Midi Olympique

Carcassonne valide son billet pour les barrages après son succès à Béziers

Carcassonne valide son billet pour les barrages après son succès à Béziers

Le 12/05/2022 à 22:52Mis à jour Le 12/05/2022 à 23:10

PRO D2 - A la recherche d’un point pour valider son billet pour les barrages, Carcassonne a fait mieux que ça en allant décrocher une victoire sur la pelouse de Béziers, 16-14 ! Malgré quelques frayeurs, les Jaunards se qualifient pour la première fois de leur histoire pour la phase finale. Sans pression pour ce dernier match, Béziers termine sa saison avec une quatrième défaite de suite.

A la recherche d’un point pour valider son billet pour les barrages de Pro D2, Carcassonne a fait mieux que ça en allant décrocher une victoire sur la pelouse de Béziers, 16-14 ! Malgré quelques frayeurs en fin de match, les Jaunards se qualifient pour la première fois de leur histoire pour la phase finale de Pro D2 ! Sans pression pour ce dernier match, Béziers termine sa saison avec une quatrième défaite de suite.

Un match qui entre dans l’histoire du club de l’US Carcassonne ! En ballotage favorable avant cette 30 eme et dernière journée de championnat, le club devait au moins prendre le bonus défensif face à Béziers pour voir les barrages de Pro D2, et entrer pour la première fois de l’histoire du club dans cette course à accession au Top 14.

Marquès dans tous les coups

Sans pression lors de cette dernière journée, c’est bien Béziers qui va attaquer d’entrée de jeu et qui va envoyer le premier frisson du soir, avec un essai de Barrère, finalement refusé pour un jeu déloyal de Ballu dans un regroupement. Christian Labit semble tendu sur le banc de touche et ce n’est sans doute pas ce premier avertissement qui va le détendre. Pourtant cette action sans conséquence va réveiller son équipe, qui va vite réagir avec deux pénalités transformées par son buteur maison, Marquès (11eme et 22eme).

Présent offensivement avec sa réussite au pied, le demi de mêlée va également répondre défensivement avec un superbe geste défensif sur un nouvel essai refusé pour les Biterrois. Le Franco-portugais laisse traîner le bras sous le ballon et empêche Marco-Pena de remettre son équipe dans le match. Une déception de courte durée pour le talonneur de Béziers. Malgré la grosse défense de Marquès, un essai de pénalité va être accordé aux locaux, à la suite d’une grosse faute de Doumenc sur cette même action (27eme). Béziers passe devant, pour la grande joie des spectateurs présents à Raoul-Barrière. Une joie qui sera de courte durée pour Bisman and Co. après un troisième coup de pied réussi de Marquès (34eme).

Parfait lors du premier acte, ce dernier va définitivement marquer de son empreinte cette rencontre, avec une interception bien sentie dans ses 30 mètres, suivie d’une chevauchée fantastique pour remonter tout le terrain et marquer entre les poteaux (45eme) ! Les visiteurs réalisent le premier break du match et semblent lancer vers la phase finale.

Héros du match, c’est pourtant le demi de mêlée des Jaunards qui va remettre Béziers dans le match avec une passe interceptée dans ses propres 22 mètres, qui amènera quelques secondes plus tard l’essai en coin de Zénon (60eme) !

Beauxis termine sur une pénalité, puis revient

Cet essai de l’espoir pour une équipe de Béziers qui joue ce match sans pression, de la peur pour des Carcassonnais qui rêvent de la phase finale, va être suivi d’un des grands moments de la soirée. Lionel Beauxis tape et passe son premier coup de pied du soir, mais surtout le dernier de sa grande carrière ! Pour son dernier match, l’international français aura régalé les spectateurs présents au stade avec comme toujours comme meilleur allié son pied droit ! Entre trois chandelles bien senties dans le ciel de Béziers, des dégagements puissants, des touches trouvées dans les 22 adverses et cette transformation en coin, le natif de Tarbes se sera sans doute fait plaisir pour cette dernière.

Alors que sa carrière semblait terminée après cette sortie sous les acclamations du public et de sa famille, le numéro 10 est revenu sentir une dernière fois l’odeur de la pelouse, à cinq minutes de la fin du match, pour remplacer Malié, un dernier plaisir après une riche carrière.

Carcassonne s’impose au final 16-14 à Béziers et assure l’essentiel avec ce billet composté pour les barrages et un duel face à Nevers, avant pourquoi pas d’aller défier Mont-de-Marsan en demi-finales de cette phase finale !

Contenus sponsorisés