Icon Sport

Vannes prépare l’avenir…

Vannes prépare l’avenir…

Le 29/03/2021 à 18:42

PRO D2 - Le RC Vannes, qui a annoncé ce jour la prolongation du contrat de Rodrigo Bruni, a frappé un grand coup. En parvenant à conserver l’international argentin, courtisé par plusieurs clubs de Top 14, la formation bretonne envoie un signal fort…

Le RC Vannes truste déjà depuis de longues semaines le haut de l’affiche en Pro D2. Son parcours, dont certains ont laissé croire qu’il serait éphémère, surprend de plus en plus. Et d’aucuns aujourd’hui parient même sur une éventuelle accession en Top 14. A tel point que le club breton lui-même commence à envisager de plus en plus son avenir autrement que par le prisme d’un maintien en Pro D2.

Autrement dit, à mesure que l’échéance finale approche, les dirigeants travaillent à la structuration d’une équipe compétitive pour tenter de rivaliser à l’étage supérieur. Un exemple ? Ce lundi, le RCV a annoncé la prolongation de contrat de l’international argentin Rodrigo Bruni. Arrivé en décembre dernier armé d’un contrat de six mois avec une option pour année supplémentaire, celui qui, avec les Pumas, a battu les All Blacks en novembre dernier, sera donc toujours Vannetais la saison prochaine.

"Nous avons beaucoup discuté et échangé avec lui depuis son arrivée, raconte le président Olivier Cloarec. C’est un garçon qui se plaît beaucoup au club et dans la région. Nous savions qu’avec ses performances des clubs de Top 14 allaient lui faire les yeux doux, nous voulions donc aller vite pour le conserver. Et surtout, c’est un garçon qui croit très fort en notre projet et qui veut s’inscrire dans celui-ci."

"Dès mon arrivée à Vannes, je me suis senti très à l’aise avec l’ensemble des gens du club, a commenté sur le site du club l’intéressé. Tout le monde a été très bon et très humain avec moi. Ma décision de rester est aussi pour redonner à toutes ces personnes et au club car ce sont eux qui se sont intéressés à moi. Concernant la Pro D2, c’est un beau championnat avec des équipes très compétitives et très coriaces. Je suis très content de rester une année de plus."

Avec cette prolongation, le club breton, qui travaille le plus souvent dans la discrétion, envoie tout de même un signal fort à la concurrence. Parvenir à conserver un joueur de ce standing n’est pas anodin et vient confirmer que le président Olivier Cloarec, dont l’ambition au début de la saison était de disputer une finale de Pro D2 à l’horizon 2023, prépare et anticipe une éventuelle montée en Top 14.

Lui réplique évidemment que "rien n’est fait" et que "le chemin sera encore long avec la perspective si nous ne ne finissons pas à une des deux premières places de devoir jouer éventuellement encore quatre matchs pour éventuellement prétendre monter". Une prudence,mère de sûreté, qui n’empêche pas l’anticipation.

Depuis son arrivée, Bruni, c’est quatre essais en championnat, tout en puissance comme celui décisif face à Carcassonne vendredi dernier ou en vitesse comme celui inscrit face à Mont-de-Marsan. Son manager sportif Jean-Noël Spitzer n’a eu qu’à se féliciter de ce recrutement et se réjouit de cette prolongation.

"C’est évidemment une excellente nouvelle pour le club de pouvoir compter sur Rodrigo sur la durée, a-t-il expliqué. En très peu de temps, il a déjà montré pourquoi les Pumas avaient pu compter sur lui et son rendement sera meilleur au fur et à mesure de son intégration." Et de conclure, sans ambiguïté : "Sa prolongation est à l’image de notre ambition."

Contenus sponsorisés