Midi Olympique

Colomiers n'a plus le droit à l'erreur

Colomiers n'a plus le droit à l'erreur
Par Quentin Put via Midi Olympique

Le 10/05/2022 à 15:47Mis à jour

PRO D2 – En perdant la semaine passée à Bourg-en-Bresse, Colomiers a quasiment dit adieu à la quatrième place et a même hypothéqué ses chances de sixième place. Désormais, Provence rugby est à l’affût. Contre Agen ce jeudi, aucune mauvaise surprise ne sera donc tolérée.

À l'image de toute sa saison, Colomiers rugby n'a pu s'empêcher de rajouter du suspense à une course qui semblait déjà réglée. Ainsi, alors que sa place dans le top 6 ne faisait plus de doute, la Colombe avait les yeux rivés sur la quatrième place, synonyme de ticket pour un barrage à domicile, et objectif déclaré en interne.

Mais voilà, malgré la défaite neversoise à Agen, qui ouvrait une voie royale aux partenaires d'Anthony Coletta, ceux-ci allaient subir une défaite à Bourg-en-Bresse qui rebattait toutes les cartes. "Il y a eu un petit supplément d'âme chez cette équipe qui était déterminée pour sa survie, commentait amèrement Julien Sarraute, entraîneur columérin en chef. De notre côté, on n'a pas su provoquer les bons rebonds. Nous avons manqué d'efficacité sur nos opportunités. On s'est fait contrer et on a perdu les batailles du jeu au sol et du jeu au pied. On a trop souvent joué dans notre camp."

Une finale à Colomiers jeudi

Mais ce lourd revers aurait eu moins d'impact si Aix-en-Provence n'avait pas gagné à Oyonnax. "Qui l'eut cru ?, interroge Julien Sarraute. On était qualifiés en cas de victoire d'Oyonnax. Mais la vie ne te tend pas la main, il faut aller te chercher les choses." Résultat des courses : Colomiers, chassé par les Provençaux, à 3 points derrière, doit jouer sa place dans le top 6 ce jeudi contre Agen. "On va se préparer pour montrer un autre visage, annonce le technicien. C'est ce que j'attends personnellement. Je vais me préparer et j'attends que les joueurs fassent de même et se préparent à cette échéance."

La déconvenue dans l'Ain aura eu au moins le mérite de remobiliser les Columérins, dont la semaine d'entraînement aura été très appliquée. "On sent que les mecs ne bronchent pas, souriait Jorick Dastugue en début de semaine. Tout le monde a envie de jouer ce match jeudi. On est extrêmement motivé. Tout cet agacement et cette frustration après la défaite à Bourg vont se faire ressentir."

Espérons-le pour le public attendu en masse pour le dernier (?) rendez-vous à Michel-Bendichou cette saison. De plus, plusieurs joueurs dont des figures du groupe vont faire leurs adieux : Florian Nicot, Mihai Macovei, Kane Palma-Newport, Victor Delmas, Clément Chartier et Karl Chateau. Une belle source de motivation supplémentaire.

Contenus sponsorisés