Icon Sport

L'émotion à Rouen, le coup de Bourg-en-Bresse... Les enseignements de la soirée de Pro D2

L'émotion à Rouen, le coup de Bourg-en-Bresse... Les enseignements de la soirée de Pro D2
Par Rugbyrama

Le 21/01/2022 à 22:48Mis à jour Le 21/01/2022 à 23:44

PRO D2 - L'hommage vibrant rendu par Rouen à son joueur Jordan Michallet sera l'image à retenir de cette 18e journée de Pro D2. Ailleurs, Oyonnax et Mont-de-Marsan gardent leur rythme et prennent le large au détriment de Bayonne, défait à domicile par le FCG... Découvrez les enseignements de cette 18e journée de Pro D2.

Submergé par l'émotion, Rouen perd et devient relégable

L'émotion était vive au stade Robert-Diochon. Après la perte tragique de leur partenaire Jordan Michallet, les Rouennais sont entrés sur la pelouse visiblement très marqués. L'hommage rendu par le groupe et le public par la suite fut à la hauteur de l'estime du club à l'égard de son joueur. Malheureusement, le deuil les a semble-t-il restreint dans ce rendez-vous qui revêtait malgré tout d'un enjeu sportif important.

Pro D2 - Un vibrant hommage à Jordan Michallet a été rendu ce vendredi à Rouen

Pro D2 - Un vibrant hommage à Jordan Michallet a été rendu ce vendredi à RouenIcon Sport

Après un excellent ballon porté carcassonnais, Agaba usait de sa puissance pour inscrire le premier essai du match. Jamais le Rouen Normandie Rugby n'est parvenu à refaire son retard. Youssef Amrouni et Christiaan van der Merwe alourdissaient le score pour une victoire bonifiée.

Pro D2 - Le pilier Andrei Ursache (Carcassonne) échappe à la vigilance des défenseurs des joueurs de Rouen

Pro D2 - Le pilier Andrei Ursache (Carcassonne) échappe à la vigilance des défenseurs des joueurs de RouenIcon Sport

Plus que jamais, l'US Carcassonne se montre menaçante puisqu'elle se trouve désormais à 4 points du sixième, Colomiers. Quant à Rouen, c'est la 7e défaite d'affilée, celle qui les place désormais avant-derniers avec le nul de Bourg-en-Bresse à Sapiac...

10/10 : la note parfaite pour Oyonnax qui reste leader

Ce n'est certainement pas la plus belle rencontre de la saison. Ce n'est pas non plus exactement ce qu'on attendait de ce choc de la 18e journée. Mais les Oyomen, fidèles à eux-mêmes, sont parvenus à utiliser leurs forces pour signer leur dixième victoire consécutive. Sans vraiment dominer, ils inscrivaient 6 points par la botte de Jules Soulan. Dans la foulée, l'ancien Columérin effectuait une jolie remise intérieur pour Grice, qui voyait juste avec Cassang, encore lui. Le demi de mêlée inscrivait là son huitième essai de la saison. Quant à son partenaire de charnière, il ajoutait deux pénalités. L'essai de Manevy à l'heure de jeu n'était pas suffisant.

Oyonnax reste leader avec trois points d'avance sur son dauphin landais. Quand à Nevers, ce petit coup d'arrêt est pour l'heure sans conséquence puisque les hommes de Xavier Péméja sont cinquièmes à hauteur de l'USM, quatrièmes.

Mont-de-Marsan assure sans briller face à Narbonne

Le duel était déséquilibré sur la pelouse de André-et-Guy-Boniface dans ce duel entre le second et le dernier de Pro D2. Alors qu’on s’attendait à un match à sens unique, les montois n’ont guère brillé dans le premier acte face à une équipe narbonnaise en place. Les deux équipes rentraient aux vestiaires sur un score de 6 à 3 en faveur des hôtes.

Revenu avec l’intention de prendre le large, Mont-de-Marsan va creuser un premier écart après un essai de l’inévitable Léo Coly à la 53e minute (16-3). Alors que les montois semblent enfin lancé, le seconde ligne Nicolas Garrault est sanctionné d’un carton rouge pour plaquage dangereux (57e). Les Narbonnais n’en profiteront pas et l’équipe Patrick Milhet va finir par prendre le large définitivement avec deux essais coup sur coup de Jose Luiz Gonzalez (69e) et Simao Broeiro Bento (71e), pour s’imposer 33-6. Mont-de-Marsan prend les cinq points et s’accroche à Oyonnax, tandis que Narbonne continue de couler.

Bourg-en-Bresse accroche le match nul à Sapiac dans un match fou

Montauban recevait une équipe de Bourg-en-Bresse invaincue depuis trois matchs (2 victoires et 1 nul). Mais dans la course à la qualification ce match ne devait pas échapper à des montalbanais quatrième au coup d’envoi. Seule ombre au tableau pour les pensionnaires de Sapiac : l’absence de Jérôme Bosviel. Même sans son maître à jouer, Montauban bascule en tête assez rapidement grâce à un essai de Paul Bonnefond à la 10e minute (7-3). Bourg-en-Bresse réagit dans la foulée par l’intermédiaire de son troisième ligne Baradel (7-10). Deux essais montalbanais de Ahmed (24e) et Meafua (36e) et une réalisation bressanne de Badet (30e) portent le score à 24-15 en faveur des locaux à la pause.

Pro D2 - Kelly Meafua (Montauban)

Pro D2 - Kelly Meafua (Montauban)Midi Olympique

En seconde période le match s’emballe à l’heure de jeu. À la 58e minute, les hommes de Fabrice Estebanez reviennent au score avec une réalisation de Beukeboom (24-22). Une pénalité de Mathy (67e) redonne de l’air à Montauban (27-22) mais Bourg-en-Bresse continue de mettre la pression sur Sapiac et va trouver la faille avec un essai de Perrette à la 68e minute. Olender manque la transformation, 27-27, le score ne bougera et Bourg-en-Bresse vient accrocher deux points précieux dans la course au maintien. De l’autre côté, Montauban fait une bien mauvaise opération à domicile et devra se rattraper à Carcassonne lors de la prochaine journée.

Grenoble signe un exploit retentissant à Jean-Dauger

C'est tout bonnement le coup de la journée qu'ont réalisé les Grenoblois. Et quelle fin de match pour y parvenir ! Barthélémy, contre son ancien club, a dû user d'un drop à quelques minutes du terme, et d'une pénalité après la sirène pour assurer cette performance majuscule.

Pro D2 - La joie des joueurs du FC Grenoble

Pro D2 - La joie des joueurs du FC GrenobleIcon Sport

Le FC Grenoble, qui a connu du mouvement dans son staff dans la semaine, a réagi idéalement à la leçon reçue la semaine passée contre Vannes. Ces quatre points, qui éloigne les Isérois de la zone rouge, seront cruciaux dans la lutte au maintien. Quant à l'Aviron bayonnais, qui concède sa deuxième défaite à domicile, l'écart grandit avec Oyonnax et Mont-de-Marsan qui forment désormais un duo.

Contenus sponsorisés