Icon Sport

Joe El Abd (Oyonnax) : "On montre que ce que l’on est capable de faire"

Joe El Abd (Oyonnax) : "On montre que ce que l’on est capable de faire"

Le 08/10/2021 à 22:54Mis à jour Le 09/10/2021 à 13:21

PRO D2 - Les Oyomen ont débuté le deuxième bloc de la saison par un succès bonifié face à un adversaire jusqu’ici invaincu, le Stade montois (36-19). Il s’agit de la troisième victoire consécutive des Haut-Bugistes, et surtout le signe d’une confiance retrouvée. Joe El Abd a apprécié.

Rugbyrama : Tout d’abord, que retenez-vous de ce succès plus que convaincant ?

Joe El Abd : Je pense que l’on retient surtout la performance, la solidarité que l’on a montrée et la façon dont on a construit le match. Cette fois-ci, on a créé des occasions et on a réussi à scorer. Du coup, la cerise sur le gâteau c’est le bonus. On va surtout retenir la performance et le niveau auquel on peut être. Il ne faut pas s’arrêter là et continuer. Il ne faut pas minimiser cette victoire parce qu’en face, c’était très costaud. Ils avaient très bien commencé la saison, ils ont de très bons joueurs. On savait que l’on avait besoin d’être à ce niveau-là et je suis fier des joueurs.

L’une des meilleures du championnat peut aussi être une bonne attaque, à l’image des quatre essais inscrits...

J.E-A : On dit souvent que la meilleure façon de défendre est d’attaquer. Quand tu récupères des ballons, les opportunités suivent. Il y a juste un petit point noir, c’est ce dernier essai que l’on a pris (marqué par Naituvu à la 78e, ndlr), ce qui montre que l’on n’est pas là totalement. C’est le premier essai encaissé depuis un moment, et l’on voulait vraiment poursuivre cette série.

Quels ont été les moments clés de ce match ? On pense à la supériorité numérique après le carton jaune contre Mont-de-Marsan à la 62e minute...

J.E-A : Oui, sur une série de mêlées à 5m de la ligne. Ils prennent un carton et l’on marque un essai pour prendre le score. À partir de là, je pense que les joueurs ont pris confiance. C’était un moment clé, bien construit. Les joueurs n’ont pas paniqué.

Quelles sont du coup les principales satisfactions ? On pense d’abord à la mêlée, mais aussi la défense et le jeu proposé.

J.E-A : Oui, et on est une équipe disciplinée. Depuis la fin de saison dernière, je le dis. On le voit à l’entrainement et c’est quelque chose de positif. Il y a toujours des choses améliorées car on n’a pas marqué d’essai sur ballon porté, seulement après un ballon porté. Il y a beaucoup de positif aujourd’hui, je suis fier de la manière dont les joueurs ont préparé ce match de haut-niveau.

Était-ce la meilleure performance de l’équipe depuis le début de saison ?

J.E-A : Je pense que l’on peut le dire, surtout à domicile. On montre ce que l’on peut faire à domicile, devant un public présent. Et cela fait chaud au cœur.

Ces vrais qu’avec les évènements récents, il n’y avait pas eu beaucoup de moments comme celui-ci au stade Charles-Mathon…

J.E-A : Tout à fait ! Le denier match dont je me rappelle, c’est un match contre Grenoble la première saison où j’étais là (succès 40-21, ndlr), où l’on avait bien joué et terminé le match. Puis il y a eu un arrêt de la saison à cause du Covid… Cela fait du bien à tout le monde, à nous et aux supporters.

Vous avez demandé le soutien du public justement pendant la rencontre !

J.E-A : Il faut que tout le monde comprenne que l’on est là tous ensemble. On a vu la saison dernière que le 16e homme est une réalité. On a besoin de nos supporters quand cela se passe bien, comme ce soir, mais surtout dans les moments difficiles.

La touche est peut-être le seul point "négatif" ?

J.E-A : Il y avait un bon contre en face ! Et on leur a piqué des ballons. La touche, la mêlée ou le ruck, ce sont des contest. On a besoin d’améliorer ce secteur. Mais l’on a vu des ballons portés conquérants, même si on n’a pas marqué de cette manière. On a marqué des essais après ballons portés. On a des points de travail, on sait sur quoi bosser et sur quoi construire. Ce que j’ai dit à la fin, c’est que c’est bien de jouer comme ça mais les grandes équipes, celles qui vont loin, arrivent à enchainer. On va profiter cette victoire, les joueurs le méritent, mais Montauban arrive. Ils ont fait un bon début de saison et on veut faire plaisir à notre public.

* Pour l’anecdote, lorsque l’on faisait remarquer que l’essai concédé par Oyonnax mettait fin à une série de trois rencontres sans en encaisser, le trois-quarts centre Théo Millet, assis aux côtés de son entraineur, a expliqué : "Ne pas encaisser d’essai dans un match, on appelle cela un "clean sheet", comme au football. Le record était de trois matchs et on avait à cœur d’en enchainer un quatrième pour marquer un peu l’histoire. On est un peu déçu par rapport à ça."

Contenus sponsorisés