Other Agency

Un trio en tête, Nevers toujours aussi costaud... Les enseignements de la soirée de Pro D2

Un trio en tête, Nevers toujours aussi costaud... Les enseignements de la soirée de Pro D2

Le 08/10/2021 à 22:56Mis à jour Le 08/10/2021 à 23:55

PRO D2 - Sans briller, Bayonne l'emporte et rejoint Colomiers et Mont-de-Marsan, qui ne sont plus invaincus, en tête du classement. En bas de tableau, Agen et Vannes s'enfoncent tandis que Narbonne et Aurillac réalisent de bonnes opérations... Découvrez les enseignements de cette soirée de Pro D2, comptant pour la 6e journée du championnat.

Oyonnax s'offre le scalp du leader

Après un échange entre buteurs adverses, c'est Gondrand, d'une feinte qui trouvait l'intervalle et marquait le premier essai de la rencontre. Les Montois ne parviendront jamais à faire ce retard, sans solution face à un rideau de fer des Oyomen. Ceux-ci se permettront même d'inscrire trois autres essais, notamment dans une fin de rencontre très animée, de pénalité, par Sanday et Le Bourhis. Après la réponse en toute fin de match de Naituvi, Wakaya aurait même pu enlever le bonus aux locaux, mais il s'est rendu coupable d'un en-avant, ne contrôlant pas bien une passe.

Avec ce récital défensif, Oyonnax ne grimpe pas beaucoup au classement mais se rapproche de façon intéressante du wagon de tête. De plus, ce succès face au leader jusque-là invaincu a tout d'un match référence.

Aurillac - Bourg-en-Bresse

Peu après la pause, on s'est dit que l'US Bressane était en mesure de ramener quelque chose du Cantal. Mais une trop grande indiscipline l'en a empêchée. Le carton jaune de Ioane a fait basculer les débats en peu de temps. Si on rajoute à cela le manque de réalisme des hommes de Yoann Boulanger en première période, les regrets sont grands pour Bourg-en-Bresse.

Grâce à son expérience, le Stade aurillacois a acquis une victoire très importante pour le maintien, face à un adversaire direct.

Narbonne décolle

A y voir l'euphorie qui a traversé les joueurs narbonnais au coup de sifflet final, on comprend toute l'importance que revêtait ce déplacement. La manière, avec beaucoup d'abnégation à l'image de l'essai de Kimami Sitauti (75e), a eu raison de la défense agenaise encore une fois coupable de largesses impardonnables.

Pro D2 - La joie des Narbonnais après la victoire à Agen

Pro D2 - La joie des Narbonnais après la victoire à AgenMidi Olympique

Le match de la peur en était bien un. La pression autour des enjeux a étouffé toute volonté de jeu. Et à la fin, Agen s'incline encore, même contre un promu qui ne semblait pas encore armé au Pro D2. D'ailleurs, les Agenais peuvent désormais s'inquiéter quant à leur avenir à ce niveau. Car l'arrivée de Christophe Deylaud a été bien perçue mais il faudra du temps pour en constater les résultats.

Provence refait le coup

Les Aixois remettent ça ! Après le coup à Béziers il y a un mois, Provence rugby a de nouveau enclenché un retour express pour signer une victoire à l'extérieur dans les derniers instants. C'est simple, les joueurs de Christian Labit ont encaissé dix points sans en marquer un seul.

Carcassonne, qui menait de huit points à un quart d'heure du terme, peut nourrir des regrets. Son adversaire du soir s'envole à la septième place.

Montauban résiste au retour du RCV

Dans un contexte très tendu, marqué par le licenciement du directeur sportif Florian Ninard, les Montalbanais n'ont pas préparé cette rencontre à merveille. Mais ils ont répondu présent face aux Vannetais qu'ils redoutaient malgré leur très mauvaise série (5 défaites en 5 matchs). Les Bretons accusaient un retard de 14 points à la pause, dû à la précision de Jérôme Bosviel face aux perches et à l'essai sur une récupération de Stéphane Ahmed. Ils ont alors entrepris une remontée grâce à des essais de Holder et Abendanon. Mais ce n'était pas suffisant.

Frustré d'être passé à côté du bonus défensif, le RC Vannes reste collé au fond du classement avec une sixième défaite. Sapiac, au contraire, se relance après la déroute à Colomiers et reste bien installé dans le top 6.

Colomiers échoue de peu à Nevers

Le choc attendu n'a pas déçu pour ce qui était l'une des plus belles parties de la soirée. Sérieux dans sa gestion, Colomiers a mené suite à une percée de Campagnaro (19e, Palma-Newport pour son premier essai en quatre ans avec la Colombe !). Silago répondait (27e) avec une belle interception d'une passe de Javaux. La fin de match a été folle puisque Girard tape le poteau alors qu'il avait l'occasion de mettre les siens à quatre points une minute avant la sirène. Dans la foulée, à 50 mètres sur la droite, Reynolds passait la pénalité de la gagne, faisant exulter tout le groupe neversois et le public du Pré-Fleuri.

Avec cette victoire contre les Columérins qui étaient invaincus, l'USON Nevers rugby confirme que c'est une écurie de tout premier plan dans ce championnat. Sa solidité en mêlée fermée notamment lui rendra de fiers services tout au long de la saison.

Bayonne assure l'essentiel

L'ASBH a un temps mené au score, à Jean-Dauger. Mais le banc et la patience des Bayonnais leur ont permis de garder leur invincibilité. Leur défense aussi dans un deuxième temps a su rester imperméable pour résister aux assauts des Biterrois.

Bayonne rejoint ainsi un trio de tête composé de Colomiers et Mont-de-Marsan, leader grâce à sa différence de points en haut de ce Pro D2. Malgré le point de bonus défensif, l'ASBH perd deux rangs et tombe à la huitième place.

Contenus sponsorisés