Icon Sport

Carcassonne enchaîne devant Agen

Carcassonne enchaîne devant Agen
Par Rugbyrama

Le 24/11/2022 à 22:56Mis à jour Le 24/11/2022 à 23:23

Les Audois espéraient confirmer à domicile leur succès rouennais. C’est chose faite. Devant Agen. Grâce à une féroce bataille dans les rucks, du réalisme au pied et des contres en touche en fin de match. Ils l’emportent 21-20.

Résistants, pragmatiques et finalement victorieux ! Les Carcassonnais auront souffert dans leur opposition avec les Agenais. Mais ils finissent par l’emporter 21-20. Les joueurs de Christian Labit voulaient confirmer à domicile leur réveil vécu en terres rouennaises la semaine dernière.

A Carca, la guerre des rucks

Accrocheurs et collectifs, les Audois ont très souvent résisté face aux assauts agenais. Surtout, les locaux ont remporté la guerre des rucks. Grâce à celle-ci, ils ont notamment étouffé deux très longues séquences des visiteurs en fin de premier acte. Cette domination dans le jeu au sol a aussi offert des munitions à l’artilleur gallois Dorian Jones. Dans son jardin à Albert-Domec, l’ouvreur a enquillé dans toutes les positions et finit la partie avec un 100%, 7 tentatives pour 7 réussites. Cela avait permis de faire le trou dans le premier acte (12-6) puis dans le deuxième (21-13) avant que les Agenais ne soient récompensés de leurs initiatives par des essais. La défense audoise aura donc cédé à deux reprises seulement… mais pour deux essais encaissés. Comme l’édifice audois reste encore fragile, on pouvait penser qu’ils allaient craquer sur cette fin de rencontre. Mais pas du tout. Après le jeu au sol, c’est au tour du contre en touche de venir s’illustrer. Avec Etienne Herjean puis Rynard Landman pour chaparder de précieuses munitions sur les lancers adverses dans les 5 dernières minutes de la partie. Carcassonne a progressivement pris le dessus mentalement et physiquement. Et finit par l’emporter 21-20. Avec ce succès, l’US Carcassonne met un coup de pression sur les autres équipes concernées par la lutte pour le maintien.

Agen, des initiatives mais une défaite

Dans l’autre camp, la frustration sera grande pendant quelques jours. Car les Agenais ont eu trop de déchets dans le jeu au sol puis en touche sur la fin de partie. Les visiteurs ont pourtant proposé des séquences de jeu plus complètes. Avec des lancements de jeu derrière mêlée sur la ligne médiane qui pouvaient finir à 5 mètres de l’en-but audoispar exemple. Mais le dernier geste, le dernier ruck aura souvent coûté une occasion de marquer aux Suavistes. Paradoxalement, en soignant un peu les derniers lancers et alignements en touche, le SUA pouvait prétendre à inscrire un troisième essai et une… victoire bonifiée. Mais c’est bien d’un bonus défensif dont il faudra se contenter. Les joueurs de Bernard Goutta ont marqué deux jolis essais, construits sur de longues séquences. Tout d’abord par Mathieu Lamoulie à la réception d’une petite passe au pied de Raphaël Lagarde après un démarrage au cœur d’un ruck de Fotu Lokotui et des relais de Theo Idjellidaine et Théo Belan (39e). Et puis par Sonatane Takulua sur un jeu rapidement lancé vers l’aile, mené par Mathieu Lamoulie (63e). Pas suffisant pour ramener la feuille sur ce match, surtout avec le nombre de ballons perdus, que ce soit par indiscipline ou bien en conquête. Après Soyaux-Angoulême et Oyonnax à domicile, le SU Agen concède un troisième revers de rang. Et va vite devoir réagir, avec deux réceptions à venir. Face à Massy puis Béziers. Et comme à Carcassonne, face à des équipes qui jouent leur survie.

Contenus sponsorisés