Other Agency

Saga Montauban - Vent de fraicheur

Saga Montauban - Vent de fraicheur
Par Nicolas Augot via Midi Olympique

Le 05/08/2020 à 17:13Mis à jour Le 05/08/2020 à 17:54

PRO D2 - Après deux saisons ternes sur le plan des résultats, le nouveau président Jean-Claude Maillard a misé sur Florian Ninard pour donner un nouvel élan aux Montalbanais.

C’est un vent nouveau qui tourbillonne dans la cuvette de Sapiac. Il est bien loin le mois de mars et la terne treizième place de l’USM avant le confinement et l’arrêt anticipé de la saison. Face à cette absence de résultats pour la deuxième année consécutive, le nouveau président Jean-Claude Maillard, en poste depuis novembre 2019, ne pouvait pas rester les bras croisés et a décidé de mettre de la clarté dans le fonctionnement du club. Les changements ont donc été nombreux, tout comme les départs mais aussi les arrivées. "Pour une première fois depuis longtemps, l’USM a un organigramme. Ça paraît tout bête mais il définit qui fait quoi à l’intérieur du club", expliquait le nouveau président dès le mois d’avril.

La restructuration a aussi bien concerné la partie administrative, avec la nomination d’Aurélien Morlec au poste de directeur commercial, que la partie sportive qui a été confiée à Florian Ninard. L’ancien arrière ou ailier de La Rochelle et Grenoble a eu carte blanche de la part de son président : "Florian Ninard a pour moi toutes les qualités pour représenter les vertus du club. En plus de ça, il a l’intelligence sportive et technique qui va bien. Il n’a pas une expérience de coach de très longue durée mais pour moi, il a le savoir être et le savoir-faire qui nous conviennent. Sapiac lui offre la possibilité de démontrer qu’il est compétent. Je sais qu’il a envie de la saisir. Il aura l’énergie et la compétence nécessaire pour réussir. Il est prêt à se donner du temps et je lui en donne. Pour avoir un gros staff, on va être obligé de réorganiser tous les secteurs du sportif : la partie médicale, la préparation physique, la partie vidéo et la partie des coachs, évidemment."

Reconquérir Sapiac

Florian Ninard a donc travaillé d’arrache-pied pour écrire les premières lignes de ce nouveau projet : "Une page se tourne mais il ne faut pas faire abstraction du passé. Nous allons conserver ce qui fonctionnait et nous devons construire sur l’identité de Sapiac." Il a donc pris le temps de rencontrer les supporters, d’entendre leurs doléances et de carresser leurs espoirs. "Cela a permis à tout le staff de comprendre quelle image les supporters veulent voir. Retrouver une cuvette qui rugisse sera notre priorité, avec un public présent avec qui nous devons partager en lui permettant de prendre du plaisir."

Ce sera l’objectif prioritaire de ce premier chapitre où "l’expérience stade" sera repensée tout en sachant que les victoires sont les meilleures publicités possible pour un club sportif. "Nous n’allons pas tout révolutionner en une saison, poursuit Florian Ninard, Mais la valeur travail sera un des piliers forts de notre projet. L’objectif ? Il sera de se donner les moyens d’avoir des résultats." Avec la volonté de tirer un trait sur le jeu des deux dernières années, perçu comme austère. Cela ne veut pas dire que les Montalbanais relanceront tous les ballons depuis leur propre en-but mais ils devront néanmoins se poser la question de savoir si c’est possible. En charge des trois-quarts et de la défense, l’ancien demi de mêlée David Byrne, garant de l’identité et trait d’union entre le passé récent et un présent plein d’espoirs, ne dit pas le contraire : "On sait ce que les gens attendent, ce qu’ils ont envie de voir. Le public a besoin d’être fier de l’équipe." Florian Ninard veillera donc à ce que ces joueurs ne galvaudent pas le blason de Montauban : "Tout le monde doit prendre conscience que nous ne sommes que de passage au sein d’une institution. Nous sommes là pour la servir en ayant la volonté d’écrire une des plus belles pages du livre." Pour cela, le nouveau président a misé sur la fraîcheur d’un staff technique jeune mais enthousiaste. Avec l’espoir qu’il entraîne avec lui tout un groupe, toute une ville.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés