Icon Sport

Rouen officiellement maintenu, Angoulême condamné... Les enseignements de la soirée de Pro D2

Rouen officiellement maintenu, Angoulême condamné... Les enseignements de la soirée de Pro D2
Par Rugbyrama

Le 07/05/2021 à 21:31Mis à jour

PRO D2 - Cela ne faisait plus guère de doute mais Soyaux-Angoulême est officiellement relégué en Nationale. Valence-Romans, après la victoire aurillacoise à Colomiers, n'a que peu d'espoir. Rouen ne sera plus inquiété. Découvrez les enseignements de cette soirée de Pro D2, comptant pour la 29e journée de championnat.

Soyaux dit adieu au Pro D2, le BO recevra le barrage

C'est désormais officiel : Soyaux-Angoulême évoluera en Nationale la saison prochaine. La très mauvaise entame des Angoumoisins a lancé des Biarrots qui n'avaient pas besoin de ça. A la mi-temps, après 4 essais inscrits par Couilloud, Lonca par deux fois et Peyresblanques, le score est de 3-31. Les images sont accablantes ; le président du SA XV Didier Pitcho, assis par terre, se tient la tête entre les mains. Après celui de Paul Belzons, l'essai de Quentin Witt enlève le bonus offensif aux Biarrots. Mais ceux-ci assurent quand même leur troisième place.

On retiendra surtout de cette dernière à Chanzy les sorties en deuxième mi-temps des emblématiques Adrien Ayestaran, au club depuis 2013, et Abdellatif Boutaty, qui cette fois-ci raccroche bien les crampons à 37 ans.

Les Montois s'offrent l'ASBH

Le manque d'enjeu de part et d'autre, malheureusement pour le spectacle, s'est fait ressentir. Le Stade montois se devait de rapporter au moins un point. Et face à des Biterrois qui auraient voulu soigner la dernière de Jonathan Best au stade Raoul-Barrière, ils ont réussi leur entreprise. Bien trop pénalisés (5 pénalités passées par Léo Coly sur la seule deuxième mi-temps) les hommes de David Aucagne se sont réveillé trop tard par l'intermédiaire d'Espeut.

Les Landais passent ainsi devant leur adversaire du soir, à la dixième place. Les Biterrois, eux, finissent mal leur saison avec cette série de 5 défaites consécutives.

Provence acquiert sa survie

Les Montalbanais, qui avaient ménagé plusieurs de leurs cadres, n'auront pas existé à Maurice-David. Les Provençaux, désireux d'en finir avec la menace de la relégation, ont dominé les débats de la tête et des épaules. Si le pack aixois a été performant, à l'image de l'essai sur ballon porté de Jammes, on saluera la prestation des trois-quarts, judicieux dans ses prises de décision. Les coups de pied par dessus le premier rideau montalbanais auront fait beaucoup de dégâts.

Adrien Bau (Provence Rugby)

Adrien Bau (Provence Rugby)Icon Sport

Les Aixois assurent mathématiquement leur maintien. Quant à Montauban, il faudra faire mieux contre Grenoble à Sapiac, afin de finir sur une bonne note.

Aurillac fait craquer Colomiers

En première période les Columérins dominent largement le jeu, pendant que les Aurillacois souffrent mais résistent en défense. Colomiers en profite pour inscrire le premier essai de cette rencontre et se donne de l’avance. Les Cantaliens ne se laissent pas faire et enchaînent quelques bonnes séquences de jeu. Colomiers garde l’avantage et mène 13-9 à la pause.

Au retour des vestiaires le match s’emballe. Un véritable bras de fer se met en place entre les deux équipes. Le vent tourne finalement en faveur d’Aurillac en toute fin de match qui l’emporte sur le fil grâce à un essai de Coertzen à la 72e et au jeu au pied de Thomas Salles qui passe une pénalité à 30 mètres des perches à la 80e et offre la deuxième victoire (17-16) à l'extérieur de la saison à Aurillac.

Rouen s’assure le maintien

C’est officiel, grâce à cette belle performance face à Perpignan (leader de Pro D2), Rouen s’assure le maintien ! Cette victoire, les hommes de Richard Hill ne l’ont pas volé. Tout au long de cette rencontre les Rouennais mettent cette équipe de Perpignan sous pression. L’Usap ne parvient pas à dominer la rencontre malgré la volonté de mettre du jeu. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 19-3 en faveur de Rouen.

Pro D2 - Jordan Michallet (Rouen)

Pro D2 - Jordan Michallet (Rouen)Icon Sport

En deuxième mi-temps ça ne va pas mieux pour les Perpignanais qui inscrivent tout de même deux essais, sans parvenir à recoller au score, distancés par cette équipe de Rouen depuis le début de la rencontre. Une prestation vraiment limite des hommes de Patrick Arlettaz qui s’enfoncent dans l’indiscipline et offrent des points aux Rouennais qui en profitent pour passer huit pénalités ! Perpignan repart bredouille, Rouen s’impose 31-17.

Valence-Romans s'est donné les moyens d'y croire...

C’est un début de match compliqué pour Valence-Romans, largement dominé par son adversaire du jour. Les hommes de Johann Authier parviennent tout de même à prendre des points, grâce à l’essai casquette de Jenneker (18e). Un bras de fer s’engage entre les deux équipes, Nevers mène jusqu’à la 39e minute de jeu, mais Lucas Mensa permet à son équipe de rentrer aux vestiaires avec quatre points d’avance (17-13), grâce à un essai de dernière minute. Le numéro 11 trouve une faille dans la défense des Neversois (jusqu’ici bien en place) pour aller aplatir le deuxième essai drômois de cette rencontre.

Après un petit coup de chaud en début de deuxième mi-temps, Valence-Romans profite de l’indiscipline de Nevers pour reprendre l’avantage. L’essai de Van Lill à la 70e scelle la victoire des Drômois qui s'imposent 36-28 et peuvent encore espérer se maintenir, malgré la victoire cantalienne à Colomiers. Il faudra tout de même mettre les bouchées doubles contre Oyonnax la semaine prochaine, alors qu'Aurillac recevra Aix...

Contenus sponsorisés