Icon Sport

La Casa de Papel, Peaky Blinders, quand le Stade montois construit ses blocs autour des séries télé

La Casa de Papel, Peaky Blinders, quand le Stade montois construit ses blocs autour des séries télé

Le 06/01/2022 à 12:01Mis à jour

PRO D2 - Depuis le début de la saison, le Stade montois aborde chaque bloc autour d’une thématique précise, issue d’une série télévisée. Une méthode qui participe à l’animation de la vie de groupe de l’équipe championne d’automne.

Lorsque Stéphane Prosper a posé ses valises au Stade montois, à l’été 2021, le technicien a retrouvé une tradition qu’il avait connue pendant son premier passage sur le banc landais (2007-2013). Celle de préparer et construire les blocs de match autour d’un thème précis. Il explique : "Historiquement, ça fait des années, au Stade montois, que cette pratique se perpétue à l’intérieur du groupe. J’ai souvenir que déjà, en 2007-2008, alors qu’Éric Lamarque était manager, il illustrait nos thèmes de blocs de la même manière. Ceux-ci étaient beaucoup plus longs, puisque ça comprenait le début de saison jusqu’à Noël. Cette saison, je sais que Patrick Milhet a su continuer à travailler dans ce sens et derrière, Julien Tastet, qui l’a vécu en tant que joueur, s’est approprié le projet."

" Il y a toujours un rapport avec le rugby et la notion de combat"

Depuis le début de la saison, c’est donc autour de séries et émissions télé que le staff montois a décidé de bâtir. "Dans le choix des thèmes, il y a toujours un lien en rapport avec le rugby et sa notion de combat, d’engagement, de quête, détaille Stéphane Prosper. On essaye de se renouveler pour faire en sorte que les joueurs adhèrent."

Ainsi, c’est sous le thème des "Douze Légionnaires", choisi par le staff, que le club des Landes a commencé la saison. Les Montois sortaient alors d’un stage de pré saison à la 13ème demi-brigade de Légion Étrangère à Millau. Verdict ? Cinq matchs, cinq victoires. Les jaune et noir ont ensuite préparé le second bloc avec "La Casa de Papel", puis "Peaky Blinders" pour le troisième. Prosper souligne : "Avec la Casa, l’objectif, c’était de braquer des stades, pas des banques, toujours avec la volonté de gagner quelque chose. Pour Peaky Blinders, le but était de conquérir des territoires, s’accaparer de nouveaux gangs en lien avec cette notion de combat."

Koh-Lanta pour démarrer 2022

Lundi matin, les Landais ont découvert que c’est avec la thématique de "Koh-Lanta : Les 4 Terres" qu’ils attaqueront l’année 2022 et ce bloc de quatre matchs qui les attend (Carcassonne, Nevers, Narbonne, Vannes). "Il y aura la volonté de challenger l’équipe des jaune et des rouge pendant la semaine, avec des défis rugby, extra-rugby, qui ramènent des points à chaque équipe", détaille l’ancien entraîneur du Castres olympique.

La réunification aura lieu le jour du match, pour affronter l’adversaire et un totem d’immunité sera attribué au meilleur joueur, élu par le public. "Il aura la possibilité d’utiliser ce totem pour postuler sur une feuille de match, poursuit le technicien. C’est complètement décalé, mais en lien avec le travail de la semaine et ce qu’on demande sur le terrain pour gagner les matchs."

" Ça participe au fait que le groupe fonctionne et vive bien"

À l’aube du début de la phase retour, force est de constater que cette méthode marche dans les rangs landais. Attention, on ne dit pas que les jaune et noir caracolent en tête du Pro D2 grâce à ce système de fonctionnement, mais il semblerait que ce dernier ajoute indéniablement un plus dans le quotidien des Montois.

"Ça déplace la pression négative et renforce la pression positive, estime Prosper. Je pense que ça alimente la bonne énergie et dynamique de l’équipe. Ce n’est pas la clé de la réussite, mais ça participe au fait que le groupe fonctionne et vive bien. Ça amène beaucoup de positivité en plus d’un gros, gros travail de la part des joueurs. Quand on part dans ces projets-là, il faut l’assumer sur et en dehors du terrain." C’est ce que font actuellement les Montois, seuls leaders du championnat et patrons de la phase aller.

Contenus sponsorisés