Icon Sport

Grenoble souffre, Bayonne assure avant le choc... Les enseignements de la soirée de Pro D2

Grenoble souffre, Bayonne assure avant le choc... Les enseignements de la soirée de Pro D2

Le 29/10/2021 à 23:05Mis à jour Le 30/10/2021 à 09:09

PRO D2 - Les Grenoblois sont dans le dur dans leur stade des Alpes puisqu'ils ne comptent qu'une victoire en cinq matchs, la dernière en date début septembre. Bayonne met un coup d'accélérateur à Narbonne et se rassure avant de recevoir Mont-de-Marsan pour un choc au sommet... Découvrez les enseignements de cette 9e journée de Pro D2.

Oyonnax met les bouchées doubles

Si les Oyomens ont stoppé leur belle dynamique la semaine dernière à Rouen, ce match face à Béziers était coché du côté de l'Ain. Et sur le terrain, les joueurs n'ont pas fait dans la dentelle et ce dès le début. Trois essais en un quart d'heure et l'affaire était bien embarqué pour les locaux. Malgré le fait que Malié inscrive tous les points héraultais, ce sont les Rouge et Noir qui ont enfoncé le clou avec Soulan, auteur d'un doublé qu'il transformera lui-même. La belle opération est pour les hommes de Joe El Abd qui, avec ce point de bonus, distancent un peu plus l'ASBH au classement.

Béziers, qui avait pourtant battu Colomiers d'un petit point, recevra Narbonne la semaine prochaine dans le derby de la Méditerranée. Derby toujours, puisque "Oyo" défiera Bourg-en-Bresse sur la pelouse de Marcel Verchère.

Et Bayonne a acceléré

Le duel semble déséquilibré entre le potentiel champion basque et le petit promu audois tant l'écart au classement est grand. Pourtant, si Ulugia ne rassure pas les siens avec un essai après la sirène en première période, les Narbonnais auraient tourner en tête à la pause. Mais Yannick Bru n'a pas du apprécier et a du rappeler ses joueurs à l'ordre. En tout cas, sur la pelouse, l'attitude n'était plus la même. Trois fois derrière l'en-but et voila que les Ciel et Blanc s'adjugent le bonus offensif. La logique reprend ses droits mais Narbonne n'a pas abdiqué, souhaitant même jouer après la sirène pour son public !

Narbonne aura fort à faire encore la semaine prochaine face à son voisin bitterois, c'est pourquoi il faudra vite digérer cette défaite. Pour les Basques, il faudra aussi se servir de cette deuxième mi-temps pour espérer faire quelque chose contre une équipe d'un tout autre niveau : le leader montois. Un match au sommet qui promet du spectacle.

Vannes gagne mais frissonne

Vainqueur oui, rassuré pas si sûr ! Les Bretons peuvent se satisfaire d'une chose (et pas des moindres) : ils ne perdent plus depuis trois rencontres successives. Alors ce soir, ils ont tenu le score mais, à plusieurs moments, auraient pu prendre un mauvais virage. Les Bressans ont eu notamment une occasion en or de recoller 4 points juste à la reprise du second acte, mais un en-avant du talonneur Elia Elia l'a annihilé. Vannes a pu compter son ouvreur Hilsenbeck qui a assuré dans l'exercice du tir au but mais aussi dans la gestion offensive des siens. L'US Bressanne pourra retenir de bonnes choses notamment dans l'aggressivité défensive, mais comptablement, le point de bonus défensif manquant pourrait compter à la fin.

Pour Vannes, il faudra rendre copie plus propre et maîtrisée pour aller chercher des points sur la pelouse de Rouen la semaine prochaine et conserver cette jolie série sans défaites. À Bourg-en-Bresse, la tâche s'annonce rude contre le voisin d'Oyonnax qui est en pleine bourre, mais avec l'intensité montrée ce soir et un peu plus de justesse, tout est possible.

Un duel d'artilleurs à la faveur d'Aurillac

Si on voulait voir un essai, il ne fallait pas arriver en retard ! La troisième minute a connu cet évènement par la main de Plantier mais ensuite, cet affrontement a eu une allure de guerre froide entre les deux artilleurs Palmier et Massip. Les Cantaliens ont su profiter de l'indiscipline aixoise, et ce notamment lors des quarantes dernière minutes. Devant à la pause, Provence n'a pas su s'en sortir sans fautes. Des munitions qui ont permis à Palmier de marquer douze points et d'offrir ce rebond aux siens après la défaite pour l'Histoire face à Agen qui n'avait plus gagné depuis 34 matchs.

La semaine prochaine, Aurillac se déplacera dans la Nièvre pour y affronter l'USON tandis que Provence recevra Grenoble qu'ils avaient battu l'an passé à Maurice David.

Pro D2 - Carcassonne s'est imposé face à Agen

Pro D2 - Carcassonne s'est imposé face à AgenMidi Olympique

Carcassonne distance Agen

Enchaîner deux victoires, Agen y a sûrement cru ! Les Lot-et-Garonnais menaient la partie jusqu'à la cinquantième minute environ avec onze points d'avance (11-0). La victoire leur a échappé quand Samuel Marques a remis les siens dans le droit chemin par son adresse face aux poteaux en seconde période. Avec quatre pénalités entre la 50ème et la 65ème, les Carcasonnais n'étaient pourtant pas à l'abri d'un essai agenais mais la victoire ne leur a pas échappé en fin de match.

Désormais douzième, l'USC se déplacera en banlieue toulousaine contre Colomiers dans une adversité qui sera toute autre. Pour Agen, la dernière place est toujours là et il faudra réaliser une grosse partie pour espérer quelque chose contre des Montalbanais en confiance.

Montauban déroule

Oui, en grande confiance même les hommes de David Gérard qui ont passé près de quarante points aux Normands de Rouen. Détenteurs dès la 62ème d'un bonus offensif quasi-certain, les Montalbanais s'imposent largement même si défensivement les 22 points encaissés ne sont pas forcément rassurants. Il faudra resserer les boulons pour tenter d'atteindre le haut du tableau. Rouen, accrocheur, devra se souvenir de l'aspect offensif de cette rencontre et tenter de scorer autant au prochain match dans un affrontement qui pourrait s'avérer crucial plus tard dans la saison.

Les Rouennais recevront Vannes la semaine prochaine, une rencontre qu'il faudra prendre très au sérieux face à un adversaire direct au maintien. Montauban se rendra à Agen dans un duel déséquilibré.

Grenoble n'est pas bien à la maison

C'est un mal qui se prolonge pour les Isérois : le stade des Alpes ne leur convient pas. Troisième défaite d'affilée pour les Grenoblois dans leur antre (contre Bayonne et Béziers certes) qui sont pourtant bien revenus juste après la pause. Mais Colomiers a de la ressource et a su mettre le coup d'accélérateur quand il le fallait comme sur cet essai tranchant de Perrin dans la foulée de celui encaissé par les joueurs à la colombe. L'USC assure et peut se targuer d'être sur le podium.

Un podium qui devrait durer pour les Columérins si ils préparent sérieusement la réception de Carcassonne puisque Bayonnais (2ème) et Montois (1er) s'affronteront dans le même temps. Pour Grenoble, c'est sûr le terrain de Provence qu'il faudra réagir. Une chance pour une équipe qui déplace plus que bien cette année (troisième meilleure équipe en déplacement, une seule défaite à Aurillac)

Contenus sponsorisés