Icon Sport

Une victoire d'Agen au bout du suspense pour lancer l’ère Goutta

Une victoire d'Agen au bout du suspense pour lancer l’ère Goutta

Le 13/01/2022 à 22:45Mis à jour Le 14/01/2022 à 09:17

PRO D2 - Le SU Agen a rappelé a ceux qui en doutait encore, qu’il est bien décidé à relever la tête dans le sillage de son nouvel entraîneur en chef Bernard Goutta. En s’imposant sur la pelouse de Narbonne 24-26, concurrent direct dans le bas du classement, les Lot et Garonnais espèrent enfin lancer une série positive. Agen n’a pas encore montré son talent, mais a fait preuve de détermination.

Battu sept fois en autant de rencontres à domicile, Narbonne jouait une carte essentielle dans la course au maintien, en recevant le 14e du classement, Agen. Mais une fois encore, les Audois sont tombés dans leur Parc des Sports et de l’Amitié, face à une équipe du SUA en pleine rédemption depuis l’arrivée de son nouvel entraîneur en chef Bernard Goutta. Avec une première victoire à l’extérieur dans ce championnat, Agen espère enfin engager une série positive. A défaut d’une grande qualité de jeu, Agen a montré du caractère, avec un brin de réussite en prime, sur un échec de Robertson à la dernière minute sur le drop de la victoire....

Il faisait froid sur Narbonne ce jeudi soir, et rares sont ceux qui garnissaient les tribunes du Parc des Sports et de l’Amitié. Pourtant, le RCN avait l’envie de se réchauffer en jouant les ballons à la main, face à une équipe d’Agen peu entreprenante en première période et se nourrissant des fautes audoises pour inscrire des points. Aux trois pénalités de Gerber, Narbonne répondait d’abord par la botte de son ouvreur néo-zélandais Jason Robertson, avant de se lancer dans de plus franches attaques. Un peu de maladresse, mais aussi une bonne défense agenaise, retardait l’échéance. Et après un premier échec sur l’action précédente, Fortuin parvenait enfin à trouver la faille. Sur un bon travail préalable des lignes-arrières audoises, le troisième-ligne inscrivait le premier essai de la rencontre. Narbonne prenait alors l’avantage au score, mais aussi dans l’occupation et l’utilisation du ballon, forçant la défense agenaise à surjouer, jusqu’à la faute de trop commise par Ramoka. Le fidjien écopait de 10 minutes de pénalités (34e), tandis que Robertson renforçait l’avantage de son équipe à 13-9, score à la pause. A Narbonne l’enthousiasme dans cette première période, mais en face Agen semblait déterminé à trouvé enfin le chemin du succès à l’extérieur.

L’apport de Jason Robertson toujours aussi précieux... à un drop prêt

Car à force de se montrer trop joueurs, les narbonnais se sont fait contrer dès le début de deuxième période. Sur un arrachage de ballon, Agen renversait le jeu par un coup de pied profond. Sous la pression, les Narbonnais concédaient une pénalité dans leur 22 mètres, que Paul Graou jouait rapidement avant de servir son capitaine Vincent Farré à hauteur, pour un essai qui redonnait l’avantage aux visiteurs. Généreux dans l’effort, le RCN reprenait alors le score par deux nouvelles pénalités de son ouvreur. Mais trop limité est un peu court physiquement, les Audois craquaient à 10 minutes de la fin de la rencontre. Après deux courses lancées infructueuses, Agen trouvait une seconde fois la faille par son puissant centre fidjien Ramoka, qui donnait un avantage décisif aux siens, en mettant un coup sur les têtes adverses par la même occasion (19-23, 69e). Mais Narbonne ne voulait rien lâcher et faisait le choix d’aller en touche sur une nouvelle pénalité. Après avoir emmené un maul sur la ligne d’en-but, le décalage se faisait naturellement sur l’aile gauche, où Pierre Justes redonnait un point d’avance à son équipe (24-23, 73e). Au bout d’une fin de rencontre irrespirable, les buteurs du soir se savaient alors attendus. Gerber passait un drop avec l’aide du poteau, quand Robertson manquait le sien après la sirène. A ce petit jeu, Agen arrachait la victoire, laissant tout de même un juste bonus défensif aux locaux.

Grâce a cette victoire, le SU Agen se donne un peu d’air dans la lutte pour le maintien en Pro D2. Désormais 12e (avec 30 points), le relégué de Top 14 va maintenant observer avec attention les résultats de Rouen et Grenoble, qu’il dépasse donc au classement.Agen, qui va pouvoir tenter d’enchaîner une troisième rencontre sans défaite la semaine prochaine, avec la réception de Vannes dans son stade Armandie. Pour Narbonne, c’est un 11e match de suite sans victoire (10 défaites et 1 match nul) qui ancre un peu plus encore les Audois à la dernière place du classement (17 points). Pour le RCN, l’horizon ne se dégage pas vraiment avec un déplacement prévu en fin de semaine prochaine sur la pelouse du leader Mont-de-Marsan.

Contenus sponsorisés