Icon Sport

Marchois : "Je trouve qu’on a de la chance de ramener deux points d’Agen"

Marchois : "Je trouve qu’on a de la chance de ramener deux points d’Agen"
Par Rugbyrama

Le 07/01/2022 à 09:25Mis à jour

PRO D2 - Denis Marchois était de retour dans le club qui l’a fait grandir. Malgré l’aspect émotionnel, il n’en demeure pas moins frustré par la première mi-temps ratée de l’Aviron Bayonnais. Un constat partagé par tous les Basques à l’issue de la rencontre.

Denis, vous étiez de retour à Armandie, qu’avez-vous ressenti ce soir (jeudi) ?

Ça fait plaisir. Après, ça fait plaisir de les voir comme ça aussi (aux Agenais, ndlr). Ils ont mis les ingrédients et nous ont bien bousculés. Notamment dans l’entame et durant toute la première période. On ne s’attendait peut-être pas à ça. Je trouve qu’on a eu de la chance. Mais il faut continuer à prendre des points. Et il faut qu’Agen continue aussi. Parce qu’après le match qu’ils ont fait, il faut qu’ils en emmerdent quelques-uns.

Mais personnellement, avez-vous eu une émotion particulière au moment de rentrer sur la pelouse ?

Oui, bon après ça a beaucoup changé quand même avec tous les travaux. Mais j’ai essayé de ne pas me laisser impacter par le public etc. Je l’avais coché, je voulais le jouer. Donc ça fait très plaisir.

Vous parlez de chance. Pourquoi ?

On a de la chance de revenir. Honnêtement, on aurait pu gagner si l’on avait mis notre jeu en place dès l’entame. Mais à la 60e, j’aurais signé des deux mains pour ramener deux points. Quand je vois la physionomie du match, on aurait pu ne rien ramener du tout. On espérait pas ramener deux points seulement, mais c’est toujours bon à prendre. Il faut passer à autre chose.

Vous semblez surpris par l’agressivité agenaise.

Un peu. Ils ont fait leur match. Après, moi je n’avais pas joué au match aller donc je n’ai pas de match référence pour comparer. Ils ont fait une belle partie, il n’y a rien à dire. Ils n’ont pas à rougir et j’espère qu’ils vont faire une belle deuxième phase de championnat.

Mais en tout cas, il s’agit bien de deux points de perdus selon vous.

Selon notre objectif initial, ouais. Mais quand je vois le match, c’est bien. C’est bien que l’on ait pris deux points. Il fallait ça. Là, on a deux réceptions qui arrivent, il ne faut absolument pas lâcher le rythme imposé par Mont-de-Marsan et Oyonnax.

Plusieurs fois contre Agen vous avez pris la décision d’aller en touche plutôt que de prendre les points. Ce sont des choix que vous regrettez ?

À chaud, je ne sais pas. Comme nous n’avons jamais marqué en allant en touche, avec du recul, il fallait prendre des points. Mais quand on est sur le terrain, ce n’est pas aussi évident. Après il ne faut pas regretter. Si l’on avait marqué, nous aurions été heureux. Ce ne sont pas des mauvais choix, il faut les assumer.

Le fait de ne pas avoir Yannick Bru avec vous, ça a compté dans la préparation du match ?

Inconsciemment peut-être un peu. Après, est-ce que cela aurait changé quelque chose, je ne sais pas. Les autres coachs ont bien pris le relais. La préparation n’a pas été évidente, c’est sûr, mais je ne sais pas si l’on aurait fait mieux avec Yannick.

Mathieu Vich.

Contenus sponsorisés