Icon Sport

Colomiers remporte le choc des outsiders face à Nevers

Colomiers remporte le choc des outsiders face à Nevers

Le 17/02/2022 à 22:47Mis à jour Le 17/02/2022 à 23:00

PRO D2 – Dans un duel entre membres du top 6, c’est Colomiers qui s’est imposé à domicile, 26-21, face à Nevers qui se contente du point de bonus défensif. Dans une partie assez hachée en raison de l’indiscipline, le réalisme et la clairvoyance ont fait la différence. Les Haut-Garonnais réalisent une belle opération et doublent leur adversaire au classement.

Ce match était à classer dans la catégorie des duels à enjeu(x), et s’il n’a pas forcément été ultra spectaculaire en raison des nombreuses fautes, il aura tenu ses promesses pour son suspens. Car avec trois cartons jaunes – l’un contre le Neversois Lucas Blanc (57e) et deux contre les Columérins Grégoire Maurino (19e) et Waël Ponpon (76e) – il y a eu des opportunités de breaker de part et d’autre. Colomiers a dominé et a mené une bonne partie de la rencontre mais Nevers s’est accroché, parvenant même à prendre pour la première fois l’avantage au retour des vestiaires grâce à une réalisation de Luka Plataret venant confirmer une belle réaction après la pause, grâce à un ballon bien déplacé devant les 22m et orienté sur le couloir gauche par Noah (50e, 13-15).

Pour autant, on a senti une équipe de Colomiers meilleure dans les moments décisifs, à l’image de sa capacité en fin de match à tenir à la fois son avantage malgré une pression devant sa ligne, à enchainer deux pénalités importantes pour creuser l’écart grâce au pied de Thomas Girard (66e et 69e) et passer de 20-15 à 26-15, et surtout en marquant cet essai dans la foulée du jaune contre Blanc… C’est Paul Pimienta qui est parvenu à aplatir dans la foulée d’une action d’envergure après une touche devant les 22m côté droit, et un ballon orienté sur l’aile gauche pour un coup de pied à suivre de Palisson (58e). L’USON n’aura donc mené que 7 minutes dans ce duel !

Colomiers réalise une meilleure entame et capitalise

Les Haut-Garonnais ont donc eu cette petite période de doute, mais ils avaient quand même une certaine forme de confiance et de détermination née de leur entame. Car Valentin Saurs était parvenu à mettre les siens sur de bons rails, après une avancée de Pimienta et une passe voleillée de Seguy pour trouver son ailier le long de la ligne de touche (17e). Un essai de pénalité était bien venu rapidement (re)lancer les Bourguignons, lorsque Maurino est venu plaquer haut Bradshaw au moment d’aplatir (19e), mais le pied de Girard était déjà performant (6 sur 6 et 16 points).

Sur la globalité de la confrontation, pas véritablement de secteur nettement à l’avantage de l’une ou l’autre équipe, même si Nevers pourra probablement regretter son manque d’efficacité en touche et le fait de ne finalement pas avoir su capitaliser sur son point fort, les ballons portés. Et Colomiers, qui se sait trop indiscipliné, a tout de même réussi à rester devant tout en n’empêchant pas ce point de bonus défensif pour son rival du soir, et dans la course à la qualification.

Contenus sponsorisés