Icon Sport

Biarritz : derby et nouvelle opportunité pour rejoindre le Top 14

Biarritz : derby et nouvelle opportunité pour rejoindre le Top 14
Par Pablo Ordas via Midi Olympique

Le 11/06/2021 à 17:18Mis à jour Le 12/06/2021 à 15:56

TOP 14 - Passé à côté de sa finale, le Biarritz Olympique veut terminer la saison sur une meilleure note, et pour y parvenir, les rouge et blanc pouvaient-ils rêver mieux qu’un match d’accession face à leur voisin bayonnais ?

Si le Biarritz Olympique a, bien entendu, réalisé une saison plus que réussie, il est évident que le club basque n’a pas fait son meilleur match en finale, la semaine passée contre Perpignan. Au GGL Stadium, les rouge et blanc ont commis trop de fautes, les cadres n’ont pas été aussi performants qu’à leur habitude et le BO n’a jamais su trouver la solution pour contrer la machine catalane, plus forte qu’eux. Frustrant. Francis Saili a d’ailleurs fait part de ses regrets sur les réseaux sociaux en début de semaine. “Je suis très déçu de ne pas avoir atteint les objectifs que nous nous étions fixés. Personnellement, j’étais à côté de la plaque” a reconnu le meilleur joueur de Pro D2, sur son compte Instagram.

Quand on connaît le caractère de cette équipe, habituée à ne rien lâcher, pas besoin d’être un devin pour savoir que les joueurs entraînés par Nicolas Nadau et Shaun Sowerby auront les crocs, demain. Seront-ils, pour autant, en quête de rachat ? “Non, c’est une deuxième opportunité. Nous avons perdu la finale, bien sûr. Il y a eu de la déception, mais on a la chance d’avoir cette autre finale. La semaine dernière, c’était celle du championnat de France. Là, ce sera celle du championnat du monde des Basques. C’est incroyable, comme si c'était écrit auparavant. On va essayer d’en profiter" annonce le président Aldigé. L’ailier Steeve Barry enchaîne : “C’est bien qu’on ait ce deuxième match, derrière. Il permet de ne pas se mettre la tête au fond du seau et tu digères beaucoup plus facilement que si tu te dis, « bon, bah c’est fini, la finale est perdue, qu’est ce que je fais maintenant ?". Désormais, tout le monde est focus sur ce match. Nous sommes passés à côté une fois, on veut vraiment monter cette fois-ci.”

Aldigé : "Ça peut même être le derby du siècle"

Battus, mais pas abattus, les Biarrots expliquent avoir rapidement basculé vers cet “access match” dans les vestiaires de Montpellier, quelques minutes après le coup de sifflet final. “Quand tu vois l’équipe d’en face avec le bouclier, qui chante, toi, tu es là comme un con. Donc vite, tu veux vivre la joie qu’ils ont vécue” poursuit Steeve Barry. Pour y parvenir, ses coéquipiers devront puiser dans leurs ressources mentales et surtout physiques, puisqu’ils joueront face à Bayonne leur trente-quatrième match de la saison ! “Nous avons eu quelques jours de repos et désormais, tout le monde est prêt, assure le capitaine Steffon Armitage. Après cette rencontre, la saison est terminée. C’est le moment de tout lâcher sur le terrain et c’est ce qu’on va faire. Il faut le prendre comme le dernier match d’une carrière. Il y a beaucoup d’enjeux et il faudra tout laisser sur le terrain.”

Samedi, sur les coups de 17h30, il y aura aussi une grande excitation du côté d’Aguiléra pour ce derby tant attendu. “Pour le rugby basque, je crois que c’est une belle cerise sur le gâteau, souligne Jean-Baptiste Aldigé. J’ai lu, dans Midi Olympique, que c’était le match de l’année. Il me semble que ça peut même être le derby du siècle. Il n’y a jamais eu une telle dramaturgie. C’est un événement exceptionnel et tous les gens qui auront la chance d’y assister sont des privilégiés..."

Vidéo - Semaine de derby, semaine de folie

04:08
Contenus sponsorisés