Icon Sport

Colomiers arrache un succès à Narbonne

Colomiers arrache un succès à Narbonne

Le 19/11/2021 à 22:55Mis à jour Le 19/11/2021 à 23:07

PRO D2 – Les Columérins renouent avec le succès en l’emportant ce vendredi au Parc des Sports et de l’Amitié de Narbonne (20-23), en clôture de la 11e journée. Les Narbonnais ont craqué à 2 minutes de la fin et ne se sont toujours pas imposés à domicile cette saison, restant lanterne rouge.

Les Audois seront une fois de plus passés tout près d’un premier succès à domicile, comme face à Montauban, Aurillac ou Nevers dans ce premier tiers du championnat… Mais ils concèdent bien une sixième défaite à domicile en autant de réceptions cette saison, et ne pourront pas se satisfaire du 4e point de bonus défensif glané à la maison. Car ils pensaient bien tenir cette victoire, mais Youssef Saaidia et les Haut-Garonnais en ont décidé autrement, d’un essai sur ballon porté (78e, 20-21) et ce alors que Colomiers n’avait plus scoré depuis une pénalité de Romuald Séguy à la 29e (3-16), auteur d’ailleurs d’un précieux 100% (5 sur 5).

Voilà donc la quatrième victoire à l’extérieur cette saison pour les Columérins (après Oyonnax, Rouen et Grenoble), et désormais une 3e place au classement au détriment de Bayonne, malgré un match où la conquête aura été chahutée, à l’image de la mêlée. La partie aura longtemps été hachée par de la nervosité et de l’indiscipline, comme en témoigne ces cartons jaunes contre Coletta (3e), Madaule (34e), Cardoso Pinto (58e) et Saaidia (64e), soit deux de chaque côté. Mais on ne pourra pas occulter la grosse envie narbonnaise, à l’image d’une défense agressive, face à davantage de calme mais également un froid réalisme décisif.

Colomiers joue à se faire peur

C’est à l’entame du dernier quart d’heure que Narbonne a fait basculer ce duel, profitant d’une réalisation de Jérémy Chaput en sortie de regroupement, dans la continuité d’un ballon porté (64e). Cet essai venant récompenser beaucoup d’efforts et permettant au RCNM de prendre pour la première fois les devants (65e, 20-16). La révolte ayant été initiée juste avant la pause, en jouant plusieurs pénaltouches après la sirène jusqu’à ce que Jordan Rochier ne trouve la faille lui aussi sur ballon porté (40’+4, 8-16 puis 10-16). Malgré un peu de tension, il y a donc eu des moments de clairvoyance pour optimiser ces quelques situations d’attaque(s).

Comme d’ailleurs Alexis Palisson pour Colomiers, à la réception d’une passe lobée de Seguela sur un mouvement propulsé en bout de ligne à la suite d’une mêlée, et qui a alors permis aux visiteurs de faire un premier break (26e, 3-11 puis 3-13). Le suspens a donc été total dans cette rencontre finalement indécise, qui a opposé un candidat à la qualification à une formation en quête de son maintien. Les Narbonnais chutent et restent en proie au doute, alors qu’ils n’ont gagné que deux fois depuis le coup d’envoi du championnat, tandis que les Columérins relèvent parfaitement la tête après cette défaite à domicile face à Carcassonne.

Contenus sponsorisés