Icon Sport

Agen se fait du bien, le coup d’arrêt pour Montauban

Agen se fait du bien, le coup d’arrêt pour Montauban

Le 04/11/2021 à 22:41Mis à jour Le 04/11/2021 à 22:56

PRO D2 – Le SU Agen a décroché son deuxième succès de la saison, qui plus est bonifié, en venant à bout de l’US Montauban (41-17) dans ce derby qui marquait l’ouverture de la 10ème journée. Les Agenais ont largement dominé les débats, et retrouvent peu à peu le sourire.

Il n’a donc fallu que 19 secondes à Agen pour prendre les commandes de cette rencontre, grâce à un contre sur la première tentative de dégagement de Montauban, et un ballon aplati par… Paul Graou. Comme un symbole pour l’ancien de Sapiac, qui a donc vu son équipe du SUA s’imposer pour la deuxième fois de la saison – avec un premier bonus offensif – et réussir à dépasser pour la première fois la barre des 40 points dans un match depuis… mai 2017 et la finale d’accession vers le TOP 14 disputée contre… l’USM. Encore un symbole.

Ce qui ressort principalement du succès des Lot-et-Garonnais, c’est cette énorme envie et la détermination pour se montrer plutôt constant sur les 80 minutes d’un derby maitrisé. Les Tarn-et-Garonnais ont d’abord souffert en mêlée, et sont restés indisciplinés, ne parvenant à faire la différence qu’en fin de duel avec Stéphane Ahmed après un ballon écarté à l’aile (63e), et sur ballon porté par Arnaud Feltrin quasiment sur la sirène (80e). Trop peu pour éviter un second (lourd) revers en déplacement, après les 56 points encaissés à Oyonnax.

Armandie retrouve le sourire

Ces moments ponctués de sourires furent rares ces derniers mois, et même années, à Armandie, qui a cette fois pu communier avec son équipe, parvenue à marquer cinq essais. En plus de la réalisation rapide de Paul Graou (1e), il y a eu ce break précoce par l’intermédiaire de Timilai Rokoduru, après une jolie passe après-contact de Thomas Vincent dans la continuité d’une touche (7e). Puis un essai de pénalité est venu accompagner la domination (40e+1), et ce carton jaune contre le pilier montalbanais Renaud (39e).

Agen a fait preuve de solidité, offrant un visage nouveau et peut-être la prémisse d’une histoire plus positive. Iban Etcheverry à la réception d’une passe au pied de Vincent (46e) et Clément Martinez sur ballon porté (53e) ont également contribué à ce succès. Ce n’est pas anodin d’ailleurs de voir que cette victoire marquante face à un membre du « top 4 » permet au SUA de sortir provisoirement de la zone de relégation. L’USM, peu inspirée et brouillonne, tombe pour la troisième fois, au moment où se termine le deuxième bloc.

Contenus sponsorisés