Icon Sport

Cassang : "On a retrouvé une équipe !"

Cassang : "On a retrouvé une équipe !"
Par Rugbyrama

Le 21/05/2022 à 14:14Mis à jour Le 21/05/2022 à 14:17

PRO D2 – Oyonnax a validé son billet pour la demi-finale en venant à bout de Colomiers (19-15) en barrage, au terme d’une belle bataille. Le demi de mêlée oyonnaxien Charlie Cassang revient justement sur cette performance des Oyomen.

Après deux revers en saison régulière, la troisième confrontation de la saison face à Colomiers aura donc été la bonne pour votre équipe.

J’attendais que l’on se retrouve sur l’état d’esprit. On a attaqué ce match de barrage sans vraiment de confiance après ce dernier mois un peu difficile. On est vraiment satisfait du résultat, vraiment satisfait de l’état d’esprit du groupe. On a passé 80 minutes à se regarder dans les yeux, à savourer tous ensemble et à ne rien lâcher. C’est vraiment ce côté que j’ai envie de mettre en avant. On a retrouvé une équipe !

C’est clairement le constat…

On avait besoin de retrouver cette confiance que l’on avait accumulée durant toute la première partie de saison. Après, c’est vrai que l’on a eu des variations de niveau en fonction des matchs. On est prêt. On est content d’avoir gagné ce match. On va tout donner la semaine prochaine et on va essayer d’aller chercher ce championnat.

La défense illustre parfaitement ces changements positifs ?

En fait, on s’est appuyé sur cela toute la saison. Ce que l’on aime, c’est laisser jouer l’adversaire pour mieux l’asphyxier quand il attaque, pour qu’il vienne se fatiguer sur nous. On adore défendre. On adore avoir une grosse ligne, monter et défendre, pour attendre la faute de l’adversaire et ensuite jouer les contre-attaques ou imposer notre jeu. On a retrouvé cela. Il faut que l’on s’appuie dessus et que l’on continue vraiment de respecter nos rôles. Car on a eu des problèmes. Chacun voulait sauver la patrie et l’on sortait du système. Sur ce match, on a eu une équipe qui a travaillé ensemble, où chacun faisait son job. On n’a pas parlé à l’arbitre. On est resté dans notre match. Pour ça, je suis fier des mecs.

Est-ce qu’il y a aussi une forme de maitrise sur ce match parce que l’on n’a pas senti de panique ?

Comme je l’ai dit, il y a des mecs qui n’ont pas parlé mais qui ont travaillé, qui ont fait leur job. C’est vrai que l’on a eu ce problème où ça parlait à droite et à gauche du terrain mais là, il y a eu de la discipline, et des leaders qui ont pris les choses en mains. Dans ces cas-là, quand chacun respecte son rôle, écoute les ordres du capitaine, cela se ressent sur le match. On est resté dans le cadre. Chacun était dans son rôle, dans sa discipline, dans ce que l’on avait prévu avant. Cela n’empêche pas que l’on s’engueule deux ou trois fois sur le terrain… mais on a retrouvé le « Oyo » du début de saison.

Charlie Cassang - Oyonnax

Charlie Cassang - OyonnaxIcon Sport

"On n’avait absolument pas envie que cela s’arrête et on ne voudra absolument pas que cela s’arrête la semaine prochaine."

Du coup, l’aventure continue !

J’ai les nerfs qui ont un peu lâché à la fin du match. On a perdu de la confiance sur ces derniers mois. Toute la saison, on y croit. On veut aller chercher ce championnat. On a eu un match difficile ce soir. On est super content que cela continue. On n’avait absolument pas envie que cela s’arrête et on ne voudra absolument pas que cela s’arrête la semaine prochaine. On va aller chercher ce match. On va aller le gagner.

À Bayonne désormais pour prendre votre revanche ?

Bien sûr ! On travaille toute l’année pour pouvoir vivre ces matchs-là et, putain, quel bonheur ! Pardon pour le gros mot… Quel bonheur de vivre ce genre de moment. C’est hyper stressant à l’intérieur et à l’extérieur, puis derrière c’est la délivrance à la fin des matchs. J’espère que l’on aura le même genre de match la semaine prochaine et que l’on gagnera de quelques points.

Quels sont vos axes de progression en vue de cette demi-finale ?

Sincèrement, je trouve que l’on est dans le vrai. Il y a quelques erreurs de discipline sur un moment compliqué de la partie où ils loupent deux pénalités. On a enchainé quelques fautes et l’on a perdu ce momentum que l’on recherche tout le temps. On essaie d’enchainer les phases positives pour pouvoir engranger des points. C’est là où il faudra passer plus rapidement dans le positif. On a eu la chance de ne pas avoir de carton car on a enchainé cinq ou six pénalités.

Et il y a cet essai refusé pour en-avant qui aurait pu vous déstabiliser ?

Cela aurait pu ! Il y a quelques matchs on aurait pu baisser la tête mais là j’ai trouvé que l’on est resté dans notre match, pour pouvoir gagner la prochaine séquence. Je suis hyper fier des mecs. Il n’y en a pas un qui a baissé la tête. On est resté concentré et c’est ce qui a permis, je pense, de rester dans le match jusqu’à la fin pour aller chercher ces 3 points à la fin pour conserver la tête du match.

Contenus sponsorisés