Icon Sport

Rouen miraculé, Carcassonne s'est arraché... Les enseignements de la soirée de Pro D2

Rouen miraculé, Carcassonne s'est arraché... Les enseignements de la soirée de Pro D2
Par Rugbyrama

Le 12/05/2022 à 22:59Mis à jour Le 12/05/2022 à 23:04

PRO D2 - Dans une soirée folle, comme souvent dans cette Pro D2, la course au maintien aura été tendue jusqu'au bout. Rouen décroche finalement son maintien et peut remercier Grenoble. Carcassonne, vainqueur héroïque à Béziers, se qualifie, tout comme Colomiers. Bayonne termine devant Oyonnax.

Bayonne et Nevers ont assuré

Assuré de terminer à la première place du classement à l'issue de la journée, Mont-de-Marsan n'avait rien à jouer sur la pelouse de Provence Rugby. C'est donc sans certains de ses cadres que Julien Tastet a procédé à Aix-en Provence, afin de finir le championnat au petit trot, et de se concentrer sur les fameuses phases finales. La défaite (27-13) est donc simplement anecdotique : elle n'était qu'un échauffement pour les phases finales.

De son côté, Bayonne n'a rien laissé au hasard dans la course aux demi-finales. Sur sa pelouse de Jean-Dauger, l'Aviron a directement marqué son territoire face à des Rouennais qui luttaient pourtant pour leur survie dans l'antichambre de l'élite. Gaëtan Germain par deux fois et Sireli Maqala ont assuré la victoire bonifiée des leurs dès la première mi-temps, avant une pluie d'essais après la pause (53-13). Grâce à ces cinq points, les hommes de Yannick Bru finissent deuxièmes du classement, devant Oyonnax, et se qualifient directement pour les demi-finales.

Dans un match au contexte ô combien particulier, dans lequel l'esprit de Kelly Meafua planait, Nevers n'a pas fait de sentiment face à des Montalbanais qui n'avaient pas la tête au rugby. Malgré une certaine indiscipline, les Neversois ont tranquillement construit leur succès devant un public venu en nombre, en empochant le bonus offensif (30-6). Ainsi, les hommes de Xavier Péméja remplissent leur objectif : le barrage à domicile. Celui-ci aura lieu face à des Carcassonnais héroïques.

Colomiers et Carcassonne se sont arrachés

On va se l'avouer, ce match livré par Colomiers face à Agen est à l'image de la saison des Hauts-Garonnais. Toujours sur un fil, ils ont peut-être d'abord été étonnés par la résistance d'Agenais déjà en vacances, mais ambitieux à Michel-Bendichou. Mais après avoir douté à cause de son imprécision, les Columérins ont finalement pris le dessus et pour assurer tranquillement sa place dans les six premiers du championnat (21-16). Un déplacement à Oyonnax est au programme !

Colomiers Rugby - Pro D2

Colomiers Rugby - Pro D2Icon Sport

Carcassonne l'a fait. Dans un derby dans lequel Béziers a joué le jeu, les Audois ont décroché la première qualification de leur histoire en phase finale (16-14). Le plus petit budget de Pro D2 était dans l'obligation de prendre au moins un point, avec la victoire bonifiée de Provence Rugby, et a d'abord profité des plusieurs essais refusés aux Biterrois. Samuel Marquès est ensuite sorti de sa boîte pour marquer le seul essai des siens, et leur offrir la cinquième place. Carcassonne affrontera Nevers sur la redoutable pelouse du Pré-Fleuri.

Oyonnax qualifié mais déçu, Provence avait fait le job...

Oyonnax a beau être qualifié, il fait partie des déçus de la dernière journée. Encore à la lutte pour la deuxième place avec Bayonne, les Oyomen échouent donc au bout du suspense. Avec la large victoire de l'Aviron face à Rouen - déjà évoquée au dessus - les hommes de Joe El Abd n'avaient déjà aucun moyen de passer devant leur concurrent au classement. Mais en plus, ils se sont inclinés sur la pelouse d'Aurillac (25-21), dans une rencontre où les packs ont eu leur mot à dire. Les Haut-Bugistes devront donc passer par un barrage, à domicile, face à Colomiers, lors des phases finales.

Ils ont fait tout ce qu'ils ont pu lors de ce sprint final. Ils ont battu successivement Oyonnax et Mont-de-Marsan, gagné neuf de leurs onze derniers matchs et même empoché le bonus offensif face aux Landais (27-13) . Mais les joueurs de Provence Rugby paient les résultats des autres équipes, et se retrouvent à la place du "con". Septièmes, les Provençaux pourront longtemps regretter leur inconstance tout au long de la saison, puisqu'ils ont finalement prouvé que ce top 6 leur était abordable. Les victoires de Colomiers, et surtout de Carcassonne, leur font très mal.

Bourg-en-Bresse crucifié, Rouen miraculé

Que cette course au maintien fut passionnante cette saison. Rendez-vous compte, à un vingt minutes de la fin des rencontres de ce multiplex, c'était bien Rouen qui était promis à la Nationale 1. Largement dépassés par les Bayonnais (53-13), les Normands subissaient de plein fouet l'essai de Clément Jullien à Grenoble, qui permettait virtuellement à Bourg-en-Bresse de passer devant les Rouennais au classement. Mais au final, les Bressans ont été crucifiés par les Grenoblois.

Pro D2 - Narbonne et Bourg-en-Bresse relégués en Nationale 1

Halaifonua, puis Qadiri par deux fois, transperçaient la défense bressane, et venaient tuer les derniers espoirs de maintien des hommes de Fabrice Estebanez (42-17). Sur la pelouse de Jean-Dauger, malgré la lourde défaite, les Rouennais avaient le sourire : ils seront bel et bien en Pro D2 la saison prochaine. Bourg-en-Bresse, à l'instar de Narbonne, l'autre promu, évoluera en Nationale 1.

Dans un match qui comptait pour du beurre face à Vannes, Narbonne a terminé sa saison sur une défaite. Déjà assurés de descendre en Nationale 1 la saison prochaine, les Audois n'ont pas fait le poids et repartent donc une nouvelle fois déçus du Parc des Sports et de l'Amitié. La fin de saison de Pro Dd2 aura tenu toutes ses promesses.

Contenus sponsorisés