Icon Sport

Reggiardo : "Je ne dis pas qu’on a touché le fond mais on s’est posé des questions"

Reggiardo : "Je ne dis pas qu’on a touché le fond mais on s’est posé des questions"

Le 10/11/2022 à 09:43Mis à jour

PRO D2 - Les hommes de Mauricio Reggiardo ont très mal commencé la saison en enchaînant trois défaites consécutives avant de se reprendre petit à petit. Après dix journées, l’entraîneur de Provence Rugby fait un point sur la situation sans perdre de vue l’objectif top 6 que le club s’est fixé il y a de cela quelques mois.

Comment avez-vous vécu le début de la saison qui a été un peu compliqué pour Provence Rugby ?

Il y a beaucoup d’expectatives autour de l’équipe. Nous avons fait un gros recrutement au niveau des joueurs comme du staff. On avait fait une très bonne présaison avec des bons matchs amicaux. Nous étions un peu sûrs de nous après ça et c’est vrai que nous étions confiants. Le premier match contre Agen… On tombe contre une équipe qui a fait le match parfait à l’extérieur. On enchaîne avec une défaite contre Aurillac puis Colomiers et le doute s’installe. Alors il a fallu travailler et essayer de retrouver sa confiance. Je ne dis pas que nous avons touché le fond mais on s’est vraiment remis en question. On s’est posé des questions.

Mais finalement vous avez relevé la tête ?

Il y a eu un deuxième bloc très compliqué mais on a fait un bon match contre Oyonnax, on va gagner à Grenoble puis on a fini le bloc avec deux victoires contre Montauban et Béziers. Finalement on est dans les clous pour atteindre notre objectif. On n’est pas très bien mais on n'est pas mal.

Justement quel est votre objectif cette saison ?

On veut atteindre le top 6 cette année. Aujourd’hui on commence à être bien pour y arriver. On se retrouve déjà au tier du championnat et on est à +6 au classement britannique ce qui est pas mal après dix matchs.

Comment avez-vous réussi à remotiver les troupes ?

Je crois qu’on a échangé et on a mis les choses à plat. C’est ce qu’il faut faire quand ça ne va pas. On a parlé de nos ambitions, des moyens que l’on a pour y arriver et des conditions de travail. Il fallait assumer. J’ai la chance d’avoir un groupe de joueur et de leader avec beaucoup de caractère et un super état d’esprit et je pense que cela a permis de remonter la pente et d’aller gagner à Béziers par exemple. C’est un championnat très compliqué et il fallait se reprendre pour se positionner dans le haut de tableau.

Vous enchaînez avec un bloc qui ne sera pas évident non plus, en commençant par la réception de Mont-de-Marsan, comment allez-vous préparer cette rencontre ?

Franchement aujourd’hui, il n’y a pas de match facile dans ce championnat. La saison dernière on a perdu deux fois contre Narbonne et Rouen et on a aussi perdu à Bourg-en-Bresse. Cette saison Soyaux-Angoulême se débrouille très bien et Massy aussi. Si tu n’es pas prêt à 110% sur tous les basiques du rugby tu ne peux pas y arriver et tu passes à côté de ton match. Aujourd’hui l’objectif est de travailler sur ces fondamentaux. On se prépare chaque match à répondre présent en étant une vraie équipe de rugby sans parler de tactique et de technique. Il faut se retrouver sur les bases.

Quel est le programme pour la semaine qui arrive ?

Les joueurs sont en vacances jusqu’à samedi car le match de reprise contre Mont-de-Marsan se jouera le jeudi au lieu du vendredi. En général nous avons l’habitude de reprendre les entraînements le dimanche. Cette fois on se retrouve samedi prochain.

Contenus sponsorisés