Icon Sport

Bayonne remporte le choc à Grenoble

Bayonne remporte le choc à Grenoble

Le 24/09/2021 à 22:56Mis à jour Le 24/09/2021 à 23:04

PRO D2 - Grâce à deux essais inscrits par Uzair Cassiem et Torsten Van Jaarsveld, l’Aviron bayonnais s’impose 13-18 à Grenoble et reste invaincu dans ce championnat. Grenoble, de son côté, doit se consoler avec un point de bonus défensif.

Alors qu’il a concédé le match nul la semaine dernière sur sa pelouse face à Nevers (23-23), l’Aviron bayonnais avait à cœur de bien finir ce premier bloc, et c’est peu dire que le club basque avait des choses à se faire pardonner. C’est désormais chose faite, puisqu’en battant le FCG 13-18 et en s’adjugeant une quatrième victoire en cinq matchs, Bayonne a rempli son principal objectif.

Au stade des Alpes, les Bayonnais réalisaient l’entame idéale. Sur leur première possession, grâce à deux percées de Gaëtan Germain et Yan Lestrade, ils mettaient le feu dans la défense adverse et Uzair Cassiem était à la conclusion de ce temps fort (0-5, 2e). Les Basques, très bons sur l’entame, tentaient de doubler la mise sur une nouvelle offensive dans la foulée, mais la défense grenobloise, bien en place, ne cédait pas. Les Isérois revenaient au score après un essai de Mathis Sarragallet sur ballon porté au quart d’heure de jeu, et prenaient même les devants avec la transformation réussie par Jonathan Bousquet (7-5, 17e). Si seuls les buteurs faisaient ensuite évoluer le score (deux pénalités de Germain, une de Bousquet), les deux équipes se livraient un féroce combat pendant une première période vraiment plaisante, et à la pause, un petit point séparait Grenoblois et Bayonnais (10-11).

Le tournant à l’heure de jeu

À leur retour des vestiaires, les joueurs de Yannick Bru se montraient à nouveau dangereux dans les 22 mètres de Grenoble, mais Germain, peu en réussite ce soir (2/5), manquait une pénalité dans ses cordes. Cette seconde période, bien moins qualitative que la première, était marquée par de très nombreuses fautes de main. Les deux équipes, solides en défense, utilisaient souvent le jeu au pied pour mettre la pression dans le camp adverse.

La rencontre basculait en faveur des Bayonnais à l’heure de jeu. Alors que les Grenoblois étaient sous pression, à un mètre de leur en-but, Torsten Van Jaarsveld se jetait sur le ballon dans les pieds d’Eric Escande et marquait le second essai des siens. Avant ça, le talonneur namibien avait demandé à David Beun si le ballon était sorti du ruck, et ainsi le club basque prenait huit points d’avance (10-18).

Eric Escande, dans la foulée, réduisait le score (13-18, 62e). Le tableau d’affichage ne bougeait plus jusqu’à la fin de match. Pourtant, Grenoble et Bayonne avaient leur lot d’occasions, mais une très grosse indiscipline et de nombreuses maladresses ne leur permettaient pas de concrétiser leurs actions. Grâce à cette victoire, Bayonne fait toujours partie du trio de tête au soir de cette cinquième journée et reste invaincu dans ce championnat. Grenoble s’incline pour la deuxième fois de la saison à domicile et doit se consoler avec un bonus défensif mérité au vu de l’engagement des Isérois.

Contenus sponsorisés