Icon Sport

Carcassonne l'emporte contre Béziers et se retrouve aux portes du top 6

Carcassonne l'emporte contre Béziers et se retrouve aux portes du top 6

Le 02/12/2021 à 22:37Mis à jour Le 03/12/2021 à 13:03

PRO D2 – Ce derby d’Occitanie, pour le compte de la 13ème journée, a basculé en faveur de Carcassonne face à Béziers, avec un succès des Audois 24 à 18 à Albert-Domec. Les Héraultais ont failli en conquête dans une partie hachée, où Benoit Jasmin a inscrit un doublé.

Ce derby avait tout du match de bascule pour les deux équipes, pour donner – ou pas – un nouvel élan à leur saison. Et voilà donc Carcassonne qui réalise la très bonne opération en venant à bout de Béziers, signant par la même occasion un quatrième succès en cinq matchs, synonyme de relance après la défaite à Bayonne. Surtout, l’USC confirme une montée en puissance qui lui permet désormais de se rapprocher des places qualificatives et de mettre la pression aux concurrents directs, même si la copie rendue est poussive.

Les Carcassonnais ont poussé en fin de duel pour viser un point de bonus offensif, tout en restant finalement à portée des Biterrois, dont le déchet et le manque de précision dans les derniers mètres a été fatal. Le carton jaune reçu par Yassine Maamry sur un enchainement de fautes (49e) a aussi coupé l’élan, tandis qu’Adrien Latorre s’est efforcé de maintenir les siens à distance grâce à son pied, marquant les 18 points de son équipe dans cette partie (6 sur 6). L’ASBH a néanmoins été dominée en conquête, et voilà où se situe la différence.

Un doublé décisif pour Benoit Jasmin

Après un premier acte fermé (9-9), Samuel Marques et Adrien Latorre se rendant coup (de pied) pour coup (de pied), la différence a été faite au retour des vestiaires, après que le coach des avants Mathieu Cidre se soit efforcé de donner un coup de fouet à ses joueurs. Un discours payant, suivi d’effets avec ces deux essais de Benoit Jasmin, ses deux premiers de la saison. Le premier est une sublime remontée du ballon initiée par Marques derrière un maul dans son camp, et après que l’ailier soit parvenu à casser des plaquages (42e), tandis que le second fait suite à un autre mouvement d’envergure, cette fois magnifié par une course de Tui (65e) ; deux réalisations décisives pour permettre à l’USC de se détacher.

Si Carcassonne réalise ainsi la belle opération sur le plan comptable, Béziers ne peut pas en dire autant puisqu’il s’agit d’une troisième défaite de rang (4 défaites en 5 matchs). La précédente avait déjà éjecté l’ASBH des places qualificatives, celle-ci l’en éloigne encore davantage. Mais l’on sent aussi que les absences manquent cruellement à cette équipe biterroise volontaire mais qui pêche dans la constance. Les Héraultais plongent dans le ventre mou, avec frustration car ils ont espéré jusqu’au bout de ce derby d’Occitanie.

Contenus sponsorisés