Icon Sport

Oyonnax déchaîné, Bourg-en-Bresse fait une folle remontée... Les enseignements de la soirée

Oyonnax déchaîné, Bourg-en-Bresse fait une folle remontée... Les enseignements de la soirée
Par Rugbyrama

Le 17/12/2021 à 23:20Mis à jour Le 18/12/2021 à 11:10

PRO D2 - Découvrez tous les enseignements de cette soirée de Pro D2, comptant pour la 15ème journée du championnat ! Oyonnax colle dix essais à Narbonne, Agen et Bourg-en-Bresse maîtres de la remontée et Bayonne s'en sort de justesse.

Oyonnax "dix"tance Narbonne

En pleine bourre et sur une série de six victoires, Oyonnax n'a même pas laissé un peu de suspense face à Narbonne. À la pause, les hommes de l'Ain avaient déjà passé la ligne d'en-but à cinq reprises et rentraient aux vestiaires sur le score de 35-0. À la fin, les locaux avaient inscrit en tout et pour tout dix essais. Une performance exceptionnelle pour les protégés de Joe El Abd, dont le tarif maison est déjà habituellement salé cette saison. Les Audois n'ont pas réussi à marquer le moindre point et resteront donc derniers de Pro D2 au terme de cette 15ème journée.

Avec cette victoire bonifiée (70-0), "Oyo" ne laisse pas s'échapper le leader montois, vainqueur hier de Colomiers, et finit magnifiquement cette année 2021. Pour Narbonne, c'est un revers qui fait mal. Il faudra tenter de se reprendre à Aurillac, le 7 janvier.

Vannes se reprend

Accroché par l'ASBH à la pause, Vannes a pu compter sur Abendanon et Dridi pour assurer un ultime succès en 2021. En première période, le demi de mêlée Saseras avait permis aux locaux de revenir au score. Au final, c'est un succès 20-8 qui leur permet de s'éloigner un peu plus de la zone rouge et de distancer de 11 points le 15ème, Bourg-en-Bresse. Béziers se place 9ème avec un bilan négatif de 8 défaites pour 7 victoires.

Vannes enchaînera à la Rabine face à Nevers, candidat au haut du tableau, pour débuter l'année, tandis que Béziers se déplacera à nouveau, en Provence cette fois.

Bayonne, un vainqueur accroché

Rouen est une équipe qui non seulement montre de belles choses, mais sait embêter nombre d'équipes, même les plus solides. Ce soir encore, ils l'ont prouvé en accrochant Bayonne, favori à la montée. Les Normands menaient à la pause grâce à la botte de Michalet et à un essai de Tuatagaloa. Mais Bayonne, avec son expérience, a su profité de l'indiscipline des hôtes par le pied de Lafage, pour confirmer son statut de meilleure équipe à l'extérieur (27-28). Six victoires pour deux défaites loin de Jean Dauger, voilà qui leur permet de faire partie du podium, même si c'est à la dernière marche. Rouen, avec 27 points, se retrouve 12ème.

Pour démarrer l'année, ils recevront le promu bressan dans un match qui promet, Bayonne ira pendant ce temps à Agen, qui vient d'annoncer un nouveau staff pour la nouvelle année.

Agen finit bien

Agen a de la ressource ! Menés 10 à 0 puis 15 à 0, les Lot-et-Garonnais ont réalisé une véritable remontée en deuxième période. Et Ramoka a sonné la révolte avec cet essai à la 51ème, avant que Devergie ne marque à son tour. Lagarde, en fin de match, a permis à son équipe de passer devant, par une pénalité. Un soulagement qui a fait trembler Armandie, une fois la sirène passée (20-18). Le SUA enchaîne à domicile après la victoire contre Colomiers au début du mois et se ressaisit après son dernier match perdu à Nevers.

Agen recevra une solide équipe de Bayonne pour commencer l'année 2022. Provence devra retrouver le chemin de la victoire après ses trois défaites de rang.

Carcassonne endort Nevers

On s'attendait à de l'intensité, il y en a eu. Pourtant, lors du premier acte, Carcassonne se faisait punir à chaque point marqué. Jones a certes inscrit trois pénalités (5ème, 9ème et 15ème minute), mais les joueurs de la Nièvre sont eux aussi allés marquer (6ème, 13ème et 28ème minute). Un bilan lourd à la pause, puisque les Audois sont alors menés 25 à 9. Mais l'USON a complètement disparu en deuxième mi-temps. Et Jones, encore lui, en a profité. En plus de l'essai de Futeu, il a inscrit douze points à lui seul, pour offrir un court succès aux supporters d'Albert-Domec. Nevers subit donc un revers 26-25 après trois derniers matchs aboutis.

Pour l'heure, Carcassonne reste proche du top 6, et aura un déplacement extrêmement périlleux à négocier, à Mont-de-Marsan, où les Landais semblent véritablement intouchables. Nevers ira à Vannes pour tenter de glaner une victoire.

Pro D2 - Nevers se déplaçait à Carcassonne

Pro D2 - Nevers se déplaçait à CarcassonneMidi Olympique

Bosviel porte Montauban

Pour ceux qui voulaient des essais, ce n'était pas à Sapiac qu'il fallait aller. Un timide 6-0 en faveur d'Aurillac à la pause, grâce à l'artilleur Palmier, d'abord. Et puis Montauban se réveilla, et qui d'autre que l'inévitable Jérôme Bosviel pour porter les Sapiacains ? Ahmed marque le seul essai de la rencontre, et derrière, Bosviel enquille 14 points en 25 minutes pour donner la victoire à ses coéquipiers (19-9). L'USM, alors dans une mauvaise passe, part en vacances l'esprit un peu plus léger, puisque le club tarn-et-garonnais est sixième.

Après les fêtes, Montauban accueillera Colomiers pour un match entre deux équipes aussi proches sur la carte qu'au classement. Aurillac recevra une équipe de Narbonne mal en point.

Bourg-en-Bresse a du cœur

C'était la soirée des remontées décidément ! Quel match des Bressans qui n'ont rien lâché, au contraire des Grenoblois... Menés 20 à 6, après deux essais de Seguret puis Camilleri, l'US Bressanne n'a scoré que 6 points, signés Viard. Mais les Bressans reviennent transcendés. Et pour cause, Grenoble ne marquera plus le moindre point, tandis que les locaux inscriront trois essais. Et 24 points plus tard, voilà que l'USBPA s'offre un joli succès devant son public, en guise de cadeau de Noël (30-20).

En 2022, les Bressans iront en Normandie pour affronter Rouen, Grenoble n'ira pas bien loin, mais se frottera à une équipe en très grande forme, Oyonnax.

Contenus sponsorisés