacements pour une réception, celle… d’Oyonnax.

Julien Veyre