Midi Olympique

Vannes héroïque, les promus toujours au fond... Les enseignements de la soirée de Pro D2

Vannes héroïque, les promus toujours au fond... Les enseignements de la soirée de Pro D2
Par Rugbyrama

Le 26/11/2021 à 22:31Mis à jour Le 26/11/2021 à 23:00

PRO D2 - Vannes renverse Colomiers et s'adjuge un succès de prestige, Narbonne et Bourg-en-Bresse s'inclinent à nouveau, Bayonne s'impose sans briller, les démonstrations de Nevers et Provence Rugby... Les enseignements de la soirée de Pro D2.

Bayonne laborieux mais victorieux

La pluie qui s'est abattue dans le ciel bayonnais explique sûrement beaucoup de choses, mais ce Bayonne - Carcassonne fut loin d'être un match d'anthologie. Deux semaines après leur lourd revers contre Mont-de-Marsan sur la même pelouse de Jean-Dauger, les Basques ont pourtant très bien démarré la partie avec l'essai de Jacquelain suite à un bon travail d'Ordas. Mais de nombreuses imprécisions ont pollué le match des locaux. Indisciplinés, ils ont aussi encaissé plusieurs pénalités de Marquès pour des Audois opportunistes. Finalement, les essais de Baget et de Jacquelain (son doublé) ont permis aux Basques de s'imposer 25 à 14, malgré l'essai Carcassonnais en seconde période. Un petit Bayonne profite de la défaite de Colomiers pour retrouver sa place sur le podium. Carcassonne reste dans le ventre mou.

Vannes fait le gros coup !

Qui l'eut cru. C'est donc sur la pelouse de Colomiers, pourtant sur le podium de cette Pro D2 avant cette journée, que Vannes a donc décroché sa première victoire de la saison à l'extérieur (23-29). Dans un duel de nerfs, cadenassé en première période, les Bretons se sont d'abord montré indisciplinés et ont laissé le score à des locaux décidés à effacer la dernière défaite à domicile, contre Carcassonne avant la trêve. Mais finalement, la seconde période était un récital vannetais. En l'espace de dix minutes, Valleau et Abiven sont venus récompenser les efforts des leurs. Holder et Beziat ont aussi marqué pour des vannetais héroïques en fin de match malgré l'essai tardif de Gori. Finalement, le banc aura donc fait la différence et Vannes continue de se replacer au classement, tandis que Colomiers est renvoyé à ses doutes après cette deuxième défaite de suite à domicile.

Une action et tout bascule pour Narbonne

Narbonne était pourtant bien dans son match sur la pelouse de Grenoble. Défaits de justesse la semaine dernière face à Colomiers, les Audois se sont montrés accrocheurs au Stade des Alpes. À l'image de l'essai de Paul Belzons, les visiteurs ont fait douter les Iserois en première période. Oui mais voilà. Juste avant la mi-temps, alors qu'il n'y avait que deux points d'écart en faveur de Grenoble, Sarragallet s'en allait marquer un essai sous les poteaux. En aplatissant, le Grenoblois se faisant, en plus, charger inutilement au sol par Flavien Nouhaillaguet. Le capitaine narbonnais était sanctionné par un carton rouge. En infériorité numérique, les visiteurs n'ont pas tenu la cadence et s'inclinaient finalement 26-8, sans marquer aucun point lors du deuxième acte. Les Audois restent bons derniers de Pro D2, Grenoble se rassure en s'écartant de la zone rouge.

Encore une gifle à l'extérieur pour Montauban

Les Montalbanais se devaient de se rattraper à l'extérieur après les lourdes défaites encaissées à Colomiers, Oyonnax et Agen, mais c'est tout le contraire qui s'est produit sur la pelouse de Provence Rugby. Face à des Provençaux en cannes, comme l'attestent les très beaux essais de Nkinsi et Belan ou la superbe réalisation de Kessel - au bout d'une action collective de choix - les joueurs de David Gérard ont encore sombré. C'est bien simple, après une grosse première période des locaux, le score a enflé jusqu'à 30 à 3 à la mi-temps. Si la seconde mi-temps était plus équilibrée, avec la baisse de régime des joueurs de Reggiardo, le score final restait lourd (37-15). Provence laissait tout de même le bonus offensif en route mais fait une belle opération au classement, Montauban doit regarder derrière.

Les avants d'Aurillac ont fait la différence

Face à des Rouennais ambitieux, Aurillac a pu compter sur sa puissance pour décrocher un succès important contre un concurrent direct (36-9). Dominants en mêlée fermée, les Cantalous ont concassé des Normands impuissants, qui ont finalement été beaucoup sanctionnés. En double infériorité lors de la première période, les hommes de Nicolas Godignon ont encaissé cinq essais lors de la rencontre. Mais surtout, ils n'ont jamais su franchir la ligne adverse sous la neige du Cantal, malgré une forte période passée dans les 22m adverses en seconde période. Aurillac se donne de l'air et se rassure grâce au bonus offensif acquit.

Nevers avec la manière

Qui a dit que les Neversois ne savaient pas produire de jeu ? Face au promu Bourg-en-Bresse, Nevers a pratiqué un très bon rugby sur sa pelouse afin de faire la différence (52-13). À l'image d'un Christian Ambadiang intenable et d'ailleurs auteur d'un doublé, les joueurs de Xavier Péméja n'ont laissé aucune chance à une équipe bressane pourtant courageuse. D'ailleurs, le promu a d'abord profité de l'indiscipline locale pour rester au contact grâce à des pénalités de Viard. Mais plus entreprenants, les Nivernais s'en sortent avec huit essais inscrits (!) et le bonus offensif logiquement en poche. Battus à Montauban la semaine passée, Nevers remonte à la sixième place, à trois petits points des Montalbanais. Bourg-en-Bresse profite des défaites de Narbonne et Agen mais est rejoint au classement à cause du bonus offensif glané par les Agenais.

Pour Oyonnax, un ballon-porté suffira

Pour faire la différence sur la pelouse d'Armandie (14-19), Oyonnax a fait ce qui marche le mieux. Une conquête propre, un combat de tous les instants et des jolis ballon-portés pour récompenser le tout. Face à des Agenais qui ont fait jeu égal et de retour en confiance après leurs deux succès de suite à domicile, les hommes de Joe El Abd ont marqué leur seul essai du match sur un maul bien construit. Ensuite, ils ont bâti leur succès grâce aux pénalités de Soulan et Le Bourhis. Agen peut regretter plusieurs actions, dont la dernière finalement avortée par un en-avant. Oyonnax est deuxième de Pro D2, Agen rejoint Bourg-en-Bresse grâce à son bonus défensif.

Contenus sponsorisés