Other Agency

Quand l’USON pimente le championnat !

Quand l’USON pimente le championnat !

Le 17/09/2021 à 22:52Mis à jour Le 17/09/2021 à 23:07

PRO D2 - Dans le stade Jean-Dauger, à l’ambiance toujours aussi magnifique, Nevers a fait perdre ses premiers points de la saison à l’Aviron Bayonnais par un résultat nul (23-23). Malgré une équipe rajeunie et remaniée, les Jaunets ont affirmé leurs ambitions, en résistant à une équipe invaincue cette saison et figurant dans les favoris à la remontée en Top 14.

Dans la douceur du Pays-Basque en cette fin d’été, Nevers réussi un bien joli coup avec ce match nul amplement mérité à l’extérieur. Pour réussir dans son entreprise, Xavier Péméja a fait le choix de la fraîcheur, en modifiant largement son équipe. Mais en termes d’engagement et de détermination, les Nivernais ont été une fois de plus exemplaires, face à un cador du championnat et en se montrant très efficace sur chacune de leurs incursions dans le camp adverse. Profitant du carton rouge de Yann David à l’heure de jeu, Nevers valide son bon début de saison en ramenant deux points de ce déplacement au Pays basque.

Car rien n’a été simple pour les Bayonnais dans cette rencontre. Les joueurs de l’Aviron ont été maladroits et parfois même impatients face à une solide équipe neversoise, sûre de son jeu et de sa stratégie ce soir. Bien organisés en défense, appliqués et efficaces en touche, les Jaunets ont su profiter de presque chaque incursion dans le camp adverse pour scorer. Malgré la sortie prématurée de Vuillemin et un essai de Mousset (12e), doublé d’un carton jaune pour Menoret, Nevers a livré une première mi-temps sans véritable génie, mais terriblement juste et cohérente.

Avec pas mal de fautes de mains, Bayonne est même déjà passé bien près de la correctionnelle en fin de mi-temps, avec un ballon perdu par Ravouvou. Mais Lucas Blanc, qui a prolongé l’action par un judicieux dribbling, n’est pas parvenu à aplatir le ballon correctement.

L’USON profite du carton rouge de David

10-9 à la pause, un score pas totalement immérité pour des Bayonnais plutôt dominateurs, mais qui n’auront pas montré la constance demandée par leur entraîneur Yannick Bru dans le courant de la semaine. Face aux jeunes Neversois, l’expérience basque n’a jamais réussie à faire la différence dans un second acte pas beaucoup mieux maîtrisé. Si la mêlée et le pied de Lafage sont restés des valeurs sûres, les nombreuses fautes de mains des locaux n’ont pas permis de donner de la continuité dans le jeu et de l’ampleur au score.

C’est un coup du sort qui a finalement un peu réveillé les joueurs de Yannick Bru, avec le carton rouge pour un placage haut de Yann David, à l’heure de jeu. Un fait de match qui a entrainé une petite révolte de ses coéquipiers, dans le sillage de Cassiem, auteur du second essai dans la foulée (20-12). Mais Nevers a eu le mérite de toujours croire en son étoile ce soir et a fait douter son adversaire jusqu’au bout, avec un essai de Lucas Blanc à 10 minutes de la fin, puis une ultime pénalité de Menoret à la sirène. 23-23 et deux points récupérés à l’extérieur pour l’USON, récompensée fort justement pour son abnégation.

Grâce à ce bon résultat à l’extérieur, les Jaunets se placent idéalement au classement (5e avec 11 points), avant un nouveau déplacement la semaine prochaine du côté de Béziers (vendredi à 19h30). Pour l’Aviron, c’est un premier accroc à domicile, en forme de coup d’arrêt. Toujours solide 4e avec 15 points, les Basques vont certainement vouloir se relancer ce même vendredi sur la pelouse du stade des Alpes, face à Grenoble (20h45), pour en finir au mieux avec le premier bloc de ce si dense championnat de Pro D2.

Contenus sponsorisés