Icon Sport

Murday : "Dans le couloir avant le match, j’ai regardé mes amis agenais… C’était bizarre"

Murday : "Dans le couloir avant le match, j’ai regardé mes amis agenais… C’était bizarre"
Par Rugbyrama

Le 27/11/2021 à 10:59Mis à jour Le 27/11/2021 à 11:01

PRO D2 - Cinq anciens agenais étaient dans le XV de départ vendredi soir côté oyonnaxien. Dont Tom Murday, le deuxième ligne australien, parti en 2019. Une rencontre vraiment très spéciale face à son club de coeur.

Vous avez passé plusieurs saisons à Agen (2015-2020). On imagine que cette rencontre était spéciale pour vous…

Oui, c’était vraiment bizarre car j’ai joué énormément de matchs ici à Armandie. Mais ça l’était d’autant plus avec ce nouveau stade en construction. Je n’avais pas l’impression de revenir à Agen du coup (rire). Heureusement, j’ai parlé avec les autres anciens agenais avant le match pour me rassurer.

Vous étiez plus stressé que d’habitude avant ce match ?

J’étais très nerveux oui. Quand je suis arrivé dans le couloir avant le match, j’ai regardé mes amis à côté de moi. Normalement, je sortais avec eux des vestiaires. Mais c’était une belle expérience de les affronter.

Avez-vous échangé un peu avec des Agenais dans la semaine ?

Oui, j’ai parlé tous les jours avec Dave Ryan. Je lui demandais s’il jouait, il me répondait qu’il ne savait pas. J’ai échangé avec Vincent Farré aussi. On s’est chambré un petit peu entre nous, c’était sympa.

Qu’avez-vous pensé justement du match de vos anciens coéquipiers ?

Je trouve qu’ils ont fait un bon match et même qu’ils méritent de le gagner. Les conditions étaient difficile, ce n’était pas une grande partie. Il y a eu un gros combat.

Comment vous sentez-vous désormais du côté d’Oyonnax ?

Le club et le groupe sont très bien. Il y a de beaux projets. Et j’avais déjà des amis avec qui j’avais joué à Agen comme Luke Hamilton et Taylor Paris. J’ai vraiment bien été intégré.

L’équipe tourne vraiment bien en ce moment, lancée vers ces deux premières places. C’est un objectif pour vous ?

Oui, c’est l’objectif de notre saison. On n’a pas très bien commencé mais on arrive en grande forme actuellement. C’était un gros test pour nous ce soir. En mêlée, qui est notre point fort, on a été pris ce soir par Agen. Donc il reste des points à améliorer.

Justement, sur quoi s’est jouée cette rencontre selon vous ?

Dans les rucks Agen a été très agressif. En mêlée meilleurs. Et nous avions l’habitude d’imposer de grosses séquences de jeu alors que ce soir cela n’a pas été le cas. Heureusement, nos mauls ont bien fonctionné et les buteurs étaient en réussite. L’efficacité nous a fait gagner ce match. On prend 4 points. C’est mieux de faire un petit match et de gagner qu’un grand match et de perdre. À chaque fois que nous sommes venus chez eux, nous avons scoré.

Avez-vous eu un petit mot avant le match pour vos coéquipiers ?

Je leur ai dit que quand j’étais à Agen, nous battions toutes les équipes en Top 14 quasiment. C’était difficile de battre le SUA ici.

La situation d’Agen vous fait-elle mal ?

Très mal. On fait cinq très grandes saisons si l’on comprend la montée. C’est vraiment triste de voir où en est le club. Les mecs sont touchés. Il y a aussi ce projet de nouveau stade. On en entend parler depuis trois ou quatre ans. C’était notre objectif de rester en Top 14 pour qu’il se réalise. Aujourd’hui, le club n’y est plus. Mais Agen revient en forme. Ce soir ils auraient pu gagner. Ils ont battu Aurillac, Montauban… Je pense qu’ils vont se maintenir. Ils ont de trop bons joueurs pour descendre.

Oyonnax a-t-il les moyens de monter en Top 14 ?

Oui c’est notre objectif final. Mais j’ai joué en Pro D2 il y a quelques saisons. Ce n’était pas aussi dur que cette année. Le niveau augmente vraiment. C’est bien pour le rugby en France.

Vous reverra-t-on sous le maillot agenais un jour ?

Pourquoi pas (il sourit).

Par Mathieu Vich

Contenus sponsorisés